Bataille du Défilé du Traître

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Carrières
  Juge
  Sage
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png
La Bataille du Défilé du Traître.
Beaucoup connaissent la tragédie des Crimson Fists, la façon dont le sort et la Waaagh! Snagrod ont conspiré pour abattre ce puissant Chapitre. Le récit de l’héroïque lutte qu’ils ont dû mener pour renaître de leurs cendres est encore plus fameux, mais il existe une histoire que seul le Maître de Chapitre Pedro Kantor et ses plus proches Frères de Bataille connaissent.

L’histoire commença six mois après la reconquête du monde de Rynn. Bien que la planète fût officiellement déclarée sûre, les Orks de la Waaagh! Snagrod n’avaient pas été totalement éradiqués. Plusieurs bandes rôdaient encore dans les monts Jaden et lançaient des raids sur une population épuisée par les conflits précédents.

Alors que les Techmarines survivants du Chapitre s’évertuaient à réparer ce qui pouvait l’être, Kantor en personne se lança dans la purge des montagnes. La campagne fut difficile, car les Orks défendaient âprement la moindre caverne, la moindre gorge, et Kantor ne disposait ni des hommes, ni des ressources nécessaires pour mener à bien l’opération. Les Crimson Fists poursuivirent néanmoins le combat, tuant tous les Orks qu’ils trouvaient. Face à cette menace, les Orks des monts Jaden risquaient toutefois de s’unir. C’est ainsi que lorsque les forces de Kantor furent attaquées dans le Défilé du Traître, elles durent faire face non seulement aux bandes de guerre qu’ils traquaient, mais aussi à tous les Peaux-Vertes des environs.

S’ils n’étaient plus qu’une vingtaine, Kantor et ses Crimson Fists se battirent comme des héros des légendes, et infligèrent des pertes sévères aux Orks. Menés depuis le front par Kantor, les Space Marines réussirent à s’extirper du défilé pour gagner les hauteurs. Là, ils formèrent un dernier carré et se battirent épaule contre épaule, mais les Orks continuaient d’attaquer sans relâche.

Tous les Thunderhawks du Chapitre avaient été détruits lors des combats ou se trouvaient encore en réparation, et Kantor savait que ni évacuation, ni renforts n’étaient possibles. Les assauts des Orks, quant à eux, ne diminuaient pas. Trois des hommes de Kantor avaient péri alors que les Crimson Fists s’échappaient du défilé, et seul le Maître de Chapitre était encore indemne. En retour, les Crimson Fists rougirent la poussière du défilé avec le sang de dizaines d’Orks, et se battirent derrière des barricades faites de cadavres de Peaux-Vertes. Mais Kantor savait que l’opération était très mal engagée.

Une Aide Inattendue[modifier]

Étrangement, le flot de Peaux-Vertes commença à se tarir. Cherchant la raison de ce changement, le regard acéré de Kantor aperçut des silhouettes fantomatiques sur le Pic de la Veuve à l’ouest et sur la Crête Noire à l’est, derrière et au-dessus des positions Orks. Ces nouveaux venus étaient gracieux, et ils bondissaient d’un couvert à l’autre sur le terrain accidenté tout en éliminant soigneusement les Orks de leurs longs fusils. Kantor ne sut dire qui étaient ces alliés impromptus, car leur forme semblait aussi intangible que de la brume au soleil, mais cela lui importait peu. L’essentiel était que cette intervention donnât à ses Frères de Bataille l’occasion de contre-attaquer et de changer le cours de la bataille.

Poussant leur cri de guerre, les Crimson Fists s’élancèrent par-dessus leur rempart de cadavres Orks avec une vigueur renouvelée. Pris entre les Crimson Fists et les nouveaux arrivants, les Peaux-Vertes furent repoussés. Ils s’enfuirent du Défilé du Traître, laissant derrière eux deux cent morts et deux fois ce nombre de blessés. Alors que les hommes de Kantor arpentaient le champ de bataille, achevant les Orks trop grièvement blessés ou trop stupides pour fuir, une silhouette en robes se détacha des ombres rassemblées sur le Pic de la Veuve et approcha précipitamment de Kantor. Ignorant la menace posée par les Space Marines, de nouveau sur leurs gardes, elle interrompit le Maître de Chapitre au milieu de ses salutations méfiantes.

« Les bêtes survivantes se cachent dans les ombres, plus bas, piégées dans une toile de notre conception. Poursuivez-les dans les ténèbres et une grande victoire vous récompensera. »

« Et si je n’en fais rien ? » demanda Kantor, qui n’arrivait pas à faire confiance à l’extraterrestre au masque élaboré qui lui faisait face.

« Alors ils s’échapperont et ne feront que croître dans les ténèbres. Dans cinquante ans, une ombre qu’ils auront eux-mêmes engendrée tombera sur cette région de l’espace et, sans opposition, elle causera la fin de mon peuple et celle du vôtre. Les catastrophes s’enchaîneront, et vous regretterez votre indécision de ce jour. »

« Nous aiderez-vous, dans le défilé, comme vous venez de le faire ? » demanda Kantor, mais la silhouette secoua la tête.

« Ne soyez point prompts à nous considérer comme des alliés. Le destin nous a réunis en cette heure, mais le destin est une créature capricieuse. Lors de notre prochaine rencontre, ce seront mes poings qui porteront la trace de votre sang. »

Sur ce, l’extraterrestre tourna les talons et disparut, et les ombres qui hantaient les broussailles du Pic de la Veuve et de la Crête Noire s’évanouirent de même. Kantor réfléchit un instant à ce qu’il venait de voir et d’entendre, puis conduisit ses hommes dans le Défilé du Traître. Là, dans l’ombre, il remporta en effet une grande victoire et mit fin pour toujours à la menace que faisaient peser les Orks des monts Jaden. De retour dans les plaines, Kantor poursuivit la reconstruction de son Chapitre, et les Crimson Fists reprirent leur place parmi les plus illustres défenseurs de l’Humanité. Mais lors des années de triomphes qui suivirent, les mots de l’énigmatique silhouette en robes ne cessèrent de le hanter.

Source[modifier]

  • Codex Space Marines, V5