Bataille de Velekshar

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png

Les événements de Velekshar sont rarement mentionnés dans les annales des Legiones Astartes, en ce sens qu’ils ont été à peine considérés comme une victoire par beaucoup. Système sans vie de géantes gazeuses et de planètes sans air tournant autour d’une étoile rouge gonflée, il n’avait d’importance pour l’Imperium que parce qu’il était proche de l’Amas de Kaldrak, infesté d’Orks, et se trouvait au confluent de routes Warp relativement stables. La campagne de Purge de l’Amas de Kaldrak avait déjà attiré plusieurs Flottes de Croisade et Expéditionnaires, dont beaucoup passaient par le système de Velekshar. L’une d’entre elles était la 7521e Flotte de Castigation sous le commandement de Balthasar Sul, Régent du 19e Chapitre des Night Lords. Un décret du Seigneur Commandeur Eidolon de la Légion des Emperor's Children avait attaché une plus petite flotte d’Iron Warriors, sous le commandement du Maître de Forge Vosh, à la flotte de Sul pour un transit dans la zone de guerre. Les deux Légions n’étaient pas des camarades faciles. Les archives des forces auxiliaires attachées aux Iron Warriors indiquent que Sul traitait les Iron Warriors avec un dédain proche de l’insulte. Vosh, en retour, reconnaissait à peine l’autorité des Night Lords.

La flotte combinée était sortie du Warp et s’apprêtait à faire le prochain saut dans la zone de guerre lorsque leurs Astropathes détectèrent le déplacement d’un objet vraiment vaste qui se pressait dans la réalité depuis l’Empyrée. Sul ordonna à la flotte de se préparer à sauter à nouveau dans l’Immaterium, mais avant que les vaisseaux ne soient prêts, un Space Hulk se déchira dans la réalité presque au-dessus d’eux. La flotte des Night Lords s’éparpilla alors que l’agglomération tordue traînait le feu et la réalité blessée derrière elle, dispersant de plus petits vaisseaux de métal brut sur ses flancs. En quelques instants, les vaisseaux impériaux commencèrent à se faire tirer dessus par des sections du Space Hulk et de son nuage croissant de débris. Par chance, ou par un processus insondable, les Orks avaient lancé une attaque sur l’une des principales voies d’approvisionnement impériales.

Les vaisseaux des Iron Warriors furent plus lents à réagir et plusieurs d’entre eux étaient déjà en train de brûler et de s’effondrer dans le sillage du Space Hulk. À mesure qu’ils se rétablissaient, ils commençaient à riposter, ratissant la peau du vaisseau de l’espace avec du feu. Mais ils étaient seuls, alors même que Vosh regardait des essaims de vaisseaux de pacotille se rapprocher de lui, il vit les Night Lords s’enfuir. Plus tard, lorsqu’on lui demanda de rendre compte de ses actions, Sul déclara qu’il n’allait pas continuer un combat qu’il ne pouvait pas gagner. Sul et de nombreux éléments vétérans de sa force avaient affronté les Orks à Godrindan et Musatera. Il était bien conscient de la puissance terrifiante des plus grands de ces Xenos, et de leur mépris total pour les armes principales des Night Lords : la peur et la terreur des mortels. Dépassé en nombre par la horde qui s’était sans doute massée dans le vaisseau spatial, Sul ne voyait pas d’autre possibilité que l’annihilation inutile de son commandement.

Alors que les Night Lords s’enfonçaient plus profondément dans le système, les Iron Warriors se préparaient à repousser les abordeurs. Ils n’eurent pas à attendre longtemps. Les Orks ont afflué du Space Hulk et de la flottille de vaisseaux déglingués. Des capsules se sont fixées sur les vaisseaux des Iron Warriors. Des barges d’assaut à pointe de lance traversèrent les blindages pour déverser des vagues de Peaux-Vertes en ferraille sur les ponts d’armes et les salles des machines. Les Iron Warriors ont riposté, canalisant les assaillants vers des zones de destruction qui ont vite été envahies par les cadavres.

Dans le vide, ils se déplaçaient pour maintenir une sphère de feu autour d’eux. Des dizaines de milliers d’Orks avaient dû mourir au cours des premières heures ; ce n’était pas sans raison que les Iron Warriors étaient considérés comme l’une des Légions les plus éprouvantes et les plus implacables à affronter au combat, mais ce n’était pas suffisant. Peu importe le nombre d’Orks qu’ils entassaient sur les piles de morts, ce ne fut jamais suffisant. Un par un, les vaisseaux des Iron Warriors étaient submergés. Lorsque le dernier d’entre eux tomba, ce fut peut-être avec une malédiction pour leurs frères de la VIIIe Légion sur les lèvres.

La flotte de Sul n’avait pas fui loin, mais s’était déplacée dans l’ombre des planètes extérieures du système et de leurs lunes. De là, elle commença une série de brèves attaques, apparaissant et tirant autant de munitions que possible avant que les Orks ne puissent répondre efficacement. Ils faisaient ensuite demi-tour et repartaient. La flottille d’escorte des Orks les poursuivait, et une fois hors de portée du vaisseau spatial, les Night Lords se retournèrent et en tuèrent une poignée avec une puissance de feu écrasante avant de se retirer dans l’ombre des planètes et des champs de débris stellaires.

Les Night Lords ont également monté un seul raid contre le Space Hulk lui-même, en envoyant une série de torpilles d’abordage dans les parties sans air de l’agglomération. Cela a coûté à Sul trois vaisseaux endommagés, mais a livré une Escouade de la Terreur complète dans le Space Hulk. Ces escouades éparpillées auraient normalement assassiné et massacré leurs ennemis dans l’ombre pour créer une atmosphère de terreur écrasante. Dans le cas des Orks, de telles tactiques n’auraient eu que peu d’effet, car les Peaux-Vertes étaient immunisés contre la terreur qui affligeait les autres créatures mortelles.

Plutôt que de tendre des embuscades et de massacrer pour obtenir un effet, l’Escouade de la Terreur a appliqué ses méthodes habituelles, mais avec un objectif différent : l’anarchie. Les Orks sont une race qui tombait rapidement dans le désordre et la discorde. Lorsqu’ils agissaient dans un but unique, c’était souvent à cause d’un instinct partagé ou parce qu’ils y étaient poussés par un chef. C’est sur cette faiblesse que les Night Lords dans le Hulk ont exploité. Pendant des semaines, ils ont traqué les marges sans air à la limite des espaces dans lesquels les Orks pullulaient. Ils ont tué tous ceux qu’ils ont pu, émergeant pour abattre une vingtaine de Xenos avant de courir et de conduire les Orks dans la zone mortelle d’une embuscade. Ils utilisaient des grenades pour faire s’effondrer les chambres des ateliers des Orks, et riaient dans l’obscurité lorsque les Orks venaient les chercher, avant de tomber dans une nouvelle embuscade. Entre les attaques à l’intérieur du Space Hulk et la poursuite constante de la flotte de Sul, les Orks n’étaient jamais tranquilles, jamais capables de consolider leur présence dans le système. La discorde entre leurs factions et leurs chefs grandit pendant plus de cinq mois, empêchant une campagne décisive pour fortifier le système ou chasser les Night Lords. Pendant tout ce temps, les Astropathes à bord des vaisseaux des Night Lords appelaient à une aide urgente.

Lorsqu’une force beaucoup plus importante composée d’éléments de la Légion des Ultramarines et des Imperial Fists, soutenue par plusieurs corps de l’Armée Impériale, arriva, les Night Lords attendirent suffisamment longtemps pour récupérer leurs frères survivants du Space Hulk avant de quitter le système. Sul déclara plus tard que sa stratégie avait fonctionné sans faille. Si les Orks avaient été autorisés à s’enraciner dans Velekshar, il aurait fallu une énorme dépense pour les faire sortir, et la Grande Croisade aurait été privée de son point d’appui pour la Purge de l’Amas Stellaire de Kaldrak. Bien que beaucoup diraient que Sul essayait simplement de justifier le déshonneur, il est probable que ses motivations étaient telles qu’il les décrit, et qu’elles ont permis de reconquérir Velekshar à un coût bien moindre en temps et en ressources.[1]

Source[modifier]

Pensée du Jour : « Les Orks sont un fléau pour la galaxie, un fléau que nous nous réjouissons de combattre, par le Bolter, par la lame et au nom de l’Empereur. »
  • The Horus Heresy, Book Two - Massacre
  1. The Horus Heresy, Book Two - Massacre, Chapter The Space Marine Legions - The Night Lords - Exemplary Battles - Velekshar (traduit de l'anglais par Guilhem)