Bataille de Sebastus IV

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Univers
Menu-univers.jpg
Univers

« …sinistre cauchemar d’un avenir lointain, où seule la guerre règne et où la galaxie est en flammes… »

« Dans les ténèbres, l'aveugle est le meilleur des guides. En cet âge de démence, faites confiance au fou pour vous montrer la voie. »

Factions
Menu-factions.jpg
Factions

« Je ne me soucie pas de qui connaîtra la vérité, maintenant, demain, ou dans dix mille ans. La loyauté porte en elle sa propre récompense. » - Lion El’Jonson

La galaxie gothique ravagée par la guerre du lointain futur grouille d’armées de l’Imperium, d’adorateurs des noirs dieux du Chaos et de peuples Xenos belliqueux, tous opposés dans le plus grand conflit que les étoiles elles-mêmes aient connu.
Personnages
GabrielAngelos-min.jpg
Personnages

« L’univers est vaste et quoi qu’il advienne, nul ne se souviendra de vous… »

Les Héros et personnages illustres naissent des guerres et des tragédies, luttant et oeuvrant pour réaliser ou lutter contre leur destin, quand ce n'est celui d’un Monde entier ou de l'univers lui-même.

Vous trouverez ici une liste de quelques uns de ces personnages ayant laissé leur empreinte, aussi futile soit-elle, au milieu des conflits sans nombre du sombre univers de Warhammer 40.000.
Batailles
Battle-img.jpg
Batailles

« Dans l’obscurité, je serai la lumière.
Dans le doute, je garderai la foi.
Dans la rage, j'affinerai mon talent.
Dans la vengeance, je n'aurai nulle pitié.
Au cœur de la bataille, je n'aurai nulle peur.
Devant la mort, je n'aurai aucun regret... »

- Liturgie de Bataille des Blood Ravens
Technologie
Menu-techno.jpg
Technologie

« L’Omnimessie a rempli la galaxie de mystères afin que nous puissions les découvrir et pour nous rapprocher de Sa perfection. Les ignorer même en temps de guerre, est une hérésie. »

- Archimagos Belisarius Cawl.
Jeux de Rôle
Menu-jdr.jpg
Jeux de Rôle

Liste des jeux de rôle papier connus mettant en scène l’univers de Warhammer 40.000, ainsi que les carrières (rôles) que des joueurs pourraient potentiellement interpréter en tant qu’Humain, Xenos ou Hérétique dans ce type de jeu.

Pages en construction
Noosphère
Menu-noosphere.jpg
Noosphère
Lexique des différentes Catégories de page du wiki de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
Manufactorum
Menu-manufactorum.jpg
Manufactorum
Liste des dernières pages ajoutées par les bibliothécaires de l’OMNIS BIBLIOTHECA.
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Discord-ob.png
La Cage de Fer.
Le seul grand triomphe de Perturabo qu’il connut après l’Hérésie d'Horus lui permit d’atteindre le rang de Prince Démon. Les Iron Warriors avaient été sur le point de franchir les défenses du Palais Impérial mais ils furent contraints de prendre la fuite à la mort du Maître de Guerre. Leur empire fut ensuite lentement mis en pièces par les Imperial Fists qui attaquaient chaque forteresse avec une supériorité écrasante. Perturabo conçut cependant un piège pour tenter d’attirer Dorn. Le Primarque des Iron Warriors dessina lui-même les plans de la Forteresse Éternelle sur Sebastus IV, un lieu censé être imprenable. Ayant entendu parler de cette forteresse, Rogal Dorn déclara publiquement qu’il irait chercher lui-même Perturabo et qu’il l’amènerait sur Terra dans une cage de fer. Roboute Guilliman demanda à Dorn de le laisser venir avec lui, mais comme l’avait planifié Perturabo, le Primarque des Imperial Fists fut trop arrogant et entreprit cette mission seul.

Rogal Dorn s’attendait à une bataille loyale, mais cela ne faisait pas partie des plans de Perturabo. La Forteresse Éternelle était en fait un piège sophistiqué. En son centre un donjon s’élevait au milieu de plus de vingt kilomètres carrés de bunkers, de tours, de champs de mines, de tranchées, de fils barbelés, de pièges à tanks et de redoutes. Des tunnels s’étendaient vers les fortifications en adoptant la forme d’une étoile à huit branches partant du donjon. Toutes les entrées étaient dissimulées, le donjon n’avait nulle valeur stratégique et n’était là que pour appâter les Imperial Fists. La Forteresse Éternelle était en fait une plaine de vingt kilomètres carrés de mort assurée.

Perturabo et les Iron Warriors attendirent patiemment sous la surface de la planète que les Imperial Fists déclenchent le bombardement orbital. Dès qu’il débuta, ils répliquèrent avec un grand nombre d’armes de barrage dissimulées dans des silos loin de la Forteresse Éternelle. Les Imperial Fists contre-attaquèrent précipitamment en débarquant grâce à leurs Thunderhawks. Dès que l’attaque commença, les Iron Warriors provoquèrent l’explosion des silos, ce qui envoya des millions de tonnes de débris dans l’atmosphère de Sebastus et rendit totalement impossible toute communication entre la surface de la planète et les vaisseaux en orbite.

La détonation était le signal qu’attendaient les vaisseaux ennemis. La flotte renégate attaqua celle des Imperial Fists qui se trouva désemparée sans le soutien des Thunderhawks. De nombreux Iron Warriors s’étaient embarqués à bord des vaisseaux d’attaque de façon à pouvoir aborder les croiseurs de la flotte loyaliste. Les Imperial Fists tentèrent de tenir leur position mais furent inexorablement repoussés par les assauts incessants des hérétiques. En quelques heures, les seules cibles attaquées à la surface de la planète étaient celles qui avaient été prédéfinies par Perturabo lui-même.

Soumis au tir des barges orbitales Iron Warriors, les Imperial Fists entamèrent leur progression selon le schéma classique, avec quatre Compagnies de front. Perturabo s’attela alors à les détruire les unes après les autres.

Les mines prélevèrent tout d’abord un lourd tribut, puis, lorsque les Imperial Fists atteignirent les premières lignes de fortifications, les Iron Warriors ouvrirent le feu. Alors que les premiers échanges de tirs occupaient l’attention des Loyalistes, des petits groupes de commandos jaillirent de bunkers pour s’attaquer aux chars immobilisés par les fortifications. Les Imperial Fists se retournèrent pour faire face à cette nouvelle menace et se retrouver pris entre deux feux. Ils se rallièrent rapidement autour de leur Primarque et tentèrent de submerger les tranchées qui n’abritaient déjà plus personne. Ce n’était que le début du cauchemar pour les Imperial Fists. Leur Légion fut disséquée véhicule après véhicule, escouade après escouade. Rogal Dorn restait convaincu de ses chances de victoire et poussa ses forces toujours plus en avant. Perturabo ordonnait régulièrement à ses hommes de se retirer d’un endroit pour en investir un autre, une tactique destinée à morceler les Imperial Fists en Compagnies puis en escouades. À partir du sixième jour, chaque Imperial Fist luttait virtuellement seul et était forcé d’empiler les cadavres de ses frères pour se protéger ou de se terrer dans les tranchées boueuses pour éviter de se faire faucher par un tir de Bolter. Perturabo resta calme et laissa Rogal Dorn le défier sans relâche. Il savait que la vue de leur Primarque désespéré démoraliserait ses adversaires.

Le siège de la Forteresse Éternelle se prolongea sur trois semaines de plus, les Imperial Fists s’étaient définitivement embourbés dans le no man’s land et ne pouvaient plus s’échapper. Les Capitaines pensaient que le plus sage était de demander un cessez-le-feu mais Rogal Dorn, refusait d’admettre l’évidence. Incapables d’abandonner leur Primarque, ses hommes étaient prêts à mourir à ses côtés.

La seule erreur de Perturabo fut de prendre trop de plaisir devant la souffrance des Imperial Fists, car il aurait pu en finir avec eux à n’importe quel moment, mais préféra en profiter chaque jour un peu plus. Heureusement pour Rogal Dorn, Roboute Guilliman fit passer l’intérêt de l’Imperium avant sa fierté personnelle et envoya sa Légion au secours des Imperial Fists. La puissante flotte Ultramarine força les Iron Warriors à reculer alors que les Thunderhawks plongeaient vers le sol pour évacuer les Imperial Fists survivants. Perturabo ne put faire face aux deux Légions et se contenta d’empêcher les Imperial Fists d’emporter leurs morts avec eux.

Rogal Dorn était un homme brisé lorsqu’il quitta la planète. Il fallut dix-neuf années à la Légion des Imperial Fists pour réparer les pertes en hommes et en matériel qui furent infligées sur Sebastus IV et pouvoir repartir au combat. Ils laissèrent plus de quatre cents Marines dans les tranchées de la Forteresse Éternelle et les survivants portaient d’horribles séquelles de ces combats. Les gènes récupérés sur les cadavres furent sacrifiés aux sombres Dieux du Chaos et, en retour, Perturabo fut élevé au rang de Prince Démon. Un outrage avait été lavé dans le sang et depuis, les Iron Warriors ne rêvent que de se venger de celui dont ils n’ont jamais accepté la trahison et dont le corps est enchâssé dans le Trône d'Or sur Terra…

Source[modifier]

Pensée du Jour : « Ce même marteau qui fracasse le verre, façonne l’acier. »
  • Index Astartes du White Dwarf N°85 (Mai 2001)