Bataille de Midgardia

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Carrières
  Juge
  Sage
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png

Lorsque Trazyn l'Infini est arrivé dans le système de Fenris, il n’avait pas pris en compte la fureur des Space Wolves. Le Nécron recherchait une Écharde C'tan appelé l’Ardent ; il ne considéra la présence des jeunes races que comme un inconvénient. Logan Grimnar allait prouver à l’envahisseur à quel point les Fils de Russ pouvaient être tenaces.

En l’an 933.M41, la flotte de Trazyn est apparue aux abords du système de Fenris, des escorteurs en forme de croissant se sont regroupées autour des Cuirassés Lourds et de la silhouette imminente du Vaisseau-Tombe du Tétrarque. Trazyn et ses armées étaient venus sur Fenris à la recherche de l’Écharde de Nyadra’zatha l’Ardent qui avait échappé à sa collection il y a des millénaires. Relique inestimable de la Guerre Céleste, l’Écharde était un fragment d’un être divin qui était puissant au-delà de toute mesure. Trazyn était le seul à savoir qu’il était immobilisé dans le monde fenrisien de Midgardia.

Logan Grimnar et une grande partie de sa Grande Compagnie étaient présents sur Fenris lorsque l’ombre de la flotte de Trazyn passa au-dessus de l’Œil du Loup. Trazyn fut malchanceux car Grimnar était présent, dans un entre campagne. Le Loup Suprême ne voulait pas souffrir de la présence d’un ennemi si proche du Monde Chapitral, et il rassembla avec empressement ses guerriers pour la bataille lorsque la nouvelle de l’invasion de la flotte lui parvint. Au début, il semblait que les Nécrons étaient sur le point de frapper Fenris même, et Grimnar prépara les formidables défenses du Croc pour la guerre. Cependant, quelques heures à peine avant que les premiers éclaireurs ennemis n’arrivent à portée des défenses orbitales de la forteresse, la flotte changea de cap et sa destination finale devint évidente.

Rassemblant sa Grande Compagnie et des éléments de plusieurs autres, Logan Grimnar mena ses Space Wolves dans les étoiles, et au secours du monde frère de Fenris - Midgardia.[1]

Les Griffes de l'Infini[modifier]

« C’est tellement fatigant quand les locaux deviennent territoriaux. Pourquoi ne peuvent-ils pas comprendre qu’ils ne sont que des parasites rampant sur les ruines d’un empire que nous avons construit ? »
- Trazyn l’Infini.

Midgardia était une planète toxique, son atmosphère nocif étant le résultat d’une jungle mycélienne qui s’étendait sur toute la planète. Les habitants de Midgardia vivaient sous terre, dans de grandes villes suspendues au-dessus d’une mer de magma en ébullition par l’enchevêtrement des racines de la jungle qui les surplombe. Les habitants ne savaient pas que ce n’était pas le noyau en fusion de Midgardia qui donnait naissance à la mer de feu, mais plutôt l’Écharde endormie de Nyadra’zatha, l’Ardent.

Alors que la flotte de Grimnar quittait Fenris, les premières forces des Nécrons débarquaient déjà sur Midgardia. Monde fortement fortifié, Midgardia était parsemé de points d’appui impériaux. Des centaines de milliers de Gardes masqués par des asque à gaz, armés de tourelles de quadricanons et de silos à missiles, étaient nichés dans les denses fourrés de champignons de la surface. Cependant, la gloire suprême de la planète était la batterie Canon Nova appelée le Jugement de l’Empereur, capable de lancer des ogives à plasma loin dans l’espace. Lorsque les augures à longue portée ont détecté la flotte des Nécrons, la batterie Canon Nova a levé ses imposants canons vers le ciel avec un grondement d’engrenages et de servomoteurs, le son envoyant les oiseaux et les bêtes de la jungle hurlant dans toutes les directions. Pendant ce temps, sous le sol de la forêt, dans des bunkers et des chambres étanches, les conclaves des Serviteurs et les Technoprêtres faisaient des calculs minutieux et faisaient des prières à l’Omnimessie, attendant le moment où l’ordre de tirer viendrait.

Pas du tout idiot, Trazyn avait identifié le Canon Nova comme la menace la plus immédiate pour sa flotte et avait donc pris des mesures pour le neutraliser. Le commandant de la batterie impériale se préparait à donner l’ordre de tirer lorsque les premiers cris se firent entendre dans la salle des opérations. L’officier regardait avec horreur les formes courbées se matérialiser dans l’ombre, tombant sur ses hommes avec des griffes acérées comme des rasoirs. Il a à peine eu le temps d’ouvrir la bouche pour crier avant que son sang ne gicle sur la console de vox, l’ordre de tirer non donné.

Alors que ses forces infiltrées réduisaient au silence le Jugement de l’Empereur, l’armée de Trazyn attaqua les Portes de Magma de Midgardia, un ensemble de vastes Ruches fortifiés qui formaient la porte entre le Midgardia d’en haut et celui d’en bas. Des centaines de Monolithes sont descendus dans l’atmosphère, assombrissant le ciel au-dessus des forteresses de la jungle tout en résistant à une tempête de feu. Malgré la réponse féroce des défenses impériales, beaucoup d’entre eux atteignirent les murs et les bastions des Portes de Magma. Dès qu’ils ont touché terre, leurs Portails d’Éternité se sont enflammées, dégorgeant des milliers de Guerriers Nécrons. Les Forces de Défense Planétaire de Midgardia combattirent furieusement, tapissant les murs de leurs forteresses, martelant les Nécrons avec toutes les pièces d’artillerie à leur disposition. Des Bolts de Bolters Lourds et d’Autocanons ont déchiré les rangs de l’infanterie des Nécrons, tandis que des tubes de Canons Laser et des missiles krak explosaient dans le ciel. Par endroits, les Midgardiens repoussaient même les envahisseurs. Les Chars de Combat Leman Russ s’écrasaient dans la jungle, leurs armes au tonnant loin tandis que leurs canons de bataille rugissaient.

Cependant, sans le Jugement de l’Empereur pour écarter la flotte des Nécrons, Midgardia était impuissante à empêcher le vaisseau amiral de Trazyn de descendre en orbite. En un éclair aveuglant, le fouet à particules du vaisseau a anéantit en quelques instants dix kilomètres de défenses impériales - les Gardes qui n’étaient pas réduits à leurs atomes constitutifs se retrouvèrent à l’agonie sur le sol, agrippés à leurs orbites brûlées. Face à la puissance de feu du Vaisseau-Tombe, la résistance de Midgardia commença à s’effriter, alors qu’un par un les points forts et les formations blindées des Forces de Défense Planétaire étaient réduits en cendres. En l’espace de quelques heures, l’armée de Trazyn avait franchi les Portes de Magma, et bien que la bataille dans la jungle allait faire rage pendant des jours, Trazyn avait assuré son chemin vers le monde d’en bas.[2]

Guerre dans le Vide[modifier]

Logan Grimnar regarda à travers le plaques panoramiques du Void Wolf pendant que l’invasion de Midgardia se déroulait. Sa Garde Loup était agitée, jurant et plaisantant, impatiente d’atteindre la bataille. Le Loup Suprême ne perdit pas le temps nécessaire pour atteindre Midgardia, et apprit tout ce qu’il pouvait des envahisseurs. Même à une telle distance, il pouvait voir l’imposant Vaisseau-Tombe, un croissant de minuit contre le rayonnement violet de Midgardia. De temps en temps, les nuages sous le Vaisseau-Tombe clignotaient comme s’ils étaient éclairés par la foudre lorsque le vaisseau bombardait la surface de la planète. Grimnar avait déjà entendu parler de ces cuirassés extraterrestres, bien que ce soit la première fois qu’il les voyait de ses propres yeux, et il savait que la clé pour vaincre les Xenos résidait dans la destruction de ce vaisseau.

Grimnar sorti de sa rêverie au son des alarmes, et tout autour de lui, les Space Wolves préparent des Lames de Givre et des Bolters Ouragans. La flotte de Grimnar venait d’atteindre le bord du blocus des Nécrons, l’obscurité entre les vaisseaux éclairés par des scintillements et des tirs d’armes. Mais ce n’est pas ce qui avait déclenché les alarmes. Des rapports crépitaient dans l’oreille du Loup Suprême : des guerriers squelettiques réagissaient à l’arrivée des Space Wolves en se téléportant sur ses vaisseaux dans des actions d’abordage massives. Dans un sinistre flamboiement de lumière, plusieurs formes sombres se sont matérialisées sur le pont du Void Wolf et en l’espace d’un battements de cœur un carnage s’en est suivi. Les Guerriers Nécrons firent exploser tout ce qui bougeait, qu’il s’agisse des Space Wolves, des Serf de Chapitre ou des Serviteurs. Les Armes à Fission creusèrent des sillons fumants à travers les corps et les cloisons. La Garde Loup se déplaçait parmi les extraterrestres métalliques, les frappant avec des Griffes de Loup, des Marteaux Tonnerre et des Lames de Givre, envoyant des membres étincelants et des corps cassés s’écraser sur le pont. Pourtant, la Garde Loup était peu et les Nécrons nombreux, s’immisçant de toutes parts alors que Logan Grimnar balançait la Hache de Morkai dans de grands arcs punitifs.

Dans la presse de la bataille, le regard perçant du Loup Suprême repéra un assassin Nécron accroupi dans les portiques de service, son unique optique verte fixée sur lui et un étrange fusil de sniper extraterrestre dans ses mains. Avant que la Marque de la Mort ne puisse lever son arme, Logan lança la sienne, l’énorme hache culbutant de part et d’autre de la chambre pour s’enterrer dans le visage du Nécron. Grimnar fut soudain rempli d’une juste colère, car son ennemi devait essayer d’envoyer des assassins contre lui, surtout avant qu’il n’ait goûté à la vraie bataille. En hurlant de rage, Grimnar plongea une fois de plus dans la mêlée, ses Frères de Bataille reprenant son cri et renouvelant leurs propres attaques. Le temps que le Loup Suprême atteigne l’endroit où gisait la Hache de Morkai, la bataille était presque terminée et les restes du futur assassin avaient mystérieusement disparu. Les quelques Nécrons restants se sont lentement retirés, face à la fureur des Champions.

Si le chef Nécron pensait pouvoir écarter Grimnar de la bataille si facilement, il s’est trompé, et le Loup Suprême jura de lui montrer son erreur. En regardant l’orbe violet grandissant à travers les vitres du Void Wolf, Grimnar envisagea son plan d’attaque. Il avait bien étudié les défenses de Midgardia, et savait que le Jugement de l’Empereur était sa meilleure chance de détruire le vaisseau amiral ennemi. Ordonnant au gros de sa flotte d’attaquer les Portes de Magma, Grimnar et ses Champions se dirigèrent vers le Canon Nova.[3]

La Bataille Sous la Surface[modifier]

Au-dessus de Midgardia, le Void Wolf frémissait comme un drakkar sur une mer déchaînée par la tempête alors qu’il sautillait dans l’atmosphère. Alors que la jungle s’approchait de l’horizon de Midgardia, les ports de la baie de lancement se sont ouverts en bâillant, révélant des groupes de Modules d’Atterrissage. Leurs moteurs flamboyant dans l’obscurité, les Modules d’Atterrissage se sont précipités dans les nuages violets qui se trouvaient en dessous. Les formations de Grimnar ont pris d’assaut les bastions extérieurs du Jugement de l’Empereur. À peine les Modules s’étaient-ils écrasées dans la jungle dans un nuage de spores toxiques que les Terminators de la Garde Loup se sont matérialisés dans des éclairs de lumière froide. Dans leur sillage, le Loup Suprême arriva, Arjac Poing de Pierre et les Frères Boucliers à ses côtés, leurs Boucliers Tempête formant un anneau autour de leur seigneur.

Et pourtant, aucun ennemi n’était prêt à faire face à leur assaut soudain - les trous à canon et les tourelles défensives de l’installation étaient d’un silence inquiétant. La Garde Loup a ouvert la voie dans le complexe souterrain, ses sens aiguisés et ses canons balayant l’obscurité devant eux. Flanqué d’Arjac et des Frères Boucliers, Logan Grimnar pénétra dans le bunker. Pour les trois premiers niveaux, les Space Wolves n’ont trouvé que des corps écorchés de Midgardiens, appuyés contre les murs ou étalés sur le sol. Des éclaboussures de sang séché et des cicatrices laissées par les tirs à fission sauvages bordaient les couloirs, mais ils étaient autrement silencieux et sombres. Le Grand Loup fit avancer Volkbad Wolftongue et lui demanda de diriger une Escouade de Terminators pour sécuriser le réacteur à cœur profond situé en dessous, tandis que lui et les Frères Boucliers se dirigeaient vers les salles de commande.

Volkbad a maudit l’atmosphère venteux alors que son escouade descendait plus profondément dans le complexe. D’autres corps jonchaient le sol mais, au-delà de la puanteur du sang et des viscères renversés, il ne pouvait détecter aucun signe ou odeur des agresseurs. Le Space Wolf ne trouvait aucune trace de ses ennemis, même si une partie de son cerveau lui disait qu’ils étaient là, attendant et observant depuis l’ombre. Finalement, Volkbad et sa meute sont arrivés à l’entrée du caveau du réacteur, la lourde porte ayant été détruite en son centre et le vide s’étant rempli de cadavres humains. À l’intérieur, les Space Wolves ont scruté l’obscurité à la recherche de menaces.

Pendant ce temps, Grimnar avait atteint les chambres de contrôle, trouvant une scène similaire de carnage et de mort, le corps sans tête du commandant de batterie suspendu au-dessus de sa tête, ses organes arrachés de sa poitrine. La Garde Loup s’était dispersée dans toute la salle, pataugeant dans le bourbier de cadavres. Grimnar atteignit le pupitre de commande, notant les runes mortes de l’activation. Il s’apprêtait à contacter par vox Volkbad pour vérifier sa progression vers le réacteur quand ses oreilles perçantes capturèrent quelque chose qui bougeait de façon humide parmi les morts. Avant qu’il n’ait pu crier un avertissement, des dizaines de squelettes voûtés ont surgi du sol, drapés dans les restes déchiquetés de leurs victimes.

Deux Gardes Loups ont été entraînés dans l’embuscade des Nécrons avant que les autres ne puissent réagir, la chambre obscure étant soudainement éclairée par une tempête de fusées éclairantes. Dans les limites étroites, la bataille a rapidement pris une tournure désespérée, les Dépeceurs luttant au coude à coude avec les Space Wolves. Assaillis de toutes parts, chaque Terminator combattant une demi-douzaine d’ennemis, écrasant des crânes métalliques et arrachant des membres métalliques vivants. Arjac et ses Frères Boucliers ont resserré les rangs autour du Loup Suprême, boucliers et marteaux repoussant les Nécrons. Cependant, pour chacune des horreurs en chair et en os qui tombaient, brisées au sol, d’autres se cachaient dans l’ombre.

Volkbad est entré dans la voûte du réacteur, la vaste chambre en dôme éclairée uniquement par la lueur orange des bobines de plasma en sommeil. Dans l’obscurité, il pouvait entendre un cliquetis de grattage, comme si un million d’insectes métalliques rampaient dans sa direction. Puis ses yeux ont aperçu des formes dans l’obscurité ; d’énormes horreurs mécaniques avec de longues queues raclées se précipitaient sur le réacteur, sondant et piquant son fonctionnement. Avec un cri de guerre perçant, Volkbad chargea à travers la pièce, les Spectres Canoptek descendant des tuyaux et refroidissant des canaux pour rencontrer les Space Wolves. En un clin d’œil, le Spectre avait disparu pour réapparaître une seconde plus tard, ses griffes se matérialisant dans la poitrine d’un Space Wolf. Alors que son Frère de Bataille s’effondrait dans une pluie de sang, Volkbad tournait autour en balançant sa Lame de Givre mais avant qu’il ne puisse tomber, le Spectre avait disparu une fois de plus. Alors que les constructions s’immisçaient dans la réalité de tous les côtés, Volkbad ordonna à son équipe de se regrouper en cercle défensif. Là où un Spectre apparaîtrait, un de ses camarades bloquerait son attaque avec une lame ou une griffe, écartant le coup au moment où les créatures se mettaient en place. Un autre Garde Loup serait prêt avec son arme, la ramenant dans la tête instable de l’extraterrestre avant qu’elle ne puisse s’éclipser.

L’escouade de Volkbad s’est battue pour traverser la chambre alors que les vagues de Spectres les frappaient depuis l’obscurité. Finalement, après qu’un nombre suffisant d’entre eux ait été réduit en miettes, les Xenos se sont repliés, ne laissant que la poussière et le cadavre d’un Garde Loup comme preuve de leur présence. En lançant les protocoles d’urgence pour remettre le réacteur en marche, Volkbad a contacté par vox Grimnar pour lui apprendre le succès de sa mission, mais n’eu pour toute réponse que le faible murmure des sifflements statiques.[4]

Marqué par la Mort[modifier]

Logan, Arjac et une poignée de Gardes Loups se sont battus dans la salle de commandement. Les horribles Nécrons semblaient inarrêtables alors qu’ils se précipitaient sur les Space Wolves, certains se remettant debout par saccades après avoir été abattus alors que d’autres sortaient de l’ombre. Grimnar fit signe à Arjac de le suivre ; la chambre était trop ouverte et il devait canaliser les Nécrons dans un point d’étranglement s’il voulait les détruire. Se battant pour retourner dans le complexe du tunnel, les Gardes Loups se tenaient côte à côte, leur Armure Terminator remplissant la largeur du couloir. Ici, l’ennemi n’avait pas pu faire face à leur nombre et lentement la bataille commença à tourner.

Une impulsion d’énergie soudaine venue de l’obscurité a déchiré l’épaulière de Grimnar, le Loup Suprême titubant sous la douleur brûlante. En un instant, Arjac et une paire de Frères Boucliers étaient là, leurs boucliers tenaient bon face à l’obscurité. Arjac vérifia à quel point son seigneur était blessé, son marteau se tenait prêt si l’assassin caché se révélait. Puis une autre explosion, cette fois-ci de la direction opposée, a touché Grimnar dans le dos, bien que, heureusement, son Armure Terminator ait repoussé le tir. Dans la pénombre, Arjac pouvait voir les yeux monoculaires des Traqueurs qui essayaient de finir ce qu’ils n’avaient pas réussi à accomplir sur le Void Wolf.

À travers ses crocs, qui lui faisaient mal, Logan se releva avec défi, les Frères Boucliers survivants se déplaçant pour le protéger des tireurs d’élite. Des tirs de désintégrateur synaptique ont frappé la Garde Loup, un tir ayant atteint un Frère Bouclier à la tête, son cerveau cuisant à l’intérieur de son casque. Incapables de résister à la pression de leurs ennemis, Grimnar et Arjac ont échangé un regard momentané, de longues années de guerre leur permettant d’anticiper les actions de l’autre en une fraction de seconde. D’une respiration profonde et décisive, les deux Space Wolves se sont levés à leur hauteur. Arjac lança son marteau dans un couloir tandis que Logan balaya avec son Bolter Ouragan dans l’obscurité, ses canons flamboyant. À l’endroit où le marteau d’Arjac est tombé, un Traqueur fut anéanti, tandis que Grimnar a fait en sorte que chaque coup de feu compte, transformant deux autres assassins en fragments fumants qui ont rapidement disparu de sa vue.

Une fois la menace des snipers écartée, les Space Wolves ont tourné leur fureur contre les Dépeceurs. Alors que Grimnar avait été distrait par les Traqueurs, les méprisables créatures s’étaient rapprochées, des dizaines d’autres se déversant des ombres dessinées par leur insatiable faim de sang chaud et de chair vivante. Cependant, dans les limites étroites du tunnel, le Loup Suprême et ses guerriers firent payer un lourd tribut à l’ennemi. Derrière un mur de Boucliers Tempête rougeoyants, la Garde Loup infligeait la mort aux créatures, pulvérisant des corps et des crânes métalliques jusqu’à ce que le sol s’épaississe avec leurs restes mutilés. Après que la dernière des horreurs soit tombée, Grimnar retourna à la chambre de commandement, et ce n’est qu’alors qu’il reçut la communication vox de Volkbad.

Grimnar a fait signe que tout était clair et a pris contact avec ses Prêtres de Fer de la flotte en orbite. Ils s’empressèrent de mettre en marche le Jugement de l’Empereur. Dans les profondeurs du sol, les anciens systèmes revinrent à la vie, des engrenages et des pistons de la taille d’un hab-bloc grinçant et sifflant en position lorsque le canon massif atteignit sa cible. Les Augures scannèrent le vide, repérant les formes distinctives des vaisseaux Nécrons. Les convoyeurs frémissaient en soulevant les ogives à plasma des armureries blindées et en les introduisant dans la culasse bâillante du canon, chacune d’elles étant capable de briser la coque d’un vaisseau de la capitale. Un sourire sauvage au visage, Logan frappa son poing sur la rune de tir.[5]

Le Conseil du Tueur[modifier]

Ulrik le Tueur leva les yeux des restes du guerrier métallique entre ses mains à temps pour voir le feu du Jugement de l’Empereur. Contre les nuages violets, il ne pouvait voir l’ogive à plasma que sous la forme d’une minuscule traînée de lumière que les hélices gravimétriques du canon lançaient dans l’espace. La ligne de feu disparu en un instant, pour se terminer à l’ombre du Vaisseau-Tombe. Pendant un instant, Ulrik a pensé qu’elle avait dû manquer. Puis le ciel a explosé. Le Canon Nova avait fait un trou dans l’épaisse atmosphère de Midgardia, et les étoiles étaient visibles à travers la déchirure. Pendant qu’il regardait, l’onde de choc a traversé les nuages avant de s’écraser comme un ouragan autour des Space Wolves en lutte. Puis il vit le Vaisseau-Tombe, se mettant en orbite haute alors que d’autres ogives à plasma s’enfonçaient dans sa coque, transformant le ciel en un maelström de feu. Alors que le vaisseau amiral des Nécrons se retirait de la fureur du Jugement de l’Empereur, le reste de la flotte des envahisseurs faisait de même.

Alors que Grimnar avait mené l’assaut contre le Jugement de l’Empereur, Ulrik avait supervisé la reprise des Portes de Magma et l’attaque du gros de la force d’invasion des Nécrons. Aujourd’hui encore, Ulrik se disait que Logan était un glorieux chien de chasse , un jeune chiot à la recherche de ce qu’il considérait comme la mission la plus excitante. Cependant, telle était la prérogative du Loup Suprême, aussi Ulrik ne lui reprochait-il pas son amusement. Ce qui préoccupait plus l’ancien Prêtre Loup que le frisson de la bataille, c’était la raison pour laquelle les Nécrons étaient venus à Midgardia. Avec le départ de la flotte extraterrestre, le flot régulier de renforts Nécrons s’était ralenti et les Space Wolves faisaient enfin des progrès significatifs aux Portes de Magma. Cependant, les envahisseurs semblaient avoir perdu tout intérêt à tenir les portes ; les guerriers laissés derrière semblaient n’être là que pour ralentir les Space Wolves.

Ulrik a inspecté les ruines de la porte, les remparts étouffés par les cadavres impériaux et les restes moins reconnaissables - preuve horrifiante des effets de l’armement avancé des envahisseurs. Il y avait peu ou pas de signes des restes des Nécrons, seulement une poignée d’épaves métalliques tordues pour marquer l’endroit où un Nécron était tombé et n’avait pas réussi à s’éteindre. Quelque chose n’allait pas ici - les siècles de sagesse d’Ulrik sur le champ de bataille lui ont dit que ce n’était pas du tout une invasion mais quelque chose de bien plus sinistre. Ordonnant au commandant de la Garde Loup de Grimnar, Ranulf Ironfang, de superviser la sécurisation des convoyeurs centraux qui descendaient sous la surface de la planète, Ulrik convoqua un conseil de guerre.

Du haut de la tour de défense du ciel de la Porte de Magma, Ulrik le Tueur, les Prêtres des Runes Njal des Tempêtes et Gnaerold Ghostwulf et le Prêtre de Fer Skvarl Cogfang ont vu des meutes de Chasseurs Gris et de Griffes Sanglantes purger les dernières poches de résistance des Nécrons, avec des hurlements glaciaux et le lointain bruit des balles d’assaut dérivant d’en bas. L’esprit de Njal était aussi vif que celui d’Ulrik, et il était arrivé à la même conclusion que le Prêtre Loup. Skvarl confirma, en communiquant avec les Esprits de la Machine de la grille d’information de Midgardia, que l’armée des Nécrons se dirigeait vers les profondeurs de la planète. Gnaerold avait observé les marées changeantes du Warp et avait vu la même chose : sous une mer de feu et un ciel de pierre sommeillait un grand mal que les Nécrons étaient venus réclamer.[6]

Le Pic Infernus[modifier]

Sens des Loups[7]

Même selon les normes surhumaines de l’Adeptus Astartes, les sens des Space Wolves sont impressionnants. Ils peuvent suivre l’odeur du passage d’une créature même à des kilomètres de distance, après que des jours de pluie et de vent aient presque réduit la piste à néant. Les sons du combat peuvent être isolés par leur ouïe - une conversation cachée sous le marteau des fusils et les cris des mourants sont rendus aussi clairs que s’ils étaient parlés face au Space Wolf. Leur vision aussi est sans pareil, le marquage d’un aéronef lointain ou d’un ennemi caché par le linceul de la nuit apparaissant brutalement et distinctement à leurs yeux.

Pendant les combats désespérés dans les tunnels du Jugement de l’Empereur, les Space Wolves ont trouvé leur ennemi Nécron dangereusement insaisissable. Créatures de métal vivant et d’énergies d’un autre monde, les Spectres Canoptek laissaient peu de traces et se déplaçaient avec le silence des morts. Les Dépeceurs étaient particulièrement difficiles à détecter, enveloppés dans l’accablante puanteur du sang et de la mort qui se mêlait aux cadavres tout autour. Chasseurs rusés, les Space Wolves ont fini par surmonter cet inconvénient en apprenant à détecter l’absence d’odeur et de sons que produisaient les Nécrons, les vides laissés par leur passage. Comme Ulrik le Tueur l’avait appris à Logan Grimnar il y a longtemps, chaque bête - qu’elle rampe dans le sol ou qu’elle nage dans la mer - laisse quelque chose pour marquer son passage. Ainsi, les Space Wolves ont pu dégager les tunnels et les voûtes du Jugement de l’Empereur malgré la furtivité des Dépeceurs, les trouvant là où ils se cachaient et les déchirant sans pitié. Aucun des envahisseurs ne restait debout quand ils ont eu fini.

Ulrik savait que Grimnar n’aurait pas le temps d’atteindre le noyau avant les Nécrons, et que les régiments des Forces de Défense Planétaire des Midgardiens, en train de s’effondrer, ne laisseraient pas le temps au Tueur de les suivre sous terre par des moyens conventionnels. En envoyant un message au Loup Suprême pour le prévenir de la fuite des Nécrons, Ulrik a proposé un plan d’action audacieux. Le Prêtre Loup dirigerait un petit groupe de guerriers d’élite à travers le Warp pour contre-attaquer l’avancée des Nécrons. Faisant appel aux Gardes Loups qui se battaient encore aux Portes de Magma, ainsi qu’au puissant Bjorn Main Terrible et à ses frères Dreadnoughts, Njal ouvrit un portail à travers le Warp et, sans un mot, Ulrik entra dans la Porte de l’Infini avec ses frères derrière lui.

Les Space Wolves se sont aventurés sur la roche fumante du Pic Infernus, une montagne située à des kilomètres sous la surface de Midgardia. Alors qu’ils se rassemblaient sur ses flancs, Trazyn et son armée descendaient la montagne depuis les tunnels situés au-dessus, la lueur orange du magma se reflétant dans les corps métalliques vivants des légions de Guerriers Nécrons. Le Seigneur Nécron semblait ne pas être perturbé par l’arrivée des Space Wolves, et ses soldats se déployaient autour de lui tout en mettant leurs armes à niveau. Sous la surface de Midgardia, les Space Wolves et les Nécrons se sont lancés dans la bataille, entourés par le sang et les os de la planète elle-même. Des faisceaux de fission ont transpercé la céramite et la chair améliorée, tout comme des balles à réaction de masse ont explosé dans des cadres de métal vivant. Bjorn a pataugé dans les rangs de l’ennemi, ses griffes arrachant des têtes squelettiques. Au-dessus des têtes, les Mécanoptères de Trazyn esquivaient et se faufilaient dans une tempête de feu au sol, leurs Armes à Fission mitraillant les lignes des Space Wolves.

Ulrik a traversé la mêlée, son Crozius Arcanum écrasant les Guerriers Nécrons dans de grandes éruptions lumineuses, la plupart disparaissant avant que leurs restes ne touchent le flanc de la montagne. Son regard se posa sur le chef des Nécrons, qui observait avec arrogance la bataille derrière un mur de sa garde d’élite. Njal a lu les intentions d’Ulrik avant même que les yeux brillants du Heaume de Russ ne regardent dans sa direction. Faisant appel aux esprits du vent et de la tempête, Njal déclencha une tempête obscure sur Trazyn et sa garde. Le tonnerre roulant s’abattit sur les Nécrons dans une pluie d’étincelles, et de nombreux guerriers extraterrestres furent repoussés devant sa fureur. Au même moment, Bjorn frappa la ligne défensive formée par les gardes du corps Nécrons, son Canon d'Assaut hurlant au-dessus du vacarme de la bataille alors qu’un barrage de balles de la taille d’un poing déchirait leurs rangs.

Sur les flancs, les Nécrons poussaient en avant, forçant les Space Wolves à se battre dos à dos contre le nombre écrasant d’extraterrestres, mais la tempête psychique et l’assaut de Bjorn avaient créé une rupture dans la ligne - une rupture qu’Ulrik ne tarda pas à exploiter. Sautant par-dessus la coquille sans vie d’un Nécron, le Prêtre Loup se jeta sur Trazyn, son Crozius s’enflammant alors qu’il était paré par le bâton du Nécron. L’imposant alien n’était pas un traînard au combat rapproché, et sa nécrodermie lui conférait une force supérieure à celle des autres races, mais contre l’habileté et la férocité du Tueur, il se trouva contraint de reconsidérer sa position. Trazyn pensait qu’il devrait peut-être faire un certain effort - ce qu’il répugnait à faire - pour achever sa mission quand une salve de données atteignit son cortex. L’arme était prête.

Trazyn n’était pas entrée aveuglément dans la bataille. Alors que l’avant-garde de son armée affrontait les Space Wolves, ses serviteurs avaient enchaîné l’Écharde de l’Ardent caché profondément sous leurs pieds. Comme un soleil levant, l’Écharde C’tan captif émergea de l’océan de flammes, la roche en fusion se déversant de sa chair élémentaire en gravissant la montagne. Ulrik a vu la créature planer dans les airs en direction du Prêtre Loup alors même qu’il tentait de porter un coup fatal au chef Nécron. Partout où les Space Wolves s’enflammaient, les Dreadnoughts étaient enveloppés de feu et la pierre sous leurs pieds commençait à fondre. Contre une telle créature, les Gardes Loups étaient trop peu nombreux, et Ulrik céda amèrement, ordonnant donc la retraite.

Njal a ouvert la Porte de l’Infini alors que la Garde Loup se repliait. Les Dreadnoughts, menés par Bjorn, ont couverts le repli, les flammes léchant leur armure alors qu’ils retenaient l’ost des Nécrons avec un mur de feu d’armes lourdes. Le regard d’Ulrik est resté fixé sur Trazyn alors qu’il se retirait, suivant ses frères dans le portail chatoyant. Trazyn regarda les Space Marines se retirer, se contentant de consolider ses forces maintenant qu’il avait l’Écharde de Nyadra’zatha. Ses ennemis pensaient sans doute qu’ils s’étaient échappés, mais il savait que leur malheur viendrait bien assez tôt.[8]

Le Cimetière des Nécrons[modifier]

Logan Grimnar a observé le flux et le reflux de la bataille sur le projecteur hololithique de Stormrider. Le Jugement de l’Empereur s’est finalement tue après que la flotte des Nécrons se soit retirée hors de portée, bien que des Prêtres de Fer soient toujours présents dans le complexe au cas où une cible se présenterait. Des poches de combats faisaient toujours rage dans les profondeurs de la jungle toxique ; des bastions impériaux isolés tenaient bon ou des Chasseurs Gris traquaient les éléments de l’armée de Trazyn. Les combats souterrains continuaient d’éclairer les villes et les cités troglodytes de Midgardia avec des tirs d’armes et des explosions. Mais la guerre au sens large préoccupait moins le Loup Suprême que le Seigneur Nécron et son dieu du feu. Grimnar avait suivi le retour de Trazyn à la surface grâce à des navires augures, des éclaireurs et des rapports de combats autour des villes de Midgardia. Il est vite devenu évident que le chef Nécron se dirigeait vers la surface afin d’effectuer sa fuite vers l’espace. Ce que Logan ne pouvait pas savoir, c’est que lorsque le Vaisseau-Tombe avait été forcé de battre en retraite, Trazyn avait été empêchée d’utiliser son Portail d’Éternité. Des interférences radioactives inhabituelles provenant des épais nuages de spores de l’atmosphère de Midgardia avaient sévèrement réduit la portée de la technologie de mise en phase des Nécrons.

Lorsque le Seigneur Loup a franchi la crête des montagnes équatoriales, il s’est rendu compte de l’ampleur du danger auquel Midgardia était encore exposée. En bas, un vaste cimetière Nécron dominait l’horizon. À des kilomètres devant lui, la vallée de la jungle s’était transformée en une plaine brûlée de roche fondue, et des piles de machines de guerre et de l’infanterie Nécron brisées - coupées de leur flotte - s’entassaient autour des Portails d’Éternité vacillantes des Monolithes. En regardant les augures à long terme, Grimnar pouvait voir les légions se reconstituer sous ses yeux, des Nécrons se remettre sur leurs pieds dans une terrible parodie de vie. Au centre des champs de Nécrons brisés se trouvait une imposante pyramide noire qui pulsait d’une énergie sombre. Aussi sûr que l’Œil du Loup se lèverait au matin, Grimnar savait que ce devait être le dernier bastion du pouvoir des Nécrons sur Midgardia. S’il agissait rapidement, la bataille pour Midgardia pourrait être décidée ici et maintenant.

Grimnar a appelé sa Garde Royale à ses côtés lorsque sa colonne blindée de Land Raiders, Rhinos et Predators s’est écrasée dans la vallée dévastée. Le trafic vox à l’oreille de Grimnar l’informa qu’un escadron de vaisseaux Stormwolfs et Stormfangs était à quelques minutes de là, tandis que ses Croiseurs d’Attaque se mettaient en position en orbite. À plus d’un kilomètre de la pyramide, Stormrider a jailli de la jungle sur une mer de métal vivant tordu parsemée de tours d’épaves extraterrestres. Alors que les chars des Space Wolves se précipitaient à travers le champ de débris, les vaisseaux d’attaque des Nécrons se sont détachés de leur orbite autour de la pyramide et sont descendus sur la colonne.

En traversant le cimetière, le Land Raider Thunderwolf a envoyé des volées de Canons Laser dans le ciel, les Faucheurs s’écartant du chemin et répliquant par des impulsions de leurs rayon de mort. Un rayon crépitant s’est détaché de l’un des aéronefs Nécrons, transperçant un Rhino et le faisant éclater en un nuage d’éclats et de flammes. Des Mécanoptères ont balayé le flanc de la colonne, des tirs d’armes obscures jaillissant de canons sous l’élingue alors qu’ils mitraillaient les Space Wolves. Des canons automatiques et des balles de Bolters se sont déchiquetés en l’air autour du vaisseau Nécron alors qu’ils exécutaient des tours et des détours auxquels aucun pilote humain ne pouvait survivre. Malgré cela, un certain nombre d’entre eux ont été envoyés au sol, explosant en boules de feu alors qu’ils étaient éparpillés dans la plaine noire.

Du haut de son chariot, Grimnar dirigeait la bataille, ordonnant à ses chars de rester en formation rapprochée et de combiner leurs tirs. Puis, devant lui, la ferraille a éclaté avec des mains squelettiques métalliques. Des sections d’un navire Nécron contenant des milliers de guerriers s’étaient écrasées à la surface de Midgardia lors de l’invasion initiale, et maintenant des centaines s’y sont emmêlées dans ses restes tordus. Alors que les Space Wolves traversaient le cimetière, ils se sont réactivés une fois de plus. Thunderwolf a creusé dans cette masse d’épave, Nécrons à moitié réparé s’accrochant à ses traces et à sa coque. Alors que de plus en plus de guerriers mécaniques s’accrochaient au char, celui-ci trembla et finit par s’immobiliser, ses marches étant bloquées par des membres métalliques qui s’agrippaient. Le Loup Suprême dirigea Stormrider plus près du char de combat touché, la Hache de Morkai coupant à gauche et à droite. À travers le champ de ruines, Grimnar pouvait voir d’autres unités Nécrons jaillir du sol et se reconstituer à une vitesse effrayante.

Du ciel violet flamboyant, le Loup Suprême a vu un chasseur Nécron lancer une attaque sur le Land Raider immobilisé. Le chasseur extraterrestre semblait se diriger droit sur lui, sa vision améliorée repérant les lignes lumineuses sur sa coque et les énergies sombres jouant autour de son canon principal. Impuissant à l’arrêter, Grimnar mis ses crocs à nu et a craché une malédiction, l’invitant à essayer de le tuer.

Mais venant de nulle part, un rayon de lumière glacial frappa le Faucheur, coupant sa coque en deux, les deux morceaux s’enfonçant en spirale dans le sol sous une pluie de terre et de débris avant de rebondir et de tomber sur la tête de Grimnar. Le Stormfang a hurlé au-dessus de sa tête après avoir abattu l’ennemi, suivi une seconde plus tard par une douzaine de Stormwolves, leurs passagers Space Wolves se massant déjà devant leurs rampes d’assaut. Alors que les renforts des Space Wolves prenaient d’assaut le champ de bataille, le vent a tourné, martelant les tirs des Bolters, faisant clignoter les Lames de Givre et tirant avec leurs Canons d’Assaut qui couchèrent les Nécrons sur le sol brûlé.

Grimnar tourna à nouveau son regard vers la pyramide qui dominait l’horizon, de minuscules formes sombres rampant sur sa surface. En regardant, il pouvait voir un faible faisceau d’énergie jaillir de son sommet et pénétrer dans les nuages, ce qui ne pouvait qu’être de mauvais augure pour son armée et le sort de Midgardia. Déblayant les restes des Nécrons brisés qui s’étaient empilés autour de ses rails et de sa rampe, les Terminators remontèrent dans le Land Raider. Bientôt, les Space Wolves avançaient à nouveau vers la pyramide, le Loup Suprême en tête.[9]

La Crypte des Étoiles[modifier]

En escaladant une montagne de métal vivant et tordu, Logan Grimnar et ses champions sont entrés dans la pyramide. Comme les héros d’antan, les Gardes Loups ont marché dans la forteresse de leur ennemi, intrépides et audacieux. Alors qu’ils se frayaient un chemin à travers des chambres de tuiles de métal mouvantes et des couloirs d’orbes vertes flottantes, la résistance s’est accrue, le champ de bataille même se rebellant contre eux et dégorgeant les ennemis sur leur passage.

Des constructs insectoïdes - qu’il s’agisse de géants flottants ou d’essaims étouffants - ont rampé hors des murs, le regard froid de leur étrange optique à la fois étrangère et déroutante. La Garde Loup se battait pour chaque pas qu’ils faisaient, les Bolts flamboyaient tandis que les Lames de Givre et les Griffes de Loup tailladaient brutalement leurs ennemis. Arjac Poing de Pierre lançait Marteau à Ennemis d’un mouvement régulier après l’autre, l’arme sifflant à travers la chambre pour briser le métal vivant avant de revenir à sa main. Ranulf Ironfang s’enfonça dans les rangs des Nécrons, sa Lame de Givre abattant un guerrier squelettique après l’autre. À ses côtés, Ingvarr Thunderbrow s’empara d’un Nécron imposant par le cou, lui arrachant la tête alors que ses lourdes bottes blindées écrasaient les extraterrestres en train de l’agripper. À proximité, Volkbad Wulftongue et son Escouade Terminator ont forcé un passage dans les rangs des Nécrons, leurs Armes Énergétiques écrasant les extraterrestres en arcs de cercle et en flammes de décharge d’énergie.

La férocité intransigeante des Space Wolves les avait conduits à travers les défenses extérieures des Nécrons, et ils émergeaient maintenant au cœur de la pyramide. Un espace de plusieurs centaines de mètres de diamètre, traversé par des ponts de lumière chatoyants, menant tous à une immense plateforme gravitationnelle suspendue au sommet de la structure. Sur cette plate-forme, attendait Trazyn l’Infini, le seigneur de guerre extraterrestre qui supervisait ses Crypteks alors qu’ils érigeaient un transporteur de particules à partir de l’épave qui les entourait. Le dispositif permettrait à Trazyn de rétablir le lien avec son vaisseau amiral qui avait été coupé par l’atmosphère de Midgardia, et de s’échapper avec son prix - l’Écharde C’tan qui était maintenant enfermé en toute sécurité dans un Dédale Tesseract se trouvant dans sa main. En entendant les premiers hurlements de l’armée de Grimnar, Trazyn a levé les yeux de sa tâche avec agacement. À la lumière maladive du convoyeur, les Factionnaires serrèrent les rangs pour protéger son maître.

Les Space Wolves se sont lancés à la conquête des ponts d’énergie, imperturbables devant le gouffre béant sous leurs pieds. Des machines de combat extraterrestres et des géants à la tête de mort les rejoignaient. De vifs coups de gueule ont déchiré l’obscurité pour écorcher la céramite, l’adamantium et la chair. Ranulf Ironfang a dirigé le feu des Longs Crocs et des Chasseurs Gris, leurs armes à longue portée déchirant ce qui semblait être les systèmes vitaux de la structure. Pendant ce temps, Volkbad Wulftongue et une meute de Gardes Loups ratissaient les lignes des Nécrons, envoyant leurs restes brisés tomber dans la faille en dessous. Arjac et les Frères Boucliers ont flanqué Grimnar alors qu’il avançait sur Trazyn, seule une poignée de Factionnaires et un champ d’énergie vacillant lui barrant la route. Coupé de son Vaisseau-Tombe, c’était maintenant Trazyn qui était dépassé en nombre par ses ennemis.

Pendant quelques brefs instants, le terrain entre Grimnar et Trazyn a tenu, sa surface frémissant sous la puissance de feu des Space Wolves. Puis il a disparu dans un éclair vif et le Loup Suprême a sauté dans la mêlée. Arjac et ses Frères Boucliers ont foncé droit sur les Factionnaires, ouvrant la voie à leur seigneur, tandis que Logan taillait les membres avec la Hache de Morkai. Trazyn ne faisait cependant pas attention aux Space Wolves et continuait à manipuler le transporteur de particules. Avec un hurlement furieux, Grimnar dirigea la Hache de Morkai sur la tête de Trazyn, mais le Nécron disparut dans un brasier de lumière juste avant que le coup ne puisse être porté. Une seconde plus tard, le transporteur de particules fut mis en pièces par le feu des Longs Crocs, mais le Seigneur Nécron était déjà parti.

Après le départ de leur chef suprême, les Nécrons restants tombèrent rapidement, et en quelques heures, les envahisseurs avaient complètement été éradiqués de la face de Midgardia. C’était une victoire creuse pour Grimnar, étant donné l’évasion de Trazyn, mais c’était une victoire quand même.

En orbite de Midgardia, Trazyn l’Infini s’installa sur son trône de commandement. Il ordonna à la flotte de se retirer tout en regardant le Dédale Tesseract dans sa main, les feux captifs de Nyadra’zatha se reflétant dans son visage en forme de crâne.[10]

Source[modifier]

  • Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement
  1. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia (traduit de l'anglais par Guilhem)
  2. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - Claws of the Infinite (traduit de l'anglais par Guilhem)
  3. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - War in the Void (traduit de l'anglais par Guilhem)
  4. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - Battle Beneath the Surface (traduit de l'anglais par Guilhem)
  5. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - Marked for Death (traduit de l'anglais par Guilhem)
  6. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - The Slayer’s Council (traduit de l'anglais par Guilhem)
  7. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - Wolfs Senses (traduit de l'anglais par Guilhem)
  8. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - Infernus Peak (traduit de l'anglais par Guilhem)
  9. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - The Necron Graveyard (traduit de l'anglais par Guilhem)
  10. Champions of Fenris - A Codex : Space Wolves Supplement - Tombs of Midgardia - The Star Crypt (traduit de l'anglais par Guilhem)