Assaut sur Castrum Velx

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Black leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpgBlack leather bg.jpg
Aquila corner hh.pngAquila corner hh.png




Marge hh.jpg
Marge hh.jpg
HH-sub-banner.png


À la fin de l’année 010.M31, la Légion Blood Angels (IXe) arriva sur Talassar, dirigée par le Judicateur Aster Crohne. Les fils de Sanguinius ont suivi le décret de Roboute Guilliman et les ordres de leur Primarque, une flotte parmi d’autres qui cherchait à acquérir une panacée pour les pertes de la Légion Ultramarines. Ils descendirent sur Talassar en plein combat, neuf canonnières et une douzaine de Xiphons perçant l’atmosphère pluvieuse de la planète, transportant cent cinquante légionnaires issus des restes orphelins des compagnies qui avaient émergé du Carnage de Signus. Le vol d’appareils balaya les prairies de Talassar puis survola les lignes de siège construites aux abords de la Cité de Velx. Là, les Chars Basilisk de la 209e cohorte, les Sentinelles Dorées, de l’Auxilia Solar, déployés avant l’assaut de la Légion, avaient commencé à déchaîner leur fureur sur la lointaine forteresse de Castrum Velx, une pluie incessante d’obus martelant les boucliers du bastion. Des groupes de silhouettes rouges montaient la garde autour de l’artillerie grise et or de la 209e, une réserve de cent Blood Angels déployée comme coupe-feu contre la bataille qui faisait rage plus profondément dans la Cité de Velx. Le vol des Blood Angels se dirigea vers le ciel enfumé au-dessus des rues de la ville, passant au-dessus de la 246e cohorte de l’Auxilia Solar, liée à la IXe Légion par des liens ancestraux et des serments, et des ruines des bâtiments qui se dressaient encore quelques heures auparavant. L’Auxilia Solar a combattu ceux de Talassar qui avaient trahi leurs serments envers l’Empereur et l’Imperium, des milices autrefois loyales à Ultramar qui proclamaient désormais que la Légion des Night Lords (VIIIe) était leur maître. Leurs nouveaux tyrans rôdaient en marge des combats, des meutes de légionnaires vêtus de nuit s’emparant des victimes et les entraînant dans l’ombre, les cris des malheureux étant amplifiés par les réseaux Vox pour résonner plus fort que le grondement de la bataille elle-même.

Talassar[1]

Talassar est un monde océanique ravagé par les tempêtes, situé dans les confins sud du royaume stellaire d’Ultramar, qui servait de vivier de recrutement et de réserve de semences génétiques pour la Légion Ultramarines (XIIIe). Tout contact avec cette planète a été perdu après les événements de Calth, les régions méridionales ayant été soumises aux horreurs de la Croisade des Ombres, puis à l’émergence des Royaumes Charognards des Night Lords. Talassar fut l’une des nombreuses planètes vers lesquelles des flottes furent envoyées, chargées de sécuriser le matériel génétique de la XIIIe Légion afin de faciliter le recrutement rapide de ses légionnaires suite aux pertes subies par la Légion à Calth.

Décidé à prendre Castrum Velx d’assaut, Crohne a ignoré les demandes d’aide de la 246e cohorte et les conseils de prudence de Caphziel, un Séraphin de la Garde Sanguinienne, le premier des sept qui avaient été chargés d’accompagner le Judicateur et qui se tenaient désormais aux côtés des éléments arrière des Blood Angels. Les archives indiquent que lors de la planification de l’invasion, Caphziel avait préconisé une lente progression vers la Cité de Velx suivie du siège de sa forteresse, devenue le repaire des Night Lords qui s’étaient emparés de Talassar. L’assaut de Crohne n’avait pas tenu compte de ces conseils, et il le fit à nouveau, car le Judicateur était un commandant d’une ténacité sanguinaire ; la forteresse renfermait le butin pour lequel il avait été envoyé, et c’est donc la forteresse qui était sa cible. Avant de monter dans son vaisseau, Crohne ajouta que si les Séraphins souhaitaient attendre, ils resteraient vigilants face aux assauts de l’arrière-garde de l’Auxilia Solar, jusqu’à ce que la guerre ait besoin d’eux.

Le Castrum Velx se dressait au sommet d’un promontoire sur la côte de la Cité de Velx, l’ombre de ses murs blindés et de son donjon se profilant sur la ville environnante. Les murs qui avaient résisté pendant des siècles étaient désormais marqués par des cratères où les obus d’artillerie avaient frappé, et les batteries de canons en feu sur les parapets indiquaient les endroits où le bouclier avait failli. Pourtant, les défenses de Castrum Velx n’avaient pas été entièrement détruites et, à l’approche des Blood Angels, les tirs d’artillerie furent rejoints par les tonnerres des canons antiaériens. Les balles traçantes et les tirs de DCA emplissaient l’air, une tempête mortelle de munitions qui arrachait les aéronefs du ciel, faisant pleuvoir des débris enflammés sur les positions des Traîtres dans les rues de la ville. Crohne ne savait pas si des passagers avaient survécu au crash, car plus ils se rapprochaient de Castrum Velx, plus les interférences se multipliaient sur le réseau Vox, les grésillements statiques se mêlant aux échos de ses propres paroles et aux chants chuchotés alternant entre le Bas Gothique et le Nostramien. « Llansahai, » disaient les chants. « Celui qui les avait piégés. Celui qui les attendait. Celui qui les écorcherait. »

Le Thunderhawk de Crohne ne survécut pas à la fureur dont il était l’objet, une aile arrachée par un trait de lumière lancinant et le pilote luttant pour orienter l’appareil en chute libre vers la forteresse dans un dernier effort pour atterrir au-delà de la muraille. Le vaisseau mitrailleur échoua, percutant de plein fouet la chaussée qui s’élevait à travers la paroi rocheuse du promontoire, et s’immobilisa à cinquante mètres de la porte de la forteresse. Crohne émergea de l’épave de son Thunderhawk pour voir les ruines de sa force de frappe éparpillées à l’approche de la forteresse, l’ensemble de ses vaisseaux ayant été frappés depuis le ciel pour s’écraser sur la falaise et les rues de la ville qui l’entouraient. Les légionnaires ont été arrachés de leurs positions alors qu’ils cherchaient à se mettre à l’abri, ceux qui étaient trop lents ont été déchiquetés par la grêle de tirs de Bolters déclenchée par les Night Lords qui se trouvaient sur les parapets éloignés. D’autres tombèrent sous les éclats d’obus et les fragments de roche qui fendaient l’air lorsque les canons de défense lourds bombardaient les Blood Angels et la paroi rocheuse. Aucun appel à l’aide ne put être lancé, car les réseaux Vox étaient submergés par le linceul d’interférence des Traîtres. Crohne et ses guerriers n’avaient pour seule couverture que les débris fumants de leur appareil, une défense bien maigre face aux canons des Traîtres.[2]

Dans la Tempête

Avancer signifiait une mort presque certaine pour Crohne et ses guerriers, qui étaient à peine quatre cents. Rester, c’était être mis en pièces, et se retirer par la chaussée, c’était accepter la défaite et s’exposer encore aux canons ennemis. Ne voyant pas d’autre alternative que le plus mince espoir de victoire, Crohne se leva de sa position derrière le cockpit froissé de son Thunderhawk, les tirs ennemis ricochant sur son Champ Énergétique et son armure. Le Judicateur leva sa Hache Tesson et cria un ordre, ses mots étant noyés dans le grondement des armes autour de lui. Crohne remonta la chaussée de pierre, les yeux fixés sur la porte à son extrémité ; derrière lui, ses guerriers virent leur Judicateur se lever et se joignirent à la charge.

Alors que Crohne et ses guerriers s’élevaient, l’air au-dessus d’eux était déchiré par les canons de Castrum Velx, les batteries antiaériennes traquant non pas les troupes au sol mais les aéronefs en approche, un nouveau vol de Thunderhawks et de Storm Eagles se dirigeant vers la forteresse. Ils étaient précédés d’un mastodonte blindé, un Stormbird de type Sokar, dont les ailes étaient parées d’or et dont le fuselage arborait le masque ailé de la Garde Sanguinienne. Un halo de lumière entourait le Stormbird, ses Boucliers Void s’allumant pour absorber et dévier les tirs dirigés vers lui, les défenses ignorant ceux qui se trouvaient derrière lui et qui cherchaient à abattre le vaste vaisseau de combat. En réponse, des missiles et des tirs de Canon Laser jaillirent du Stormbird, et une douzaine de batteries de canons furent réduites à l’état de flammes et de métal brisé. Des canonnières plongèrent pour atterrir à la base du promontoire, mais le Stormbird poursuivit sa route, survolant les Blood Angels en train de charger, la chaussée déjà jonchée des cadavres d’une douzaine de Légionnaires en armure rouge. Au-dessus de lui, la porte arrière du Stormbird s’ouvrit et une forme imposante en sortit. La pierre craqua lorsque le Dreadnought s’écrasa sur la chaussée, se dressant de toute sa hauteur devant Crohne et sa poignée de guerriers. Les Canons d’Assaut du Contemptor ouvrirent le feu sur le mur, forçant les Night Lords qui s’y trouvaient à se mettrent à couvert et déchiquetant ceux qui ne s’étaient pas mis à l’abri assez vite. Hamonah mena la charge vers la porte d’entrée, ses pas grondant comme le tonnerre, son armure formant un rempart qui attira l’ire des défenseurs de la forteresse.

Le Stormbird avait poursuivi sa route, passant au-dessus de la porte tandis que ses Boucliers Void s’illuminaient sous l’effet des canons anti-aériens du bastion ; de cette lumière brillante émergeaient des silhouettes dorées. Elles s’abattirent sur le mur et ses défenseurs, Caphziel atterrissant le premier, sa lance transperçant le casque et l’œil d’un traître avant que son pied ne touche la pierre. Alors que le légionnaire des Night Lords tombait, Caphziel dégagea sa lance, un coup de sa hampe projetant un traître par-dessus le mur, puis une poussée empalant un autre légionnaire tandis que l’Arme de Perdition du Séraphin prenait vie, consumant sa cible dans les flammes. Les autres Séraphins atterrirent autour de leur chef tandis que les Night Lords au sommet du mur dégainaient Épées Tronçonneuses et lames. La Garde Sanguinienne, un nœud d’or parmi les rangs bleu nuit, se fraya un chemin sanglant le long des murs du corps de garde en frappant les Night Lords, projetant les corps des traîtres hors des murs par des coups précis de leurs épées et de leurs haches. Les Larmes de l’Ange atterrirent avec eux, déchaînant des rafales de Volkite sur les Night Lords dans la cour en contrebas, les repoussant de leurs positions de défense autour de la porte. Le Stormbird poursuivit sa route, la surpression de ses boucliers défaillants faisant voler en éclats les fenêtres des bâtiments de la cour. Son dernier acte fut un sacrifice, une volée de missiles et de Laser s’abattant sur un ensemble de tours de communication cachées dans l’ombre du donjon, réduisant au silence les interférences Vox, les voix et les ordres Baalites remplaçant les chants Nostramien. Sa cargaison livrée et son devoir accompli, le Stormbird tenta de s’éloigner mais ses boucliers étaient morts, sa coque déchirée et ses moteurs en flammes. Les tirs de DCA le poursuivirent, déchirèrent les blindages et le Stormbird plongea vers le bas, creusant un sillon parmi les pierres de la cour.

Les efforts de la Garde Sanguinienne avaient détourné l’attention des forces de Crohne, et à l’entrée, Hamonah frappa les portes métalliques, les arrachant à leurs supports. L’élan porta le Dreadnought vers l’avant, la masse blindée de Hamonah s’enfonçant dans les Night Lords qui échangeaient des tirs avec les Larmes de l’Ange au sommet du mur. Les traîtres furent réduits en bouillie par le poing de Hamonah et abattus par les Bolters des guerriers de Crohne qui suivaient le Dreadnought à travers la porte. Les quelques Night Lords qui restaient prirent la fuite, battant en retraite en tirant au Bolter sur les Blood Angels tandis que les traîtres se réfugiaient dans les bâtiments de la cour. Crohne interdit toute poursuite, rassemblant les guerriers à ses côtés pour sécuriser la porte et empêcher toute contre-attaque jusqu’à ce qu’elle soit renforcée par les réserves qui avaient débarqué au pied de la chaussée.[3]

L’Assaut du Donjon

Les Blood Angels se rassemblèrent à l’ombre de la porte tandis que le reste de la force de Crohne se dirigeait vers la cour du Castrum Velx. Près de la moitié de la Force de Frappe de Crohne avait déjà été blessée ou tuée lors de l’assaut, et le Judicateur a donc dissous les escouades les plus touchées pour les reconstituer avec des éléments de réserve. Au sommet du mur de la porte, Caphziel resta silencieux, observant les légionnaires à l’armure abîmée et aux blessures sanglantes se rassembler aux côtés du rouge et de l’or intacts de leurs frères, ses Séraphins scrutant la cour à la recherche de signes d’une contre-attaque qui n’avait pas eu lieu. Aucun ennemi n’étant en vue, Crohne ordonna à ses guerriers d’encercler le donjon qui se dressait au centre de la cour, un grand bastion dans lequel les aspirants des Ultramarines avaient autrefois été formés. Ce n’est que lorsque Crohne eut mobilisé ses forces devant la grande entrée du bastion que la Garde Sanguinienne se joignit à sa force d’assaut, descendant du mur pour se placer parmi les rangs des Blood Angels alignés devant les portes.

L’entrée métallique dominait les légionnaires, les portes faisant deux fois leur taille et gravées d’images représentant l’arrivée de l’Empereur à Macragge, un relief glorieux terni par les cadavres écorchés qui pendaient à des chaînes au-dessus. Les Escouades de Brèche verrouillèrent leurs Boucliers devant l’entrée, Crohne se tenant à leurs côtés tandis qu’Hamonah s’avançait à grands pas, son poing martelant la porte en Plastacier. Le métal se déforma et le Dreadnought tira son bras vers l’arrière pour porter un second coup ; avant qu’il ne puisse atterrir, la pierre et le feu engloutirent le Dreadnought tandis que des explosions déchiraient la structure de la porte. Le bras du Dreadnought fut arraché de son épaule, sa forme blindée enterrée jusqu’à la taille dans les décombres et les Canons d’Assaut du Contemptor tordus et brisés. Les Blood Angels les plus proches de la porte furent pulvérisés par l’onde de choc et Crohne fut projeté à ses pieds, protégé uniquement par le champ de son Halo de Fer. Les éclats d’obus et les gravats s’abattirent sur les rangs des Blood Angels alignés plus loin de la porte, brisant des os et jetant des légionnaires sur le côté. La poussière de pierre emplit l’air tandis que les officiers de ligne des Blood Angels hurlaient l’ordre de se reformer, tandis que, de l’autre côté du seuil obscurci, les tirs de Bolter et de plasma se déchaînaient, tuant les légionnaires qui se dirigeaient vers les portes désormais brisées, forçant les survivants à s’éparpiller à la recherche d’un abri. Les Blood Angels lancèrent des salves dans la brume, tirant sur les vagues silhouettes d’ennemis affichées par les viseurs des casques, mais peu d’entre eux furent touchés et aucune des silhouettes ne tomba. En petit nombre, les légionnaires avancèrent, mais ils furent cloués au sol dans la cour jonchée de décombres par les volées dirigées contre eux, la maçonnerie imbibée de sang et les cadavres de leurs frères étant les seules protections dont ils disposaient.

Au sommet des décombres du seuil, à quelques mètres de ses guerriers, Crohne s’agenouilla, son casque brisé et sa Hache Tesson perdue sous les ruines de la porte. Des mains l’atteignirent, saisirent ses jambes et le traînèrent à l’intérieur du donjon.

Chacun des assaillants de Crohne était vêtu d’une armure morcelée recouverte du bleu cobalt des Ultramarines, mais bien qu’ils portaient la panoplie d’un légionnaire et les égalaient en taille et en force, leur majesté était bien moindre. Tous n’avaient pas de casque et portaient des cicatrices sur leurs chairs, tandis que des fils de métal doré avaient été enfoncés dans leur crâne pour former le sigle nostramien signifiant "thrall" - les Inductii des Night Lords, des âmes brisées transformées en instruments brutaux. Les Inductii traînaient le Judicateur à travers les tirs, et là où l’un d’eux était touché, il ne montrait que peu de signes de douleur, ses yeux ne conservant qu’un regard mort qui témoignait d’un grand malheur et d’un esprit brisé. Crohne donna un coup de pied pour tenter de se libérer, mais d’autres légionnaires courbés tombèrent sur lui, la meute entraînant le Judicateur vers la ligne des Traîtres.

Alors que le Judicateur disparaissait de son champ de vision, Caphziel prit son envol, plongeant aveuglément dans la brume déclinante et, bien qu’aucun ordre n’ait été donné, ses Séraphins le suivirent dans la gueule du domaine ennemi. Les guerriers dorés firent irruption dans la grande salle, autrefois accueillante avec ses piliers de marbre et ses sols carrelés finement ouvragés, désormais occupée par des barricades de pierre et de Céramite. Leur arc de vol leur permit de franchir la première ligne de défense et de se retrouver au milieu des rangs des Night Lords, leur armure déviant les tirs dirigés contre eux, coupant la propulsion de leurs Réacteurs Dorsaux pour atterrir au milieu de la meute d’Inductii qui avait entraîné Crohne dans les profondeurs de la salle. Les rafales de Pistolets Inferno repoussèrent les Night Lords autour d’eux, atomisant la chair et l’armure là où elles frappaient, tandis que la lame du Séraphin, Taerwelt, coupait en deux l’Inductii qui maintenait Crohne au sol. Les guerriers d’or formèrent un cercle autour du Judicateur tombé à terre alors qu’il se relevait, huit guerriers se tenant debout au centre de la pièce, des traîtres tout autour d’eux.[4]

Le Jugement

Entourés d’ennemis de tous côtés, Crohne et la Garde Sanguinienne n’eurent qu’un instant pour évaluer la menace et décider d’un plan d’action. Sur le seuil, les Blood Angels avancèrent pour sécuriser une tête de pont, les légionnaires équipés de Lance-Flammes déchaînant un mur de feu pour repousser les traîtres derrière les barricades et créer de l’espace pour que les Blood Angels puissent s’avancer. Plus près des Séraphins, des groupes de Night Lords commencèrent à se replier vers les murs, détournant leurs armes de la porte vers ceux qui se trouvaient au milieu d’eux. Au fond de la pièce, près de deux cents Inductii des Night Lords se rassemblèrent au pied d’une estrade, leurs armures étant un mélange désordonné de couleurs et de modèles, portant toutes les cicatrices des batailles dont elles avaient sans aucun doute été la proie. Au sommet de l’estrade se trouvait un trône, le fauteuil de pierre étant flanqué d’une paire de Terminators, leurs volumineuses armures vêtues de bleu nuit contrastant avec le légionnaire au teint pâle des Night Lords qui siégeait sur le trône. La marque d’un Apothicaire était apposée sur la spalière du légionnaire assis et les plaques d’identité indiquaient qu’il s’agissait de Llansahai de la VIIIe Légion, un rictus moqueur s’affichant sur son visage non casqué. Caphziel regarda Crohne pour lui demander des ordres, et le Judicateur chargea vers l’avant scandant un cantique de combat Baalite, le nœud de rouge et d’or chargeant vers le trône.

Une paire de Séraphins se déplaça vers la droite et une autre vers la gauche, chaque groupe chargeant un groupe de Night Lords pour gagner du temps et permettre à leurs frères de se diriger vers le trône. Leurs mouvements étant accélérés par des Réacteurs Dorsaux, les Séraphins se rapprochèrent des Night Lords avant que les Traîtres ne puissent à peine ouvrir le feu. Les Armes de Perdition allumées, chaque duos de Séraphins se battait épaule contre épaule, l’artifice supérieur de leurs lames transperçant les armures des Traîtres et déchiquetant les membres, leur propre panoplie d’or étant presque à l’épreuve des coups des épées Tronçonneuses et des couteaux dentelés. Pourtant, ils étaient quatre contre deux douzaines, et les Séraphins furent bientôt encerclés par des ennemis qui frappaient sous tous les angles, s’enfermant dans des schémas défensifs alors qu’ils cherchaient maintenant à survivre et à tenir le terrain. Le premier Séraphin tomba sous les coups d’une Hallebarde Tronçonneuse qui lui transperça le flanc, le second sous une gerbe de tirs de Bolter à bout portant qui fendit son casque endommagé. Puis le centre de la ligne des Night Lords, à quelques pas des séraphins en duel, s’inclina, avant de s’ouvrir. Les Volkites brûlèrent la chair et les os tandis que les Larmes d’Ange s’engouffraient dans la brèche, et les Séraphins furent libérés, les deux restés debout chargeant dans la masse des Night Lords pour maintenir ouverte la brèche dans la ligne des Traîtres. Les Blood Angels suivirent le chemin tracé par les Larmes d’Ange, rangeant leurs Bolter et dégainant leurs Épées Tronçonneuses en un seul mouvement, le rugissement des moteurs se joignant à la cacophonie de la bataille qui résonnait dans la salle.

Alors que les Blood Angels envahissaient les barricades du Seigneur, Caphziel et les Séraphins restants - Taerwelt et Sanlphon - chargèrent le trône, leurs Réacteurs Dorsaux leur donnant l’élan nécessaire pour s’écraser sur la foule d’Inductii avec une force qui leur brisait les os. Crohne, blessé mais vengeur, ne s’arrêta que pour récupérer une arme avant de charger à son tour, les quatre se transformant en une impitoyable tempête de lames, de haches et de lances pour se frayer un chemin à travers les Inductii mal armés. Chaque coup trouvait une faille dans leurs armures fragmentaire, et bien que les Inductii se battent avec la vigueur d’animaux frénétiques, ils ne parviennent pas à porter le coup fatal. Le nombre était le seul avantage des Inductii, qui encerclaient les Blood Angels alors qu’ils se frayaient un chemin vers le trône, l’Apothicaire dessus et les Terminators à ses côtés. L’avancée ralentit lorsque les Épées Tronçonneuses des Inductii firent pleuvoir coups sur coups sur les Séraphins, trop nombreux pour que même les plus habiles épéistes puissent les écarter. L’armure de la Garde Sanguinienne était bosselée et abîmée, l’or étant presque caché sous le sang de leurs ennemis. A dix pas du trône, la foule d’Inductii avait été brisée, une douzaine d’entre eux restant debout et les restes éviscérés des autres recouvrant le sol derrière les Blood Angels. Les quelques survivants vacillèrent puis se dispersèrent vers l’arrière de la salle, fuyant la colère des Séraphins.

Du haut de son trône, Llansahai avait observé la bataille avec un sourcil froncé et l’attention d’un vivisecteur disséquant un spécimen. Alors que de plus en plus d’Inductii tombaient, il fit signe aux Night Lords à ses côtés de le suivre. Il se leva et se détourna des Séraphins qui s’affrontaient, marchant avec un manque de hâte moqueur vers le fond de la pièce. Alors qu’un Inductii passait en trombe devant lui, il fit un nouveau geste et ses Terminators se tournèrent vers les Séraphins, tandis que Llansahai continuait à marcher. Sanlphon fut le premier à atteindre les Night Lords, plantant sa hache enveloppée d’un brasier dans le blindage de l’épaule d’un Terminator. En réponse, la main griffue du guerrier des Night Lords s’élança et transperça le torse du Séraphin.

Tandis que le second des Night Lords livrait bataille à Crohne et Taerwelt, Caphziel rencontra l’assassin de son frère, lance levée. Trois d’entre eux furent repoussés par l’armure volumineuse de sa cible, tandis que le quatrième s’enfonça profondément dans la spalière brisé, la puanteur de la chair brûlée s’élevant à mesure que le feu de la lance se propageait dans la plaie du traître. La griffe de son ennemi cherchait le sang du Séraphin, mais Caphziel pivota en arrière. Un mouvement avait attiré son attention : au fond de la pièce, Llansahai se trouvait à une longueur de bras d’une porte. D’un seul geste fluide, Caphziel brandit sa lance et la lança vers Llansahai. L’arme enflammée fendit l’air, passa au-dessus de l’épaule du Terminator pour s’abattre sur la poitrine de l’Apothicaire, traversant l’armure, les os et la chair pour empaler le Traître dans le mur de pierre derrière lui. Les flammes noircirent l’armure de Llansahai qui luttait en vain pour dégager la lance, mais Caphziel n’eut pas le temps d’y penser car une Griffe Éclair lui transperça le flanc, envoyant le Séraphin s’étaler sur le sol. Le Terminator des Night Lords s’apprêta à porter un coup mortel, mais une hache enflammée traversa son casque, l’arme de Sanlphon maniée par Crohne, l’ennemi du Judicateur déjà mort. Caphziel fit un mouvement pour se relever, mais il fut à nouveau projeté au sol lorsque des explosions déchirèrent la pièce. Au-dessus, le plafond commença à s’effondrer et un déluge de gravats s’abattit sur la grande salle.

L’estrade du trône et les alentours furent rapidement ensevelis sous la roche, Crohne et les Séraphins échappant de justesse à l’avalanche de pierres. Vers le seuil, les Blood Angels et les Night Lords plongèrent pour éviter les tonnes de maçonnerie qui tombait, se retirant de la bataille pour ne pas être écrasés. Bien que les Blood Angels aient cherché à réengager leur ennemi, le gros des Night Lords avait déjà commencé à battre en retraite, laissant derrière eux ceux qui étaient trop blessés pour se déplacer rapidement. Les traîtres se retirèrent dans des couloirs qui partaient du hall. Là où les Blood Angels tentaient de les suivre, des explosions déchiraient les couloirs, tuant Traîtres et Loyalistes tandis que les Night Lords tentaient de sceller les couloirs derrière eux, quel qu’en soit le prix. Ceux qui restaient furent découpés par les épées Tronçonneuses des Blood Angels, sans aucune pitié pour les traîtres.[5]

Le Devoir Accompli

« L’assaut des Blood Angels sur Castrum Velx devait être un assaut rapide pour purger les Night Lords de Talassar et s’emparer du précieux stock de progénoïdes détenu dans la forteresse. Au lieu de cela, il s’est transformé en une affaire brutale qui a forcé les Blood Angels à marcher jusqu’aux canons des Night Lords plutôt que de les contourner par des assauts aériens. L’affrontement final s’est déroulé dans la grande salle du Castrum Velx, une lutte acharnée où aucun des deux camps n’a eu droit à la moindre pitié. »

Après la bataille, Crohne regroupa ses guerriers et envoya des équipes d’assaut dans les catacombes à la recherche des voûtes biologiques qu’ils avaient été chargés de sécuriser. Certaines étaient ouvertes, leurs verrous génétiques brisés et leur contenu pillé, mais la plupart restaient intactes. Des engrammes d’encryptage pré-chargés ont déroulé les sceaux, et les Apothicaires des Blood Angels ont sécurisé les progénoïdes en vue de leur transport en orbite. Une fois sa tâche accomplie, bien qu’au prix de terribles pertes, Crohne ordonna à ses forces de se retirer de Talassar, faisant savoir à la cohorte Auxilia qui se battait encore à la Cité de Velx qu’elle devait se désengager. Le seul délai fut accordé à Caphziel, qui souhaitait fouiller les décombres de la salle du trône. Ce faisant, ils ne découvrirent aucune trace de Llansahai ou de la lance qui l’avait empalé. Crohne refusa toute idée de poursuite ou de délai supplémentaire. D’autres forces viendraient sécuriser Talassar et c’est à elles que reviendrait la tâche de chasser les traîtres restants. Sanguinius avait ordonné de sécuriser le patrimoine génétique et de le rendre à Macragge, et non de mener une campagne de conquête et d’occupation, et Crohne obéirait. Ils laissèrent derrière eux la planète Talassar sans foi ni loi, où l’emprise des Night Lords avait été brisée, mais où il n’y avait pas de loyalistes pour les remplacer. Des mois allaient s’écouler avant que de nouvelles flottes n’arrivent pour rétablir l’ordre, mais le chancre de la présence des Night Lords avait été en grande partie éliminé et peu d’entre eux restaient debout, l’équilibre du pouvoir dans le royaume d’Ultramar avait changé, bien que partiellement, en faveur des Loyalistes.[6]

Source

Pensée du Jour : « Celui qui ne possède rien à toujours sa vie à offrir. »
  • The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx
  1. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  2. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  3. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx - Into the Storm (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  4. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx - Keep Assault (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  5. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx - Judgement (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)
  6. The Horus Heresy - Assault on Castrum Velx - A Duty Done (traduit de l'anglais par Trazyn l'Infini)