Assaut sur Black Reach

De Omnis Bibliotheca

O.B. Navigator
Batailles
Technologie
Noosphère
Manufactorum
+ Données Noosphèriques +
+++ ACCÈS CONFIDENTIEL +++
Symbol mechanicus.png
Black Reach
BlackReach.jpg

Dist. Orb. 1.19UA
1.45G/Temp 34
Monde-Ruche Minier
Niveau de Dîme : Alpha
Aestinnare : T1001
Population : <en cours de réévaluation>
Exportations : Munitions, géodes dorées et suricates à trois doigts.
Pensée du Jour : "Rien ne vaut la récompense qui luit dans l’œil de ton maître."
<POINTS STRATÉGIQUES> - Ruche Ghospora - Sulphora - Ruche Lylith - Ruche Eusthenos - Ruche Arachnis - Black Gulch - Fleuve Blackwallow - Mer de Sable

Black Reach est un des nombreux champs de bataille sur lesquels se sont affrontés les Space Marines de l’Adeptus Astartes et les Orks, une race extraterrestre vouée à conquérir la galaxie. Les invasions des Orks sont si fréquentes qu’en dépit de la rapidité des interventions des Croiseurs d’Attaque des Space Marines, l’Adeptus Astartes arrive souvent trop tard pour empêcher qu’un monde impérial productif et prospère soit ravagé. Ce fut le cas du Monde Minier de Black Reach et, dans une certaine mesure, de planètes voisines de Jede’ogh et de Voldermacht. Les trois planètes furent envahies par une Waaagh! qui apparut dans l’espace à travers l’Œil de Jorgund, un trou noir qu’on disait relié à la Toile des Aeldaris dans le secteur de Vidar. Nul ne sait comment la flotte primitive des Orks parvint à une telle prouesse et de toute façon, la horde verte fondit sur le système de Black Reach avec une telle fureur que la question fut mise de côté pour faire face à cette menace imminente.

La planète de Black Reach, bien que ne revêtant en elle-même qu’un intérêt limité, était d’une importance stratégique vitale pour l’empire d’Ultramar. Elle était entourée par une ceinture d’astéroïdes si dense que si elle venait à être infestée de Xenos, il serait presque impossible de les en déloger. De plus, le minerai aux propriétés magnétiques dont les débris étaient composés rendait tout contact avec Black Reach extrêmement difficile, sans parler de prévoir les mouvements d’une armée et de ses commandants sur le sol de la planète. Ainsi, il aurait été possible pour un chef de guerre de rassembler des troupes sur Black Reach à l’insu du reste d’Ultramar jusqu’à ce qu’il soit prêt à frapper.

Ainsi, lorsque les Auspex longue portée de la flotte impériale confirmèrent les prédictions des Astropathes annonçant que le système de Black Reach était attaqué, les guerriers d’Ultramar n’eurent pas le choix. Sans savoir exactement la taille ou la disposition des forces adverses, l’Adeptus Astartes devrait les engager sur le sol de Black Reach et les détruire sans le moindre soutien extérieur, et ce afin d’éviter que le système soit contaminé par des spores orkoïdes. À cause de la présence persistante de vrilles des Flottes-Ruches Tyranides dans le secteur est d’Ultramar, seuls les Ultramarines de la Deuxième Compagnie purent être envoyés pour contrer la menace que faisaient peser les Orks. Le Capitaine Sicarius, chef charismatique de la 2e Compagnie, fut désigné pour mener à bien cette mission en emmenant un détachement de Space Marines sur Black Reach et en prêtant main-forte aux garnisons des Forces de Défense Planétaire sur place. Le Capitaine avait également son propre objectif : ramener la tête du chef de guerre qui dirigeait les Orks. Sicarius jura que ses hommes accompliraient cette tâche à condition qu’il reçoive le soutien orbital nécessaire de la part de la flotte impériale. Le plan de Sicarius était de libérer un barrage orbital de torpilles à fusion et à plasma avant l’assaut des Ultramarines mené par Gladius, le Thunderhawk personnel de Sicarius. Ils chercheraient alors la zone où les Orks conservaient une certaine cohésion en dépit du bombardement, car ce serait sans doute là que se trouverait leur chef. Sicarius se chargerait alors de mener l’attaque et d’exécuter le Big Boss. C’était un plan audacieux, si audacieux en fait que les Sergents vétérans de Sicarius doutaient qu’il puisse être accompli. Cependant, les Ultramarines étaient renommés pour leur bravoure et leur efficacité, même dans les situations les plus extrêmes. Les hymnes de bataille furent entonnés, les armes bénies et vérifiées avant la bataille, puis l’assaut orbital fut lancé.

La Bataille de Black Reach[modifier]

Assaut sur Black Reach.
Lorsque le Capitaine Sicarius et son détachement d’Ultramarines arrivèrent sur le Monde-Ruche de Black Reach, la Waaagh! Zanzag contrôlait déjà la majorité du continent le plus septentrional. Seules trois sur les douze plus grandes Cités-Ruches résistaient encore. Quand le Croiseur d’Attaque Valin’s Revenge se plaça en orbite basse, les défenses de Ghospora, la plus importante de ces trois Cités-Ruches, montraient des signes de faiblesse. Zanzag était un Big Boss aux talents de Mékano incroyables, et il avait mis au point des projectiles capables de traverser le blindage d’un Leman Russ et même l’Armure Énergétique d’un Space Marine. Grâce à de telles armes, les Orks étaient en train de massacrer les défenseurs.

Sicarius ne perdit pas de temps et ordonna à ses Frères de Bataille d’embarquer dans leurs Modules d’Atterrissage tandis que le Valin’s Revenge entamait un bombardement orbital sur les attaquants de Ghospora. Les Modules se posèrent quelques instants après la fin du barrage, et lors de combats acharnés mais de courte durée, les Ultramarines repoussèrent les Orks des murs de la Cité-Ruche et leur infligèrent de lourdes pertes. Les cris de guerre s’étaient à peine tus que Sicarius se lançait dans de nouvelles manœuvres. Il laissa une partie de ses troupes défendre Ghospora puis se mit à la recherche du chef de cette Waaagh!

Alors que Sicarius et la plupart des Ultramarines étaient partis, les Orks lancèrent un nouvel assaut sur la Ruche Ghospora. Malheureusement pour eux, Sicarius avait prévu cette possibilité et ordonné le déploiement de plusieurs batteries de Canons Thunderfire pour défendre la Ruche. Dès le début de l’attaque, les Orks subirent le pilonnage ininterrompu de ces pièces d’artillerie et furent forcés de battre en retraite dans les forêts pétrifiées entourant la Ruche. Pendant ce temps, Sicarius était la recherche de Zanzag. Des patrouilles de reconnaissance de Thunderhawks et de Land Speeders identifièrent plusieurs campements le long du fleuve Blackwallow. En l’espace d’une semaine, Sicarius mit sur pied et mena des attaques contre tous ces campements, mais même s’il trouva de nombreuses armes de Mékano, Zanzag continuait de lui échapper. Après avoir réduit en cendre la quatrième de ces installations, Sicarius reçut un appel à l’aide des Forces de Défense Planétaires postées en garnison à la Ruche Sulphora. Sicarius abandonna avec dépit sa traque du Big Boss et se dirigea vers le sud, tout en confiant au Sergent Telion et à deux escouades de Scouts la mission de trouver le chef des Orks.

Plutôt que fouiller la région avoisinante, Telion ordonna à ses hommes de surveiller l’avant-poste qui venait d’être détruit. Le Sergent savait que les Orks étaient des pillards invétérés, et il était sûr qu’ils reviendraient sur le site afin de récupérer ce qu’ils pourraient dans les décombres. À la nuit tombée, les Scouts de Telion se postèrent aux abords du campement, leurs sens en alerte pour repérer tout Peau-Verte en maraude.

Deux nuits plus tard, alors que Sicarius était toujours occupé à livrer bataille à lvombre de la Ruche Sulphora, la théorie de Telion s’avéra correcte. À la lueur des lunes jumelles de Black Reach, un petit sous-marin en mauvais état émergea des eaux boueuses du fleuve Blackwallow. Telion et ses Scouts étaient cachés dans une forêt pétrifiée au sud, et ils purent observer une dizaine d’Orks et deux fois plus de Grots débarquer sur la rive. Pendant que les Peaux-Vertes se dispersaient pour fouiller les décombres et les détritus à la recherche d’objets à récupérer, l’un des Scouts se faufila jusqu’au sous-marin et y fixa une balise. À l’aube, le sous-marin avait disparu, mais Telion avait la localisation de sa base d’opérations : une vaste caverne souterraine située sous une cataracte du fleuve, à mi-chemin entre les Ruches Ghospora et Sulphora, c’est-à-dire à un endroit idéal pour les attaquer toutes les deux.

L'Assaut sur le Repaire de Zanzag[modifier]

Sicarius félicita chaudement Telion lorsqu’il reçut de ses nouvelles. Il prit la tête des troupes dont les défenseurs de Sulphora pouvaient se passer, embarqua à bord du Thunderhawk Gladius et se dirigea vers le nord aussi vite que possible. Pendant ce temps, les Scouts de Telion se mirent en position et se préparèrent à éliminer les sentinelles de la base.

Le premier signe de l’attaque des Ultramarines eut lieu lorsque le nez du Gladius passa au travers de la cascade, dans la grande caverne naturelle. Les tirs de Fling' rebondirent sans effet sur sa carlingue, juste avant que le pilote ne libère une salve de Missiles Hellstrike sur l’atelier d’assemblage de Dreds Eud’la Mort et de Boît'Kitu situé au fond de la grotte. Il y eut une série d’explosions terribles qui illuminèrent momentanément la caverne, puis la rampe d’assaut du Thunderhawk s’abaissa, et Cato Sicarius mena la charge de ses Ultramarines.

Les Orks se remettaient à peine de leur surprise, mais ils se jetèrent au combat avec toute la férocité propre à leur race. Dans des rugissements qui se répercutèrent contre les parois de la caverne, des Kasseurs de Tanks libérèrent une volée de Rokettes qui força le Thunderhawk à battre en retraite. Au fond de la grotte, Zanzag hurlait à ses boyz de faire feu sur les Space Marines avec leurs Fling’ modifiés, mais Sicarius avait bien planifié son attaque. L’avant-garde des Ultramarines n’était pas composée de troupes de sa Compagnie, mais de cinq vétérans en Armure Terminator de la 1ère Compagnie. Les munitions de Zanzag étaient en mesure de pénétrer une Armure Énergétique, mais contre les lourdes Armures Tactiques Dreadnought, elles étaient inutiles. Avant même que le Big Boss ne réalise son erreur, la plupart de ses Boyz étaient morts, et leurs corps s’entassaient au milieu des stalagmites de la caverne. Une fois la menace des Fling’ modifiés écartée, Sicarius ordonna à ses Frères de Bataille en Armure Énergétique de se ruer au combat.

Bien que pris par surprise et privés de leurs armes secrètes, les Orks se battirent sauvagement. La tête de pont de Sicarius était précaire, car il était dos aux eaux du fleuve, et Zanzag lançait contre lui des vagues incessantes de Boyz pour tenter de précipiter les Space Marines dans les eaux noires. Malgré tout, les Ultramarines progressaient en faisant feu de leurs Bolters. Au bout d’une heure de combats sanglants, les Space Marines réussirent à sécuriser la caverne et à repousser les Orks dans le réseau de grottes qui s’étendait au-delà.

Sicarius avait remporté une victoire coûteuse. Il avait tué Zanzag à la fin de la bataille, mais un des Terminators était mort, ainsi que douze Ultramarines de la 2e Compagnie. Tandis que le Gladius revenait pour redéployer les Space Marines, Sicarius supervisa le placement d’explosifs afin de faire s’effondrer le plafond de la caverne, et de piéger ainsi les Orks survivants. Une fois les Ultramarines évacués, il ordonna également au Croiseur d’Attaque Valin’s Revenge d’effectuer par mesure de précaution un bombardement orbital soutenu de tout le site.

Trois jours après la bataille de la caverne, Sicarius dirigea une série d’attaques afin de briser définitivement l’effort de guerre des Peaux-Vertes. Plusieurs chefs de guerre Orks tentèrent de succéder à Zanzag au cours des semaines qui suivirent, mais la Waaagh! s’éteignit inexorablement avec la mort de son chef. Trop de Boyz étaient morts devant les murs des Ruches Ghospora et Sulphora pour que les Orks puissent espérer l’emporter par le poids du nombre, et les secrets de la fabrication des Fling’ modifiés disparurent avec Zanzag, si bien que la technologie des Orks était retombée à son niveau rudimentaire habituel. Jugeant son travail accompli, le Capitaine Cato Sicarius se prépara à quitter la planète. Le groupe d’intervention des Ultramarines décolla de Black Reach et se mit en route pour sa mission suivante, laissant aux habitants de la planète le soin de reconquérir leurs domaines et de pourchasser les Orks survivants.

Sources[modifier]

  • Codex Space Marines, V5
  • White Dwarf N°173 (Septembre 2008)