Arhra

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Drukhari-banner left.jpg
Drukhari-banner right.jpg




Drukhari-middle-head.png
Drukhari-Mask-deco.png
Drukhari-chains-deco.png
Drukhari-Mask-deco.png
Drukhari-chains-deco.png
Arhra.

Arhra était autrefois le premier Seigneur Phénix du temple du Scorpion Foudroyant, mais aujourd’hui il est tristement connu sous le nom du "Phénix Déchu". Il est le seul Seigneur Phénix a avoir été complètement perdu pour les Asuryanis quand sa nature meurtrière a resurgis et que son âme fut consumer par le Chaos, devenant à son tour un Drukhari. Il est aujourd’hui à la tête du temple des Incubes même si on ignore si seuls peuvent le voir une poignée d’élu ou si il existe parmi ses enfant sous la forme de Drazhar.

Arha était le plus sinistre de tous les Seigneurs Phénix consumé par la noirceur du Chaos. Il se perdit dans son aspect guerrier et il devint le Phénix Déchu. Il trahit Asurmen et tous les Asuryas et invoqua des Démons dans le premier sanctuaire, déclenchant ainsi le premier conflit entre les Phénix. Asurmen et les Asuryas furent vaincus et ils choisirent de se disperser à travers les étoiles. Arhra lui-même finit par s’enfuir dans la Toile et il devint connu sous le nom du "Phénix Déchu qui Brûle de la Lumière Noire du Chaos". Il commença alors à recruter de nouveaux guerriers qu’il nomma eux aussi les Phénix Déchus, pervertissant la Voie du Guerrier et répandant le mal.

Tout en arpentant le chemin de la damnation, il finit par prendre la direction de Commorragh, où il est devenu le premier Hiérarque des Incubes Drukharis, fondant ensuite le Premier Sanctuaire des Incubes.

Le Duel des Scorpions

Les Seigneurs Phénix rivaux Arhra et Karandras, des Scorpions Foudroyants, se sont s’affrontés dans les ruines de l’ancienne Zandros. Ses disciples étant en infériorité numérique, Karandras fut incapable de vaincre son mentor en combat, aussi livra-t-il une guerre défensive pendant dix-sept jours, ce qui finit par plonger son maître dans une frénésie sanguinaire. Au moment critique, le Chasseur des Ombres a disparu dans les ténèbres, laissant son adversaire massacrer ses serviteurs car il était en proie à une rage irrépressible et aveugle.

Cet événement se déroula en 928.M41 et c’est la dernière fois qu’Arhra a été aperçu.

Le Point de Vue des Déchus

Les Incubes racontent une autre version : suite au grand cataclysme de la Chute, les peuples Aeldaris étaient dispersés et privés de chef. L’hédonisme et la débauche avaient rogné toute forme de discipline et la plupart des savoirs qui auraient pu leur permettre de se défendre. Les survivants étaient les proies des races esclavagistes et se faisaient chasser où qu’ils aillent tandis qu’ils erraient, au bord de l’extinction. Un groupe de guerriers capables de se dresser contre les ennemis de leur peuple finit par apparaître. C’étaient les Seigneurs Phénix dont parlent les Asuryanis des Vaisseaux-Mondes ; certains en firent des héros parce qu’ils croyaient qu’ils étaient l’essence réincarnée de leurs dieux défunts. Asurmen fut le premier et les autres suivirent bientôt, et parmi eux, Arhra lui-même.

Ces héros combattaient au nom du peuple, et apprirent aux autres à se défendre. Chaque héros s’attira une suite de dévots versés dans son style personnel de combat : les guerriers d’Asurmen étaient agiles et d’une précision mortelle, les éperviers de Baharroth portaient des ailes et combattaient dans les airs, les tueurs de Maugan Ra fauchaient les âmes de loin, tandis que les suivants d’Arhra apprenaient à combattre avec le don de la fureur véritable. Arhra enseignait à ses adeptes comment diriger leur fureur avec discipline, comment puiser dans la puissance de leur rage pour frapper. Les autres héros désapprouvaient les méthodes d’Arhra. Ils souhaitaient que leur peuple apprenne à rester serein et au besoin, à prendre le rôle du guerrier comme en revêtant un manteau ou un masque ; ils voulaient abandonner les Drukharis de Commorragh et combattre uniquement pour le compte des Vaisseaux-Mondes. Arhra entrevit que le long conflit contre le Chaos allait exiger un engagement de tous les Aeldaris, pas un compromis bancal qui ne profiterait qu’à quelques-uns. Il rejeta les idéaux des héros et partit de son côté.

Les adeptes affluaient dans le sanctuaire d’Arhra et il éprouvait leur mérite. Il abattait le faible et le corrompu, il enseignait la discipline et l’art martial seulement à ceux qui possédaient assez de fureur pour lui résister. Partout où le Chaos menaçait, Arhra se dressait contre lui. On raconte qu’au cours de sa dernière bataille, Arhra combattit seul pendant des jours et des nuits, les autres héros ne venant pas à son secours. Arhra finit par avoir le cœur transpercé par la lumière noire du Chaos. La chose qui retourna au sanctuaire avait les traits d’Arhra, mais elle brûlait d’un feu impie qui plongea ses étudiants dans la terreur et la folie. Alors que tout semblait perdu, les étudiants entendirent la voix de leur maître poindre à travers les flammes. Il leur intima de rassembler leur fureur et de l’affronter, car c’était là leur ultime épreuve. Leur dévotion était telle qu’ils obéirent malgré leur terreur. Ils éliminèrent l’enveloppe mortelle corrompue d’Arhra et absorbèrent chacun une part de son esprit immaculé afin que la voie d’Arhra perdure à jamais.

Malgré tout, des rumeurs et des murmures courent toujours sur Arha, affirmant qu’il vit réfugié dans les recoins les plus sombres et les plus secrets de la Toile, où il initie encore des disciples à ses arts sanguinaires…[1]

Sources

Pensée du Jour : « Tous les pêcheurs doivent craindre la colère de l’Empereur. »
  • CHAMBERS ANDY, La Voie de l'Incube, Black Library, 2013
  • Codex Aeldari, V9
  • Codex Craftworlds, V8
  • Codex Eldar Craftworlds, V7
  • Codex Eldars Noirs, V5
  1. Informations issues de La Voie de L'Incube, Chapitre Onze - Les Maintes Lames d'Arhra de CHAMBERS ANDY, Black Library, 2013 et résumées par Trazyn L'Infini