Antaro Chronus

De Omnis Bibliotheca
Aller à :navigation, rechercher

Astartes banner.jpg
Ultramarines banner left.jpg
Ultramarines banner right.jpg
DeathwatchBar.jpg
Astartes-wing-2.png
Astartes-wing-1.png




Deco-dark-angel-10.png
Deco-dark-angel-10.png
Aquila.pngAquila.png
Deco-dark-angel-13.pngDeco-dark-angel-13.png
Ultramarines banner flag.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Deco-dark-angel-01.png
Astartes-mi-statue.png
Astartes gothic.jpg


« Le hurlement des moteurs, le recul des canons. Voilà les vrais joies de la bataille. »
- Frère-Sergent Chronus, La Lance de Macragge.


Antoro Chronus, Frère-Sergent de l'Arsenal des Ultramarines, La Lance de Macragge.

Antaro Chronus est le chef de char le plus doué des Ultramarines. Là où la plupart se consacrent au pilotage d’un seul type de véhicule, ses compétences s’étendent à tous les chars de l’arsenal de l’Adeptus Astartes. Peu d’officiers peuvent égaler la précision de ses tirs lorsqu’il commande un Whirlwind ou un Vindicator ; aucun ne peut atteindre son expertise lorsqu’il s’agit de libérer la fureur d’un Predator.

C’est un honneur pour un Space Marine que d’être assigné à l’Arsenal d’un Chapitre, car on lui confie alors ses armes les plus précieuses. C’est une transition que peu de Frères de Bataille peuvent accomplir, car l’équipage d’un char doit être en symbiose avec sa machine. Un artilleur doit pouvoir réagir instinctivement mais avec précision, comme il le ferait avec son propre corps. Les senseurs et les optiques du tank doivent devenir les yeux et les oreilles du chef de char. Ses armes sont ses poings et sa colère, son blindage sa propre peau.

Il se dit que Chronus a su sublimer ce talent. Il connaît les capacités et les limites de chaque système de son char, et sait quand il peut les outrepasser ou au contraire apaiser l’esprit de la machine pour éviter les surchauffes et les pannes qui signalent sa contrariété. C’est ainsi qu’il parvint à garder le Predator Rage of Antonius opérationnel au cours de l’Incident de Damnos en dépit de plusieurs coups directs de Canons à Fission. Les Techmarines qui réparèrent ensuite le char furent abasourdis de constater qu’il avait survécu. Chronus réussit non seulement à détruire le générateur de phase des Nécrons, mais aussi à repousser leur cellule de guerre avant que les systèmes de sécurité du Rage of Antonius disjonctent. Une telle prouesse tient littéralement du miracle, et si d’autres équipages Ultramarines ont eu leur heure de gloire, ils n’ont jamais égalé celui-ci.

Chronus fut baptisé la Lance de Macragge pour ses faits d’armes sur Damnos et sur une centaine d’autres mondes. Il s’agit d’un titre datant d’avant l’Hérésie, qui récompense les chefs de chars les plus talentueux. En tant que détenteur de ce titre, il est du devoir de Chronus de mener les assauts blindés, et il a le privilège de choisir le char qu’il commandera - depuis l’ouverture de la Grande Faille, on le voit souvent à la barre d’un Land Raider. Sa position d’autorité unique en son genre signifie aussi qu’il n’est pas soumis aux ordres d’un Capitaine ; le Sergent Chronus ne répond, en toutes choses, qu’au Primarque et au Seigneur de Macragge.

LanceDeMacragge.jpg

Sources

Pensée du Jour : « Que reste-t-il quand on perd courage ? »
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Space Marines, V5