Terminator de la Deathwatch : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
 
Ligne 14 : Ligne 14 :
  
 
[[Catégorie:Les Chevaliers de la Longue Veille]]
 
[[Catégorie:Les Chevaliers de la Longue Veille]]
 +
[[Catégorie:Les Agents de l'Inquisition]]

Version actuelle datée du 14 juin 2019 à 16:15

« Dans la brèche sur Caltagula, les Tyranides nous surclassaient à trente contre un. Ce combat n’était guère équitable… pour eux. »
- Sergent Terminator Deathwatch Khaj’katai des White Scars.
Des Terminators de la Deathwatch.
Un Terminator de la Deathwatch est un ange de la mort vêtu de noir, et du meilleur type d’armure jamais crée par l’Humanité. L’Armure Terminator est réputée incorporer un fragment de l’armure de l’Empereur en personne. Cette infime relique accorde une curieuse bénédiction qui permet au porteur d’ignorer des attaques qui auraient du l’annihiler, comme un tir direct de canon laser ou d’artillerie lourde. Les plaques renforcées d’une Armure Terminator sont si solides que les tirs d’armes légères ricochent dessus de manière inoffensive comme des grêlons sur le flanc d’un bastion, et même les missiles détonent sans même que le porteur marque le pas.

C’est la charpente indomptable de l’Armure Terminator qui lui confère sa puissance et sa résilience légendaires. D’épaisses plaques de plastacier et de céramite sont supportées par un système complexe de servomoteurs, de faisceaux de fibres, de tiges d’adamantium et de circuits hydrauliques lubrifie à l’huile bénite. L’armure est massive, mais autorise un large éventail de mouvements nécessaires pour repousser une invasion xenos. Elle incorpore un réacteur, car ses boucles de téléportation et ses armes seraient rapidement à sec avec une source d’énergie conventionnelle.

Seul un Techmarine doué peut accomplir les longs rituels qui lient l’armure à son porteur, c’est pourquoi nombre de Vétérans conservent leur armure de la Première Compagnie. Le Techmarine la repeint aux couleurs rituelles de la Deathwatch et lui ajoute des armes sur les directives du porteur. L’épaulière gauche portant la Crux Terminatus est alors renforcée par l’adjonction d’une plaque argentée ornée du symbole de la Deathwatch, lui-même monté sur la Litanie Xenomortis.

Les guerriers qui portent ces chefs-d’œuvre de technologie sont une inspiration pour leurs frères. Leur arme la plus commune est le Bolter Ouragan, capable de projeter un rideau de projectiles alors que le porteur est en mouvement, et souvent associé à un Gantelet Énergétique à même de fendre même la moelle spectrale. Les Terminators de la Deathwatch possèdent des armes encore plus redoutables : Canons d’Assaut avec une cadence de tir telle qu’ils peuvent ronger les carapaces les plus épaisses, lance-flammes lourds incinérant des essaims entiers d’une seule pression sur la détente, et lance-missiles Cyclone lâchant des barrages d’ogives Frag ou Krak tandis que le porteur marche sur l’ennemi. La combinaison Marteau Tonnerre et Bouclier Tempête reste prisée au sein des équipes Malleus ; un guerrier équipé de la sorte peut s’attaquer à un Seigneur de Guerre Ork et triompher. Pour le massacre de hordes, le carnage potentiel d’une paire de Griffes Éclair est un choix plus adapte. Quand plusieurs guerriers ainsi armés entrent dans la mêlée, l’anéantissement des Xenos est quasiment assuré.

Source

  • Codex Adeptus Astartes Deathwatch, V8