Space Hulk

De Omnis Bibliotheca
Révision datée du 16 mars 2019 à 23:06 par Guilhem (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
« J’ai voyagé dans l’espace entre les mondes, là où règnent mort et malice. J’ai contemplé des choses que l’Humanité ne peut comprendre et vu de mes yeux une folie qui consumerait votre âme tout entière. »
- Frère sergent Agamorr de la Deathwatch.

Devrais-je vous chanter la litanie des vaisseaux anciens et des courageux guerriers qui y ont péri ? Ou vous murmurer les innombrables secrets qui reposent, cachés dans la grande mer d’aethyr, attendant de surgir au moment où l’on s’y attend le moins ? L’Imperium a beau être cerné par les menaces, les ténèbres recèlent également quelques trésors, comme les Space Hulks. Ces détritus du Warp sont généralement des amas d’épaves de vaisseaux et d’astéroïdes, ou d’autres matériaux encore moins identifiables, rejetés par la marée de l’Immaterium, et ne respectent aucune norme de taille. Qu’il s’agisse d’un module de sauvetage ou d’un immense agglomérat à peine plus petit que la plus grande des géantes gazeuses, avec eux, la prudence est toujours de rigueur. Car les Space Hulks peuvent tout aussi bien transporter des Orks, que contenir une colonie de Genestealers en sommeil, ou bien pire encore…

Les apparitions de Space Hulks hors de l’Empyrean seraient dues à des distorsions corruptrices de l’espace, ou à d’étranges interactions entre les réacteurs Warp de la structure de ces "vaisseaux". Leur exploration est d’autant plus périlleuse que leur existence dans l’espace réel est éphémère. Ces cadeaux de l’Immaterium suscitent évidemment de nombreuses questions : comment tel ou tel vaisseau a-t-il été incorporé ? A-t-il été abandonné ? Et pourquoi d’ailleurs ? Est-ce que ses systèmes de sécurité fonctionnent encore ? Une infection pourrait-elle y couver ? Dans ces conditions, on pourrait se demander pour quelles raisons quelqu’un braverait tous ces dangers. Mais la cupidité n’a pas de limite ! Car les Space Hulks recèlent d’innombrables trésors, comme des artefacts remontant à l’Hérésie d'Horus, voire au Moyen-Âge Technologique. Et l’Adeptus Mechanicus est prêt à offrir des sommes indécentes pour ce genre de trouvailles. Bien que cela soit assez rare, il arrive que des vaisseaux entiers soient récupérés et rééquipés avant de reprendre du service au nom de l’Empereur.

On a rarement le temps de s’interroger lorsqu’on explore un Space Hulk car, une fois retourné dans l’Empyrean, les probabilités de sa réapparition sont proches du zéro absolu. Il y a encore moins de raisons de tergiverser quand ce dernier pourrait contenir un artefact légendaire.

Source

  • Warhammer 40 000 JdR - Dark Heresy : Purifier par le Feu