Motard de la Deathwatch : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
 
Ligne 14 : Ligne 14 :
  
 
[[Catégorie:Les Chevaliers de la Longue Veille]]
 
[[Catégorie:Les Chevaliers de la Longue Veille]]
 +
[[Catégorie:Les Agents de l'Inquisition]]

Version actuelle datée du 14 juin 2019 à 16:14

Des Motards de la Deathwatch.
Si le Vétéran d'Assaut représente l’exercice chirurgical de la force, le Motard de la Deathwatch est un bélier implacable. Un Vétéran lancé à pleine vitesse peut casser des membres par le poids de sa charge, mais s’il est aux commandes d’une

Moto Space Marine d’une tonne, il peut enfoncer toute une ligne de bataille, en faisant chauffer ses canons et vrombir son Épée Tronçonneuse.

Les Motards de la Deathwatch sont d’excellentes troupes de choc, surtout lorsqu’ils pilotent en groupe. Quand vient l’ordre de la charge finale, leur devoir est abrupt et peu subtil - mettre à bas les défenses ennemies pour exposer la gorge de l’armée extraterrestre au coup fatal. Mais comme c’est le cas de beaucoup d’éléments de leur confrérie de Chasseurs de Xenos, ils ont un rôle multifacettes.

Les Motos de la Deathwatch sont équipées pour fonctionner pendant des semaines sans entretien, leur réserve et leur consommation sont conçues pour les missions prolongées - lorsqu’on porte la guerre sur un monde étranger, le ravitaillement est rarement une option. Elles emportent communément des balises de téléportation en vue des frappes de Terminators, l’attaque en deux temps étant consubstantielle à leur stratégie de chasse. Par une manœuvre de contournement et une attaque surprise, les Motards peuvent utiliser leurs appareils de localisation pour guider une élite lourdement équipée au cœur de l’armée ennemie. Il n’y a là aucune subtilité, aucune mise en scène sur plusieurs jours, rien qu’une attaque soudaine et impitoyable. Une force écrasante arrive sous la forme de Terminators de la Deathwatch, dont les armes font feu alors qu’ils apparaissent dans une tempête d’épairs empyréens. Plus d’une invasion xenos a été tuée dans l’œuf par de telles tactiques, l’échine de l’armée extraterrestre brisée et son cœur arraché par la fureur combinée des Motards et Terminators de la Deathwatch.

Les Bolters montes dans le carénage d’une moto de la Deathwatch incorporent des sélecteurs de tir, tout comme les armes d’épaule de leurs frères fantassins - mais le Motard peut cracher deux fois plus de projectiles, et à grande vitesse. Bolters aboyant, les escouades de Motards de la Deathwatch peuvent rapidement annihiler les plus denses essaims de terreurs xenos. Qu’elles libèrent une grêle de tirs perforants, des nuages de gaz surchauffé, ou qu’elles baignent leurs ennemis dans de l’acide rongeur de chair, ces unités infligent des dégâts incapacitants avant de charger et d’achever les survivants.

Les Motards de Deathwatch saisissent la moindre occasion de prouver qu’ils sont capables d’abattre les races extraterrestres les plus évasives. Ils se mesurent volontiers aux Gardiens du Vent Aeldaris, aux exo-armures à répulseurs des T'au, et aux Kults d’la Vitesse Orks accros à la vitesse. Bien qu’ils soient d’une nature assez terre à terre, leur détermination ne leur fait jamais défaut. Un Motard de la Deathwatch peut chasser sa proie inlassablement pendant des mois, voire des années, jusqu’à ce qu’elle baisse sa garde - et quand l’orage éclate, la victoire consécutive n’est que plus savoureuse. Bolters tonnant, moteurs rugissant, les chasseurs patients bondissent enfin sur leur proie et la réduisent en lambeaux, ne laissant rien de sa souillure xenos corrompre l’Imperium de l’Humanité.

Source

  • Codex Adeptus Astartes Deathwatch, V8