Land Raider Space Marine : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
(Sources)
m
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
Le Land Raider cumule les avantages de presque tous les autres chars de l’Imperium. Son rôle de transport de troupes lui permet d’emporter avec lui ses propres fantassins d’appui, même s’il doit opérer loin de la ligne de front. Tout ce dont son équipage et ses passagers peuvent avoir besoin se trouve déjà à bord, y compris l’équipement médical, les systèmes de survie et un autel pour la pureté spirituelle. Son moteur robuste peut adapter à n’importe quel carburant, dont divers gaz, carburants fossiles, liquides et autres matières végétales. Son système triplement redondant de communication et d’analyse fait de lui un centre de commandement à part entière, lui permettant d’agir comme base d’opérations pour l’escouade qu’il transporte. Cette dernière possède alors une capacité inégalée à frapper loin derrière les lignes ennemies.
 
Le Land Raider cumule les avantages de presque tous les autres chars de l’Imperium. Son rôle de transport de troupes lui permet d’emporter avec lui ses propres fantassins d’appui, même s’il doit opérer loin de la ligne de front. Tout ce dont son équipage et ses passagers peuvent avoir besoin se trouve déjà à bord, y compris l’équipement médical, les systèmes de survie et un autel pour la pureté spirituelle. Son moteur robuste peut adapter à n’importe quel carburant, dont divers gaz, carburants fossiles, liquides et autres matières végétales. Son système triplement redondant de communication et d’analyse fait de lui un centre de commandement à part entière, lui permettant d’agir comme base d’opérations pour l’escouade qu’il transporte. Cette dernière possède alors une capacité inégalée à frapper loin derrière les lignes ennemies.
  
 +
{|class="wikitable" style="background-color: #000000; color:#DBE9F4; width: 40%; float:right; margin-left: 10px; margin-top: 3px; margin-bottom: 3px;"
 +
|style="width: 40%; vertical-align:top;"|Les Land Raiders possèdent des aigles impériaux stylisés sur leurs chenilles. Ce n'est pas une simple décoration : l'aigle impérial apparaît en effet tous les treize maillons, les douze  premiers représentant les douze Seigneurs de Terra alors que le treizième représente l'Empereur à leur tête !<ref>White Dwarf N°73 (Mai 2000)</ref>
 +
|}
 
L’honorable capacité de survie du tank Land Raider provient de son blindage composite à couches multiples qui, grâce aux données SCS du [[Magos]] Land, peut être manufacturé à partir de différentes ressources et matériaux. Sa taille rend plus maniable que les [[Chars Super-Lourds]] [[Baneblade]]s ou [[Stormhammer]]s de la [[Astra Militarum|Garde Impériale]], sans réelle différence de protection.
 
L’honorable capacité de survie du tank Land Raider provient de son blindage composite à couches multiples qui, grâce aux données SCS du [[Magos]] Land, peut être manufacturé à partir de différentes ressources et matériaux. Sa taille rend plus maniable que les [[Chars Super-Lourds]] [[Baneblade]]s ou [[Stormhammer]]s de la [[Astra Militarum|Garde Impériale]], sans réelle différence de protection.
  
Ligne 52 : Ligne 55 :
 
*Codex Black Templars, V4
 
*Codex Black Templars, V4
 
*Index Astartes du White Dwarf N°117 (Janvier 2004)
 
*Index Astartes du White Dwarf N°117 (Janvier 2004)
 +
<references/>
  
 
[[Catégorie:Adeptus Astartes]]
 
[[Catégorie:Adeptus Astartes]]
 
[[Catégorie:Les Forces des Space Marines]]
 
[[Catégorie:Les Forces des Space Marines]]

Version actuelle datée du 14 août 2019 à 16:09

Un Land Raider.
Sur les centaines de milliers de planètes de l’Imperium, les Space Marines de l’Adeptus Astartes sont légendaires, même parmi les populations les plus primitives et les plus superstitieuses. Sur les Mondes Civilisés, on parle d’eux à voix basse, et on leur prête la connaissance des antiques secrets de la bio-alchimie et du conditionnement génétique. Les mythes des peuples primitifs mentionnent des Anges de la Mort descendant des cieux portés par des ailes de feu pour punir les serpents du Chaos. Les chars d’acier des Anges sont aussi présents dans ces mythes : des monstres de métal à la carapace invulnérable, dont les yeux lancent des éclairs et dans le ventre desquels voyagent les Anges de la Mort. C’est la légende du Land Raider.

Le Land Raider provient de la mythique technologie des Schémas de Construction Standards (SCS), dont la conception précède l’avènement de l’Imperium de plusieurs millénaires. Sa redécouverte, lors de la naissance de ce dernier, est communément attribuée au grand Technoarchéologue Arkhan Land. Le baptême du feu du Land Raider reste matière à discussion parmi les archéologues impériaux. Certains affirment que c’est lors du Siège de Delebrion qu’un Land Raider fit tirer ses Canons Laser pour la toute première fois, tandis que d’autres pensent aux batailles de blindés de Calysto Platinum et affirment que le grand conflit qui ravagea ce monde au début de la Grande Croisade de l’Empereur fut son premier théâtre d’opération. La popularité du Land Raider au sein des forces impériales était immense. Un Monde-Forge entier, Anvilus 9, fut exclusivement voué à sa production, et il se répandit très vite à travers la galaxie grâce aux flottes de l’Empereur.

À l’époque, le Land Raider était utilisé par quasiment tous les contingents humains, y compris les Space Marines et l’Armée Impériale. Durant les deux cents premières années de l’Imperium, le Land Raider était présent sur chaque champ de bataille. Puis le Maître de Guerre Horus bombarda Istvaan III et la Grande Hérésie engloutit la galaxie. Anvilus 9 fut prestement conquise par des Technoprêtres renégats, et le tank Land Raider ne put soudain être produit qu’au compte-gouttes par une poignée de Mondes-Forges restés fidèles à l’Empereur (de nombreux Mondes-Forges préférèrent faire sécession avec l’Imperium plutôt que de prendre part au conflit). Comme les forces du Maître de Guerre menaçaient de submerger Terra, l’Empereur décréta que tous les Land Raiders encore en service du côté loyaliste devaient être réservés au seul usage des Legiones Astartes, en première ligne des combats.

Le Land Raider s’avéra vite capital pour les deux camps lors des terribles affrontements qui devaient décider du sort de l’Imperium. C’était l’un des rares véhicules qui, en nombre suffisant, pouvait repousser et même détruire les massifs Titans de l’Adeptus Mechanicus. Son étonnante aptitude à combattre dans n’importe quelle condition, y compris au fond des mers ou dans des atmosphères hautement corrosives, a fait qu’il a été plus utilisé que n’importe quelle autre machine de guerre. L’Hérésie fut finalement écrasée grâce au sacrifice de l’Empereur, mais depuis Son ascension sur le Trône d'Or, nul n’a osé annuler son ordre de réserver les tanks Land Raiders à l’usage des Chapitres de Space Marines, si bien que les choses sont demeurées ainsi durant les dix mille dernières années.

Le tank Land Raider est idéal pour procurer cette précieuse mobilité qu’affectionne tant l’Adeptus Astartes. Comme les Space Marines, cet engin lourdement blindé reste opérationnel dans presque toutes les conditions, y compris les climats les plus extrêmes, l’absence d’atmosphère ou les mondes à forte gravité. Le Land Raider peut transporter une escouade de Space Marines en sécurité et dispose d’une puissance de feu suffisante pour fournir un tir d’appui conséquent une fois ses passagers débarqués dans la zone de combat. Sur les Mondes Hostiles ainsi que dans d’autres milieux inhospitaliers, les réserves embarquées du Land Raider permettent aux Space Marines de recharger les systèmes énergétiques et respiratoires intégrés à leurs armures, augmentant ainsi leur rayon d’action.

Land Raider de la Deathwing

Les Land Raider les plus révérés, ceux qui servent le Chapitre depuis le plus longtemps, ou qui ont réalisé des exploits incroyables, reçoivent un honneur immense, car leurs Esprits de la Machine sont intronisés au sein de la Deathwing. Leur coque est repeinte en blanc, et les symboles de la Deathwing sont ajoutés à leur héraldique, dès lors, ces véhicules d’exception sont réservés à l’usage unique de la célèbre Première Compagnie des Dark Angels.

Sur le terrain, il n’est pas rare que l’escouade débarque et laisse le Land Raider combattre seul. Son armement lui permet de remplir divers rôles sur le champ de bataille. Il est souvent utilisé comme bunker mobile, grâce à son imposant blindage capable de résister à tout, si ce n’est aux armes les plus destructrices de la galaxie. Plusieurs tanks Land Raiders peuvent ainsi former une ligne de défense pour repousser une contre-attaque ou une enclave impénétrable en territoire ennemi. Ses Canons Laser jumelés sont les meilleures armes antichar pour un véhicule de cette taille, si bien que les Orks les appellent souvent des "Pet’Boît". De plus, ses Bolters Lourds permettent au Land Raider d’éliminer des escadrons de véhicules légers et de décimer l’infanterie la mieux protégée.

Le Land Raider cumule les avantages de presque tous les autres chars de l’Imperium. Son rôle de transport de troupes lui permet d’emporter avec lui ses propres fantassins d’appui, même s’il doit opérer loin de la ligne de front. Tout ce dont son équipage et ses passagers peuvent avoir besoin se trouve déjà à bord, y compris l’équipement médical, les systèmes de survie et un autel pour la pureté spirituelle. Son moteur robuste peut adapter à n’importe quel carburant, dont divers gaz, carburants fossiles, liquides et autres matières végétales. Son système triplement redondant de communication et d’analyse fait de lui un centre de commandement à part entière, lui permettant d’agir comme base d’opérations pour l’escouade qu’il transporte. Cette dernière possède alors une capacité inégalée à frapper loin derrière les lignes ennemies.

Les Land Raiders possèdent des aigles impériaux stylisés sur leurs chenilles. Ce n'est pas une simple décoration : l'aigle impérial apparaît en effet tous les treize maillons, les douze premiers représentant les douze Seigneurs de Terra alors que le treizième représente l'Empereur à leur tête ![1]

L’honorable capacité de survie du tank Land Raider provient de son blindage composite à couches multiples qui, grâce aux données SCS du Magos Land, peut être manufacturé à partir de différentes ressources et matériaux. Sa taille rend plus maniable que les Chars Super-Lourds Baneblades ou Stormhammers de la Garde Impériale, sans réelle différence de protection.

Land Raider Crusader

Anatomie d’un Land Raider
AnatomieLandRaider.jpg
Le Land Raider marie une grande capacité de transport et une puissance de feu à même de surclasser les chars d’assaut ennemis. Son blindage est si épais qu’il est pratiquement immunisé aux armes aussi puissantes qu’un obusier de Leman Russ. Sa puissance lui est fournie par un moteur à combustion thermique réactive adaptatif modèle Mars, situé à l’arrière du véhicule. La surchauffe est gérée par un système de refroidissement au nitro-ammonium;, et des Sceaux de Pureté et de manufacture de l’Adeptus Mechanicus le préservent des dysfonctionnements et de la possession démoniaque. Il porte même des marquages de Rites d’Eveil pour mener ses opérations sans heurts. Le Gladius II, piloté par Antaro Chronus lors de la reconquête de Damnos, accrocha six machines xenos à son tableau de chasse grâce à ses Canons Laser Godhammer latéraux.

Le Land Raider Crusader fut découvert après l’exhumation d’anciens arcanes technologiques, enfouis dans une ruche capturée. C’est le frère Artificier Black Templars, Simagus qui découvrit le moyen de le développer.

Le Land Raider Crusader fut employé la première fois lors de la Croisade Jerulas. Tandis que les récits des succès du Crusader s’étendaient à travers la galaxie, les Black Templars reçurent des requêtes émanant d’autres Chapitres désirant obtenir les informations permettant la construction du Crusader. Si bien qu’en 763.M39, ce modèle de Land Raider fut officiellement reconnu par les Technoprêtres de Mars, une simple formalité puisque des centaines de Chapitres l’avaient déjà adopté. Grâce au soutien de plusieurs Mondes-Forges, le Crusader commença à apparaître de plus en plus fréquemment dans les zones de de guerre de l’Imperium, et il devenu depuis un des atouts tactiques majeurs de bien des Chapitres.

Le Crusader est un briseur de lignes sans égal capable d’écraser sous ses chenilles aussi bien les formations ennemies que les fortifications avant de débarquer au cœur des positions adverses des escouades entières de Space Marines. Ses armes antipersonnel à la cadence de feu élevée lui permettent d’affaiblir l’ennemi avant l’assaut, et assurent des tirs de couverture efficaces pour la suite du combat. Bien que le remplacement des Canons Laser réduise grandement sa puissance de feu antichar, le Crusader est généralement équipé d’un Multi-Fuseur sur pivot pour compenser cette perte. De plus, l’espace gagné dans l’habitacle grâce à la suppression des générateurs permet d’embarquer un nombre de passagers beaucoup plus important.

Les Land Raider Crusader sont employés de façon encore plus agressive que les autres modèles. Les équipages utilisent leur engin comme un bélier mobile, et se servent de sa masse pour défoncer les murs et pulvériser les troupes adverses. Cela fut particulièrement flagrant lors de la Libération de Sanguina, au cours de laquelle cinq Crusader du Chapitre des Invaders pénétrèrent les murs d’enceinte de la ville en écrasant tout sur leur chemin. Après avoir détruit une centaine de Truks et réduit en pulpe d’innombrables Orks, les Crusader arrivèrent devant le palais du Gouverneur, juste au moment où le Big Boss lançait l’assaut final. Prise entre les tirs des défenseurs et les Escouades Tactiques Space Marines fraîchement débarquées derrière elle, la horde d’Orks fut annihilée en l’espace de quelques minutes. Bien qu’il ne fallût pas moins de cinq Space Marines et une vingtaine de Gardes des Forces de Défense Planétaires pour abattre le Big Boss, la Waaagh! Dakkamek fut stoppée avant même d’avoir réellement pris son essor.

Land Raider Redeemer

Un assaut livré dans l’environnement mortel d’une cité en ruine est toujours très coûteux en vies. Dans de telles conditions, même des troupes désorganisées et sous-équipées peuvent tenir tête pendant des mois aux meilleurs guerriers de la galaxie. Les combattants se dissimulent dans le labyrinthe de rues dévastées, derrière les murs effondrés de plasbéton, et se servent de dizaines de points élevés pour placer des snipers et des observateurs. Pour les Space Marines, dont la stratégie est basée sur une guerre éclair gagnée avant que l’ennemi n’ait pu réagir, une telle situation est intolérable : l’ennemi doit être chassé de son repaire le plus vite possible. Dans de tels cas, seul le feu peut déloger l’adversaire, et c’est à cette fin que le Land Raider Redeemer a été crée.

Tout comme le Crusader était une modification du Land Raider original, le Redeemer est une évolution du Crusader. Il conserve les Canons d’Assaut et les auto-Lanceurs du Crusader, mais échange les Bolters Ouragan contre des Lance-Flammes utilisant un carburant à base de prométhium. Combinés aux systèmes de visée perfectionnés du Redeemer, ces Canons Tempête de Feu sont capables de nettoyer en quelques secondes un complexe fortifié.

Le Redeemer connut son baptême de feu dans les cités en ruine de Grissen, une planète autrefois prospère qui endura une guerre civile de plusieurs millénaires. À cause d’une erreur administrative de l’Adeptus Terra, Grissen échappa à la Dîme Impériale, pendant plus de huit mille ans. Un régiment de la Garde Impériale fut levé pour restaurer la loi de l’Empereur sur Grissen lorsque cela fut finalement découvert, mais il fut incapable de venir à bout de la férocité des défenseurs. Un détachement du Chapitre des Fire Lords sous les ordres du Capitaine Jaric Phoros fut alors envoyé en renforts.

Au début, les Space Marines progressèrent lentement. Les habitants de la planète étaient si bien retranchés que même le bombardement orbital le plus dévastateur n’avait aucun impact sur les positions. Cependant, le décret impérial stipulait que Grissen devait être ramenée coûte que coûte dans le giron impérial car elle fournirait un terrain de recrutement de premier ordre pour la Garde Impériale, aussi Phoros se retint de demander l’Exterminatus. Il ravala sa fierté et ordonna à ses Techmarines de fabriquer une arme capable de gagner cette guerre. Une semaine après lui avoir livré le premier Land Raider modifié, Phoros fut en mesure de déclarer ville ouverte la capitale de Grissen. Un mois plus tard, la plus grande partie des défenseurs de la planète demandèrent un armistice, Grissen fut réintégrée aux domaines de l’Imperium.

Suite à la campagne de Grissen, Phoros autorisa la divulgation de cette variante de Land Raider. Le Capitaine était doté d’un humour sardonique, aussi décida-t-il de la nommer Prométhée, du nom d’un dieu de l’ancienne Terra qui avait fait le don du feu aux hommes. Cependant, ce nom avait déjà été choisi pour une variante crée par les Salamanders, c’est pourquoi Phoros choisit finalement l’appellation Redeemer. Le tout premier Redeemer, qui a été baptisé malgré cela Prométhée, sert encore au sein de la Deuxième Compagnie des Fire Lords, et ses faits d’armes sont célébrés dans les annales du Chapitre.

Sources

Pensée du Jour : Le prométhéum est le salut des corrompus : dispensez généreusement sa miséricordieuse caresse.
  • Codex Adeptus Astartes Space Marines, V8
  • Codex Adeptus Astartes Dark Angels, V8
  • Codex Space Marines, V5
  • Codex Black Templars, V4
  • Index Astartes du White Dwarf N°117 (Janvier 2004)
  1. White Dwarf N°73 (Mai 2000)