Flotte-Ruche Kraken : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
(Page créée avec « :''« Penser que ces créatures sont des animaux est une grave erreur. Nous avons pu observer que les organismes constituant leur avant-garde rabattaient leurs proies sur... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
__NOTOC__
 
:''« Penser que ces créatures sont des animaux est une grave erreur. Nous avons pu observer que les organismes constituant leur avant-garde rabattaient leurs proies sur le chemin de l’essaim principal tel du gibier. Nous avons pu les voir envoyer contre nous des marées de créatures mineures pour épuiser nos munitions avant l’attaque de leurs chefs. Nos colonnes blindées ont été poussées dans d’étroits défilés, où une seule de leur créature pouvait annihiler toute une compagnie de chars. Hier, nous avons reçu des images de plusieurs pelotons se repliant vers la forteresse de Gnex, où ils furent massacrés par des organismes fouisseurs jaillissant du sol. Ces créatures font preuve d’un discernement tactique trahissant une menace bien plus grande que celle qui pourraient poser de simples animaux. »''
 
:''« Penser que ces créatures sont des animaux est une grave erreur. Nous avons pu observer que les organismes constituant leur avant-garde rabattaient leurs proies sur le chemin de l’essaim principal tel du gibier. Nous avons pu les voir envoyer contre nous des marées de créatures mineures pour épuiser nos munitions avant l’attaque de leurs chefs. Nos colonnes blindées ont été poussées dans d’étroits défilés, où une seule de leur créature pouvait annihiler toute une compagnie de chars. Hier, nous avons reçu des images de plusieurs pelotons se repliant vers la forteresse de Gnex, où ils furent massacrés par des organismes fouisseurs jaillissant du sol. Ces créatures font preuve d’un discernement tactique trahissant une menace bien plus grande que celle qui pourraient poser de simples animaux. »''
 
:::'''- Lexmécanicien Ursis, Belis Corona.
 
:::'''- Lexmécanicien Ursis, Belis Corona.
Ligne 6 : Ligne 7 :
 
[[Fichier:TyranideKraken.jpg|right|300px]]L’Imperium, qui n’avait vécu que les assauts frontaux à l’échelle d’un secteur de la part de la Flotte-Ruche Béhémoth, fut pris totalement au dépourvu par l’invasion Tyranide suivante. Alors que Béhémoth se dirigeait droit vers le cœur de la galaxie, broyant tout sur son passage en usant de sa férocité et du poids du nombre, Kraken faisait preuve d’une ruse qui plongea ses adversaires dans le désarroi. Ses vrilles attaquaient de plusieurs directions à la fois, afin de prendre leurs proies de flanc et de les piéger. Alors que les flottes éparses de l’Imperium se précipitaient pour défendre un secteur, une autre vrille en profitait pour dévorer un territoire laissé sans défenses.
 
[[Fichier:TyranideKraken.jpg|right|300px]]L’Imperium, qui n’avait vécu que les assauts frontaux à l’échelle d’un secteur de la part de la Flotte-Ruche Béhémoth, fut pris totalement au dépourvu par l’invasion Tyranide suivante. Alors que Béhémoth se dirigeait droit vers le cœur de la galaxie, broyant tout sur son passage en usant de sa férocité et du poids du nombre, Kraken faisait preuve d’une ruse qui plongea ses adversaires dans le désarroi. Ses vrilles attaquaient de plusieurs directions à la fois, afin de prendre leurs proies de flanc et de les piéger. Alors que les flottes éparses de l’Imperium se précipitaient pour défendre un secteur, une autre vrille en profitait pour dévorer un territoire laissé sans défenses.
  
Aujourd’hui encore, bien qu’éparpillées et décimées, les vrilles de cette Flotte-Ruche continuent de dévorer des mondes, en ayant appris les stratégies de leurs proies et en ayant développé des stratagèmes pour les contrer. Les tentacules de Kraken ondulent ainsi vers les mondes déstabilisés par des [[:Catégorie:Cultes Genestealers|Cultes Genestealers]], les conquérant aisément alors qu’ils font face à des soulèvements.
+
Aujourd’hui encore, bien qu’éparpillées et décimées, les vrilles de cette Flotte-Ruche continuent de dévorer des mondes, en ayant appris les stratégies de leurs proies et en ayant développé des stratagèmes pour les contrer. Les tentacules de Kraken ondulent ainsi vers les mondes déstabilisés par des Cultes Genestealers, les conquérant aisément alors qu’ils font face à des soulèvements.
  
Sur le champ de bataille, les victimes de Kraken sont mises en pièces par des manœuvres de flanc rusées, ou dispersées alors que des horreurs aux talents de caméléon jaillissent en leur sein pour les déchiqueter. Les Lictors et les Genestealers sont privilégiés pour leur rapidité et leur discrétion. Des essaims de ces monstres sont lâchés pour tuer les commandants et éliminer les plus grandes menaces qui pèsent sur les nuées conventionnelles. Il est rare que Kraken se lance dans un assaut frontal. Au lieu de cela, il envoie ses organismes d’avant-garde pour tester les défenses et trouver leurs points faibles. Ils sont ensuite exploités de façon optimale, les essaims attaquant pour harceler et démembrer les formations ennemies, avant d’éliminer impitoyablement les survivants.
+
Sur le champ de bataille, les victimes de Kraken sont mises en pièces par des manœuvres de flanc rusées, ou dispersées alors que des horreurs aux talents de caméléon jaillissent en leur sein pour les déchiqueter. Les [[Lictor]]s et les [[Genestealer]]s sont privilégiés pour leur rapidité et leur discrétion. Des essaims de ces monstres sont lâchés pour tuer les commandants et éliminer les plus grandes menaces qui pèsent sur les nuées conventionnelles. Il est rare que Kraken se lance dans un assaut frontal. Au lieu de cela, il envoie ses organismes d’avant-garde pour tester les défenses et trouver leurs points faibles. Ils sont ensuite exploités de façon optimale, les essaims attaquant pour harceler et démembrer les formations ennemies, avant d’éliminer impitoyablement les survivants.
 
|- style="vertical-align:top; text-align:left;"
 
|- style="vertical-align:top; text-align:left;"
|[[Fichier:TyranideKraken1.jpg|center|200px]]Une peau blafarde est typique de la vrille de Kraken, nommée les Crocs de Vanthel par les Aeldari de Saim-Hann. Cet essaim a ravagé plusieurs mondes vierges, tout en échappant à toute tentative d’encerclement.
+
|[[Fichier:TyranideKraken1.jpg|center|200px]]Une peau blafarde est typique de la vrille de Kraken, nommée les Crocs de Vanthel par les [[Aeldari]]s de [[Saim-Hann]]. Cet essaim a ravagé plusieurs [[Monde Vierge|Mondes Vierges]], tout en échappant à toute tentative d’encerclement.
|[[Fichier:TyranideKraken2.jpg|center|200px]]Le Rasoir de Medgar a émergé aux abords du Segmentum Pacificus il y a plusieurs années terriennes. Nul ne sait comment cette vrille a pu s’infiltrer aussi profon-dément dans l’espace impérial.
+
|[[Fichier:TyranideKraken2.jpg|center|200px]]Le Rasoir de Medgar a émergé aux abords du [[Segmentae Majoris|Segmentum Pacificus]] il y a plusieurs années terriennes. Nul ne sait comment cette vrille a pu s’infiltrer aussi profondément dans l’espace impérial.
 
|}
 
|}
Au cours des deux cents ans qui suivirent Béhémoth, l’Imperium ne fut plus attaqué par les Tyranides. Même si plusieurs Flottes-Ruches arrivèrent, elles s’en prirent à des mondes extraterrestres. Les scientifiques croyaient que ces invasions étaient des vrilles éparses de Béhémoth, et que la menace des Tyranides avait disparu. Rien n’était plus éloigné de la vérité.
+
Au cours des deux cents ans qui suivirent [[Béhémoth]], l’[[Imperium]] ne fut plus attaqué par les [[Tyranide]]s. Même si plusieurs [[Flottes-Ruches Tyranides|Flottes-Ruches]] arrivèrent, elles s’en prirent à des mondes extraterrestres. Les scientifiques croyaient que ces invasions étaient des vrilles éparses de Béhémoth, et que la menace des Tyranides avait disparu. Rien n’était plus éloigné de la vérité.
  
Au début de 990.M41, Kraken avait déjà enfoncé ses vrilles dans la galaxie et isolé plusieurs planètes avant qu’elles ne puissent envoyer un appel à l’aide. Là où la Flotte-Ruche Béhémoth s’était abattue comme une lame de fond, Kraken était constituée de centaines de flottilles qui progressaient de façon à attaquer de nombreuses planètes à la fois. Non seulement cela rendait plus difficile pour l’Imperium la localisation et la destruction de la Flotte-Ruche, mais en outre cela amplifiait considérablement les effets de l’Ombre dans le Warp. Tout un secteur pouvait ainsi être envahi en l’espace de quelques jours et coupé des communications astropathiques par l’Esprit-Ruche. Les rares survivants qui parvenaient à s’enfuir étaient déviés à des centaines d’années-lumière de leur chemin par les turbulences Warp résultant de la présence de la Flotte-Ruche, si bien que leurs avertissements n’atteignirent le reste de l’Imperium que plusieurs mois plus tard. Ils évoquaient des cieux noirs de spores empoisonnées, des monstres énormes qui arpentaient le sol et détruisaient des villes entières.
+
Au début de 990.M41, '''Kraken''' avait déjà enfoncé ses vrilles dans la galaxie et isolé plusieurs planètes avant qu’elles ne puissent envoyer un appel à l’aide. Là où la Flotte-Ruche Béhémoth s’était abattue comme une lame de fond, Kraken était constituée de centaines de flottilles qui progressaient de façon à attaquer de nombreuses planètes à la fois. Non seulement cela rendait plus difficile pour l’Imperium la localisation et la destruction de la Flotte-Ruche, mais en outre cela amplifiait considérablement les effets de l’[[Ombre dans le Warp]]. Tout un secteur pouvait ainsi être envahi en l’espace de quelques jours et coupé des communications [[Astropathe|astropathiques]] par l’[[Esprit-Ruche]]. Les rares survivants qui parvenaient à s’enfuir étaient déviés à des centaines d’années-lumière de leur chemin par les turbulences [[Warp]] résultant de la présence de la Flotte-Ruche, si bien que leurs avertissements n’atteignirent le reste de l’Imperium que plusieurs mois plus tard. Ils évoquaient des cieux noirs de spores empoisonnées, des monstres énormes qui arpentaient le sol et détruisaient des villes entières.
  
 
*'''Vrilles Curieuses :''' Le Kraken tourmente et déstabilise ses ennemis en lançant des attaques de flanc éclair, avant de les encercler pour la curée.
 
*'''Vrilles Curieuses :''' Le Kraken tourmente et déstabilise ses ennemis en lançant des attaques de flanc éclair, avant de les encercler pour la curée.
Ligne 22 : Ligne 23 :
 
À l’échelle galactique, la Flotte-Ruche Kraken attaquait sur un front d’une largeur de plusieurs milliers d’années-lumière. L’Imperium devait concentrer ses forces sur les mondes les plus importants tout en évacuant les autres ou en les abandonnant à leur sort. Pour la première fois, l’Imperium fut confronté à toute la ruse de cette espèce bestiale. Kraken employait des tactiques sophistiquées, alors que Béhémoth avait favorisé les assauts frontaux. Des [[Bioforme Tyranide|Bioformes]] nouvelles apparurent, chargées d’assassiner les officiels civils et militaires, et de répandre la peur et la confusion.
 
À l’échelle galactique, la Flotte-Ruche Kraken attaquait sur un front d’une largeur de plusieurs milliers d’années-lumière. L’Imperium devait concentrer ses forces sur les mondes les plus importants tout en évacuant les autres ou en les abandonnant à leur sort. Pour la première fois, l’Imperium fut confronté à toute la ruse de cette espèce bestiale. Kraken employait des tactiques sophistiquées, alors que Béhémoth avait favorisé les assauts frontaux. Des [[Bioforme Tyranide|Bioformes]] nouvelles apparurent, chargées d’assassiner les officiels civils et militaires, et de répandre la peur et la confusion.
  
Il subsistait malgré tout des lueurs d’espoir. Plusieurs Chapitres Space Marines se consacrèrent au sauvetage des mondes abandonnés par les autres forces impériales. Certains, comme les Lamenters et les Scythes of the Emperor, payèrent le prix fort pour leur courage. Leurs Chapitres furent réduits à une poignée de survivants. D’autres, comme les Knights of Eternity, furent totalement annihilés. Les Space Marines portaient le combat aux Tyranides comme seul l’Adeptus Astartes en était capable, frappant des vrilles isolées, et abordant les Bio-vaisseaux pour les piéger et les faire exploser. Malgré tout, l’avancée des Tyranides ne pouvait être stoppée.
+
Il subsistait malgré tout des lueurs d’espoir. Plusieurs Chapitres [[Space Marine]]s se consacrèrent au sauvetage des mondes abandonnés par les autres forces impériales. Certains, comme les [[Lamenters]] et les [[Scythes of the Emperor]], payèrent le prix fort pour leur courage. Leurs Chapitres furent réduits à une poignée de survivants. D’autres, comme les [[Knights of Eternity]], furent totalement annihilés. Les Space Marines portaient le combat aux Tyranides comme seul l’Adeptus Astartes en était capable, frappant des vrilles isolées, et abordant les Bio-vaisseaux pour les piéger et les faire exploser. Malgré tout, l’avancée des Tyranides ne pouvait être stoppée.
  
 
===Ichar IV===
 
===Ichar IV===
Heureusement pour l’Imperium, la Flotte-Ruche Kraken ne resta pas éparpillée indéfiniment et finit par converger vers Ichar IV, un Monde-Ruche sur lequel avait été débusqué un Culte Genestealer quelques années auparavant. Des milliers de ces créatures jaillirent du sous-monde à l’arrivée des Tyranides, preuve que le culte était loin d’avoir été éradiqué. Les périmètres défensifs furent submergés et des milliers de Gardes Impériaux périrent face à ces adversaires qui pouvaient surgir n’importe quand, n’importe où. Des millions de Tyranides se posèrent sur la planète. Au milieu des [[Gaunts#Termagant|Termagants]] et des Gargouilles qui formaient d’ordinaire l’avant-garde des Tyranides marchaient des Carnifex et des [[Organismes Artilleurs Tyranides#Tyrannofex|Tyrannofex]]. Pire encore, de gigantesques [[Biotitan]]s ne tardèrent pas à les rejoindre. Les Tyranides avaient envoyé d’un coup la totalité de leurs forces pour écraser les défenseurs.
+
Heureusement pour l’Imperium, la Flotte-Ruche Kraken ne resta pas éparpillée indéfiniment et finit par converger vers Ichar IV, un [[Monde-Ruche]] sur lequel avait été débusqué un [[Culte Genestealer]] quelques années auparavant. Des milliers de ces créatures jaillirent du sous-monde à l’arrivée des Tyranides, preuve que le culte était loin d’avoir été éradiqué. Les périmètres défensifs furent submergés et des milliers de [[Gardes Impériaux]] périrent face à ces adversaires qui pouvaient surgir n’importe quand, n’importe où. Des millions de Tyranides se posèrent sur la planète. Au milieu des [[Termagant]]s et des [[Gargouille Tyranide|Gargouilles]] qui formaient d’ordinaire l’avant-garde des Tyranides marchaient des [[Carnifex]] et des [[Tyrannofex]]. Pire encore, de gigantesques [[Biotitan]]s ne tardèrent pas à les rejoindre. Les Tyranides avaient envoyé d’un coup la totalité de leurs forces pour écraser les défenseurs.
  
En dépit de ses malheurs, Ichar IV n’était pas perdue. Marneus Calgar mena les Ultramarines comme il l’avait fait sur Macragge. Il infligea de lourdes pertes aux Tyranides aussi bien dans l’espace que dans les environnements confinés des Cités-ruches. Les vétérans de la Première Guerre Tyranique effectuèrent un assaut orbital et nettoyèrent les ruches d’Ichar IV au cours d’une série de combats qui durèrent presque une année.
+
En dépit de ses malheurs, Ichar IV n’était pas perdue. [[Marneus Augustus Calgar|Marneus Calgar]] mena les [[Ultramarines]] comme il l’avait fait sur [[Bataille de Macragge|Macragge]]. Il infligea de lourdes pertes aux Tyranides aussi bien dans l’espace que dans les environnements confinés des [[Cité-Ruche|Cités-Ruches]]. Les vétérans de la [[Première Guerre Tyranique]] effectuèrent un [[Bataille d'Ichar IV|assaut orbital et nettoyèrent les Ruches d’Ichar IV]] au cours d’une série de combats qui durèrent presque une année.
  
 
Rejouant un acte tragique de sa vie, Marneus Calgar fit de nouveau face au [[Le Maître des Essaims|Maître des Essaims]] - une réincarnation de la bête qui l’avait vaincu sur Macragge - au cours de l’ultime bataille majeure sur Ichar IV. Cependant, cette fois, ce fut Calgar qui l’emporta car il tua le monstre au cours d’un duel épique. Sans le Maître des Essaims pour contrer les stratégies militaires de Calgar, les Tyranides furent vaincus par les Ultramarines. Malheureusement, cette victoire ne permit pas de sauver Ichar IV, qui n’était plus qu’un immense charnier. Néanmoins, le sacrifice de cette planète avait permis à l’Imperium de survivre. En revanche, l’Esprit-Ruche avait réabsorbé la conscience et le savoir du Maître des Essaims. Nul doute que sa réincarnation suivante serait pire encore.
 
Rejouant un acte tragique de sa vie, Marneus Calgar fit de nouveau face au [[Le Maître des Essaims|Maître des Essaims]] - une réincarnation de la bête qui l’avait vaincu sur Macragge - au cours de l’ultime bataille majeure sur Ichar IV. Cependant, cette fois, ce fut Calgar qui l’emporta car il tua le monstre au cours d’un duel épique. Sans le Maître des Essaims pour contrer les stratégies militaires de Calgar, les Tyranides furent vaincus par les Ultramarines. Malheureusement, cette victoire ne permit pas de sauver Ichar IV, qui n’était plus qu’un immense charnier. Néanmoins, le sacrifice de cette planète avait permis à l’Imperium de survivre. En revanche, l’Esprit-Ruche avait réabsorbé la conscience et le savoir du Maître des Essaims. Nul doute que sa réincarnation suivante serait pire encore.
  
 
===Les Vrilles de la Flotte-Ruche===
 
===Les Vrilles de la Flotte-Ruche===
Les Tyranides qui avaient survécu à la bataille d’Ichar IV s’enfuirent vers le cœur de la galaxie, au-delà du périmètre défensif érigé contre la Flotte-Ruche Kraken. Ces vrilles sont devenues une menace réelle car elles se nourrissent de planètes mal défendues situées loin de la zone de guerre. Des affrontements épars contre ces vrilles continuèrent pendant des années suite au passage de Kraken, ce qui affaiblit notablement les défenses mises en place pour faire face aux Flottes-Ruches suivantes. Quoi qu’il en soit, il est très difficile de quantifier les dégâts causés par ces vrilles.
+
Les Tyranides qui avaient survécu à la Bataille d’Ichar IV s’enfuirent vers le cœur de la galaxie, au-delà du périmètre défensif érigé contre la Flotte-Ruche Kraken. Ces vrilles sont devenues une menace réelle car elles se nourrissent de planètes mal défendues situées loin de la zone de guerre. Des affrontements épars contre ces vrilles continuèrent pendant des années suite au passage de Kraken, ce qui affaiblit notablement les défenses mises en place pour faire face aux Flottes-Ruches suivantes. Quoi qu’il en soit, il est très difficile de quantifier les dégâts causés par ces vrilles.
  
 
Celles-ci peuvent n’être constituées que d’une dizaine de vaisseaux, mais cela reste amplement suffisant pour envahir une planète, absorber sa biomasse et devenir ainsi une menace plus importante encore. Certaines ont tellement grossi qu’elles ont été classées en tant que Flottes-Ruches à part entière. De fait, la Flotte-Ruche Megalodon était une des vrilles de Kraken. À ce jour, elle continue de ravager l’Imperium.
 
Celles-ci peuvent n’être constituées que d’une dizaine de vaisseaux, mais cela reste amplement suffisant pour envahir une planète, absorber sa biomasse et devenir ainsi une menace plus importante encore. Certaines ont tellement grossi qu’elles ont été classées en tant que Flottes-Ruches à part entière. De fait, la Flotte-Ruche Megalodon était une des vrilles de Kraken. À ce jour, elle continue de ravager l’Imperium.
Ligne 41 : Ligne 42 :
  
 
==Sources==
 
==Sources==
*Codex Tyranides
+
*Codex Tyranids, V8
 +
*Codex Tyranides, V4
  
 
[[Catégorie:Tyranides]]
 
[[Catégorie:Tyranides]]

Version du 14 août 2019 à 20:58

« Penser que ces créatures sont des animaux est une grave erreur. Nous avons pu observer que les organismes constituant leur avant-garde rabattaient leurs proies sur le chemin de l’essaim principal tel du gibier. Nous avons pu les voir envoyer contre nous des marées de créatures mineures pour épuiser nos munitions avant l’attaque de leurs chefs. Nos colonnes blindées ont été poussées dans d’étroits défilés, où une seule de leur créature pouvait annihiler toute une compagnie de chars. Hier, nous avons reçu des images de plusieurs pelotons se repliant vers la forteresse de Gnex, où ils furent massacrés par des organismes fouisseurs jaillissant du sol. Ces créatures font preuve d’un discernement tactique trahissant une menace bien plus grande que celle qui pourraient poser de simples animaux. »
- Lexmécanicien Ursis, Belis Corona.
La Menace Rampante
TyranideKraken.jpg
L’Imperium, qui n’avait vécu que les assauts frontaux à l’échelle d’un secteur de la part de la Flotte-Ruche Béhémoth, fut pris totalement au dépourvu par l’invasion Tyranide suivante. Alors que Béhémoth se dirigeait droit vers le cœur de la galaxie, broyant tout sur son passage en usant de sa férocité et du poids du nombre, Kraken faisait preuve d’une ruse qui plongea ses adversaires dans le désarroi. Ses vrilles attaquaient de plusieurs directions à la fois, afin de prendre leurs proies de flanc et de les piéger. Alors que les flottes éparses de l’Imperium se précipitaient pour défendre un secteur, une autre vrille en profitait pour dévorer un territoire laissé sans défenses.

Aujourd’hui encore, bien qu’éparpillées et décimées, les vrilles de cette Flotte-Ruche continuent de dévorer des mondes, en ayant appris les stratégies de leurs proies et en ayant développé des stratagèmes pour les contrer. Les tentacules de Kraken ondulent ainsi vers les mondes déstabilisés par des Cultes Genestealers, les conquérant aisément alors qu’ils font face à des soulèvements.

Sur le champ de bataille, les victimes de Kraken sont mises en pièces par des manœuvres de flanc rusées, ou dispersées alors que des horreurs aux talents de caméléon jaillissent en leur sein pour les déchiqueter. Les Lictors et les Genestealers sont privilégiés pour leur rapidité et leur discrétion. Des essaims de ces monstres sont lâchés pour tuer les commandants et éliminer les plus grandes menaces qui pèsent sur les nuées conventionnelles. Il est rare que Kraken se lance dans un assaut frontal. Au lieu de cela, il envoie ses organismes d’avant-garde pour tester les défenses et trouver leurs points faibles. Ils sont ensuite exploités de façon optimale, les essaims attaquant pour harceler et démembrer les formations ennemies, avant d’éliminer impitoyablement les survivants.

TyranideKraken1.jpg
Une peau blafarde est typique de la vrille de Kraken, nommée les Crocs de Vanthel par les Aeldaris de Saim-Hann. Cet essaim a ravagé plusieurs Mondes Vierges, tout en échappant à toute tentative d’encerclement.
TyranideKraken2.jpg
Le Rasoir de Medgar a émergé aux abords du Segmentum Pacificus il y a plusieurs années terriennes. Nul ne sait comment cette vrille a pu s’infiltrer aussi profondément dans l’espace impérial.

Au cours des deux cents ans qui suivirent Béhémoth, l’Imperium ne fut plus attaqué par les Tyranides. Même si plusieurs Flottes-Ruches arrivèrent, elles s’en prirent à des mondes extraterrestres. Les scientifiques croyaient que ces invasions étaient des vrilles éparses de Béhémoth, et que la menace des Tyranides avait disparu. Rien n’était plus éloigné de la vérité.

Au début de 990.M41, Kraken avait déjà enfoncé ses vrilles dans la galaxie et isolé plusieurs planètes avant qu’elles ne puissent envoyer un appel à l’aide. Là où la Flotte-Ruche Béhémoth s’était abattue comme une lame de fond, Kraken était constituée de centaines de flottilles qui progressaient de façon à attaquer de nombreuses planètes à la fois. Non seulement cela rendait plus difficile pour l’Imperium la localisation et la destruction de la Flotte-Ruche, mais en outre cela amplifiait considérablement les effets de l’Ombre dans le Warp. Tout un secteur pouvait ainsi être envahi en l’espace de quelques jours et coupé des communications astropathiques par l’Esprit-Ruche. Les rares survivants qui parvenaient à s’enfuir étaient déviés à des centaines d’années-lumière de leur chemin par les turbulences Warp résultant de la présence de la Flotte-Ruche, si bien que leurs avertissements n’atteignirent le reste de l’Imperium que plusieurs mois plus tard. Ils évoquaient des cieux noirs de spores empoisonnées, des monstres énormes qui arpentaient le sol et détruisaient des villes entières.

  • Vrilles Curieuses : Le Kraken tourmente et déstabilise ses ennemis en lançant des attaques de flanc éclair, avant de les encercler pour la curée.

Les Tentacules du Kraken

À l’échelle galactique, la Flotte-Ruche Kraken attaquait sur un front d’une largeur de plusieurs milliers d’années-lumière. L’Imperium devait concentrer ses forces sur les mondes les plus importants tout en évacuant les autres ou en les abandonnant à leur sort. Pour la première fois, l’Imperium fut confronté à toute la ruse de cette espèce bestiale. Kraken employait des tactiques sophistiquées, alors que Béhémoth avait favorisé les assauts frontaux. Des Bioformes nouvelles apparurent, chargées d’assassiner les officiels civils et militaires, et de répandre la peur et la confusion.

Il subsistait malgré tout des lueurs d’espoir. Plusieurs Chapitres Space Marines se consacrèrent au sauvetage des mondes abandonnés par les autres forces impériales. Certains, comme les Lamenters et les Scythes of the Emperor, payèrent le prix fort pour leur courage. Leurs Chapitres furent réduits à une poignée de survivants. D’autres, comme les Knights of Eternity, furent totalement annihilés. Les Space Marines portaient le combat aux Tyranides comme seul l’Adeptus Astartes en était capable, frappant des vrilles isolées, et abordant les Bio-vaisseaux pour les piéger et les faire exploser. Malgré tout, l’avancée des Tyranides ne pouvait être stoppée.

Ichar IV

Heureusement pour l’Imperium, la Flotte-Ruche Kraken ne resta pas éparpillée indéfiniment et finit par converger vers Ichar IV, un Monde-Ruche sur lequel avait été débusqué un Culte Genestealer quelques années auparavant. Des milliers de ces créatures jaillirent du sous-monde à l’arrivée des Tyranides, preuve que le culte était loin d’avoir été éradiqué. Les périmètres défensifs furent submergés et des milliers de Gardes Impériaux périrent face à ces adversaires qui pouvaient surgir n’importe quand, n’importe où. Des millions de Tyranides se posèrent sur la planète. Au milieu des Termagants et des Gargouilles qui formaient d’ordinaire l’avant-garde des Tyranides marchaient des Carnifex et des Tyrannofex. Pire encore, de gigantesques Biotitans ne tardèrent pas à les rejoindre. Les Tyranides avaient envoyé d’un coup la totalité de leurs forces pour écraser les défenseurs.

En dépit de ses malheurs, Ichar IV n’était pas perdue. Marneus Calgar mena les Ultramarines comme il l’avait fait sur Macragge. Il infligea de lourdes pertes aux Tyranides aussi bien dans l’espace que dans les environnements confinés des Cités-Ruches. Les vétérans de la Première Guerre Tyranique effectuèrent un assaut orbital et nettoyèrent les Ruches d’Ichar IV au cours d’une série de combats qui durèrent presque une année.

Rejouant un acte tragique de sa vie, Marneus Calgar fit de nouveau face au Maître des Essaims - une réincarnation de la bête qui l’avait vaincu sur Macragge - au cours de l’ultime bataille majeure sur Ichar IV. Cependant, cette fois, ce fut Calgar qui l’emporta car il tua le monstre au cours d’un duel épique. Sans le Maître des Essaims pour contrer les stratégies militaires de Calgar, les Tyranides furent vaincus par les Ultramarines. Malheureusement, cette victoire ne permit pas de sauver Ichar IV, qui n’était plus qu’un immense charnier. Néanmoins, le sacrifice de cette planète avait permis à l’Imperium de survivre. En revanche, l’Esprit-Ruche avait réabsorbé la conscience et le savoir du Maître des Essaims. Nul doute que sa réincarnation suivante serait pire encore.

Les Vrilles de la Flotte-Ruche

Les Tyranides qui avaient survécu à la Bataille d’Ichar IV s’enfuirent vers le cœur de la galaxie, au-delà du périmètre défensif érigé contre la Flotte-Ruche Kraken. Ces vrilles sont devenues une menace réelle car elles se nourrissent de planètes mal défendues situées loin de la zone de guerre. Des affrontements épars contre ces vrilles continuèrent pendant des années suite au passage de Kraken, ce qui affaiblit notablement les défenses mises en place pour faire face aux Flottes-Ruches suivantes. Quoi qu’il en soit, il est très difficile de quantifier les dégâts causés par ces vrilles.

Celles-ci peuvent n’être constituées que d’une dizaine de vaisseaux, mais cela reste amplement suffisant pour envahir une planète, absorber sa biomasse et devenir ainsi une menace plus importante encore. Certaines ont tellement grossi qu’elles ont été classées en tant que Flottes-Ruches à part entière. De fait, la Flotte-Ruche Megalodon était une des vrilles de Kraken. À ce jour, elle continue de ravager l’Imperium.

Il ne fait aucun doute que les Tyranides ont beaucoup appris sur les défenses de cette galaxie grâce à ces vrilles. Chaque bataille gagnée ou perdue par les Tyranides renforce la connaissance qu’a l’Esprit-Ruche de sa proie. Était-ce d’ailleurs le but de Kraken ? Il vaut mieux se convaincre que l’Esprit-Ruche avait simplement prévu l’éventualité de la destruction de Kraken, plutôt qu’imaginer que l’annihilation de la Flotte-Ruche fait partie intégrante du stratagème qu’il a mis en place à l’échelle de la galaxie…

Sources

  • Codex Tyranids, V8
  • Codex Tyranides, V4