Flotte-Ruche Béhémoth : Différence entre versions

De Omnis Bibliotheca
(Page créée avec « :''« Une menace extraterrestre a émergé de l’abysse, une nuée si vaste qu’elle éclipse les étoiles. Cette horreur ne combat ni pour l’hégémonie territoriale,... »)
 
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
__NOTOC__
 
:''« Une menace extraterrestre a émergé de l’abysse, une nuée si vaste qu’elle éclipse les étoiles. Cette horreur ne combat ni pour l’hégémonie territoriale, ni pour subjuguer les autres races, mais pour se nourrir de tous les être vivants de cette galaxie. »''
 
:''« Une menace extraterrestre a émergé de l’abysse, une nuée si vaste qu’elle éclipse les étoiles. Cette horreur ne combat ni pour l’hégémonie territoriale, ni pour subjuguer les autres races, mais pour se nourrir de tous les être vivants de cette galaxie. »''
:::'''- Inquisiteur Kryptman.
+
:::'''- [[Inquisiteur]] [[Kryptman]].
  
 
{|class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 600px; float:right; color:#DBE9F4; margin-left: 10px; margin-top: 3px; margin-bottom: 3px;"
 
{|class="wikitable" style="background-color: #000000; width: 600px; float:right; color:#DBE9F4; margin-left: 10px; margin-top: 3px; margin-bottom: 3px;"
 
|colspan="3"|<center>'''<u>La Bête Affamée</u>'''</center>
 
|colspan="3"|<center>'''<u>La Bête Affamée</u>'''</center>
[[Fichier:TyranideBehemoth.jpg|right|300px]]La Flotte-Ruche Béhémoth fut la première vrille de l’invasion Tyranide qui s’éveilla après son long voyage à travers le néant. Sa charge brutale et directe à travers les frontières orientales de l’Imperium était motivée par une faim insatiable qui la tenaillait depuis des éons, et qui la rendait presque incontrôlable. Depuis son apparition, cette Flotte-Ruche particulièrement dévastatrice est devenue célèbre pour sa férocité. Même la puissance de tout le Chapitre des Ultramarines ne put en venir totalement à bout. Depuis sa défaite à la Bataille de [[Ultramarines#Monde Natal : Maccrage|Macragge]], Béhémoth s’est divisée en de nombreuses vrilles qui ont dévoré des centaines de planètes.
+
[[Fichier:TyranideBehemoth.jpg|right|300px]]La Flotte-Ruche Béhémoth fut la première vrille de l’invasion Tyranide qui s’éveilla après son long voyage à travers le néant. Sa charge brutale et directe à travers les frontières orientales de l’Imperium était motivée par une faim insatiable qui la tenaillait depuis des éons, et qui la rendait presque incontrôlable. Depuis son apparition, cette Flotte-Ruche particulièrement dévastatrice est devenue célèbre pour sa férocité. Même la puissance de tout le Chapitre des Ultramarines ne put en venir totalement à bout. Depuis sa défaite à la Bataille de Macragge, Béhémoth s’est divisée en de nombreuses vrilles qui ont dévoré des centaines de planètes.
  
Béhémoth frappe avec la force d’une enclume, et libère la toute-puissance de ses essaims sans faire preuve de subtilité ou de stratégie. Des nuées de [[Gaunts]] parcourent les terres à la recherche de concentrations de biomasse, et sur les mondes habités, ils sont inévitablement attirés vers les cités et les complexes fortifiés. Quand ils se heurtent à une résistance, l’Esprit-Ruche déploie des organismes plus redoutables. Alors que les Flottes-Ruches plus adaptables et expérimentées envoient des organismes très spécialisés pour identifier et exploiter les faiblesses de leurs proies, Béhémoth se contente généralement d’aligner les organismes les plus gros et les plus forts.
+
Béhémoth frappe avec la force d’une enclume, et libère la toute-puissance de ses essaims sans faire preuve de subtilité ou de stratégie. Des nuées de Gaunts parcourent les terres à la recherche de concentrations de biomasse, et sur les mondes habités, ils sont inévitablement attirés vers les cités et les complexes fortifiés. Quand ils se heurtent à une résistance, l’[[Esprit-Ruche]] déploie des organismes plus redoutables. Alors que les Flottes-Ruches plus adaptables et expérimentées envoient des organismes très spécialisés pour identifier et exploiter les faiblesses de leurs proies, Béhémoth se contente généralement d’aligner les organismes les plus gros et les plus forts.
  
Malgré tout, cette tactique se révèle généralement suffisante pour écraser toute opposition. Des meutes de Carnifex chargent les fortifications et les concentrations de troupes, se frayant un chemin à travers le rocbéton et les blindés, tout en réduisant l’adversaire en pulpe sanglante. Les Tyrans des Ruches de Béhémoth sont également le plus souvent au cœur des combats, commettant un massacre avec leurs immenses lames organiques.
+
Malgré tout, cette tactique se révèle généralement suffisante pour écraser toute opposition. Des meutes de [[Carnifex]] chargent les fortifications et les concentrations de troupes, se frayant un chemin à travers le [[rocbéton]] et les blindés, tout en réduisant l’adversaire en pulpe sanglante. Les [[Tyran des Ruches|Tyrans des Ruches]] de Béhémoth sont également le plus souvent au cœur des combats, commettant un massacre avec leurs immenses lames organiques.
 
|- style="vertical-align:top; text-align:left;"
 
|- style="vertical-align:top; text-align:left;"
|[[Fichier:TyranideBehemoth1.jpg|center|200px]]Les organismes des vrilles de cette Flotte-Ruche développent souvent des marquages spéci-fiques qui les différencient.
+
|[[Fichier:TyranideBehemoth1.jpg|center|200px]]Les organismes des vrilles de cette Flotte-Ruche développent souvent des marquages spécifiques qui les différencient.
 
|[[Fichier:TyranideBehemoth2.jpg|center|200px]]Les organismes de la Souche Kordex, connus pour les cris terrifiants qu’ils poussent ont une carapace mouchetée.
 
|[[Fichier:TyranideBehemoth2.jpg|center|200px]]Les organismes de la Souche Kordex, connus pour les cris terrifiants qu’ils poussent ont une carapace mouchetée.
|[[Fichier:TyranideBehemoth3.jpg|center|200px]]Des crêtes aux franges colorés permettent d’identifier les Guerriers Tyranides de la vrille appelée la Gueule Pourpre.
+
|[[Fichier:TyranideBehemoth3.jpg|center|200px]]Des crêtes aux franges colorés permettent d’identifier les [[Guerrier Tyranide|Guerriers Tyranides]] de la vrille appelée la Gueule Pourpre.
 
|}
 
|}
Après avoir dérobé toute la biomasse de Tyran Primus, la Flotte-Ruche partit à la recherche d’autres planètes à dévorer, et envoya ses vrilles de plus en plus loin dans la galaxie, alors que la mort de Tyran Primus était encore inconnue de tous.
+
Après avoir dérobé toute la biomasse de [[Histoire des Tyranides#La Destruction de Tyran|Tyran Primus]], la [[Flottes-Ruches Tyranides|Flotte-Ruche]] partit à la recherche d’autres planètes à dévorer, et envoya ses vrilles de plus en plus loin dans la galaxie, alors que la mort de Tyran Primus était encore inconnue de tous.
  
Kryptman atteignit Tyran une année après que la planète fut dévorée. Au début, l’Inquisiteur ne parvenait pas à se convaincre que la coquille desséchée qu’il avait trouvée était autrefois une planète recouverte d’océans nommée Tyran Primus. Il ne restait par la moindre bribe de végétation, pas la moindre goutte d’eau. Seul un immense cratère occupait l’ancien emplacement de l’avant-poste de l’[[:Catégorie:Adeptus Mechanicus|Adeptus Mechanicus]], et tout ce qu’il restait de la flotte de croiseurs se résumait à des épaves rongées par l’acide qui dérivaient en orbite. Après de longues recherches, Kryptman finit par mettre la main sur le codex de données du Magos Varnak, et prit connaissance de la fin tragique de Tyran Primus. Les images qu’il contempla ressemblaient à une prophétie apocalyptique : des extraterrestres griffus, le ciel de la planète noirci par les nuées de Tyrannocytes, et des prises de vue orbitales d’une flotte de choses colossales si vaste qu’elle s’étirait partout dans les étoiles.
+
Kryptman atteignit Tyran une année après que la planète fut dévorée. Au début, l’Inquisiteur ne parvenait pas à se convaincre que la coquille desséchée qu’il avait trouvée était autrefois une planète recouverte d’océans nommée Tyran Primus. Il ne restait par la moindre bribe de végétation, pas la moindre goutte d’eau. Seul un immense cratère occupait l’ancien emplacement de l’avant-poste de l’[[Adeptus Mechanicus]], et tout ce qu’il restait de la flotte de croiseurs se résumait à des épaves rongées par l’acide qui dérivaient en orbite. Après de longues recherches, Kryptman finit par mettre la main sur le codex de données du [[Magos]] Varnak, et prit connaissance de la fin tragique de Tyran Primus. Les images qu’il contempla ressemblaient à une prophétie apocalyptique : des extraterrestres griffus, le ciel de la planète noirci par les nuées de [[Tyrannocyte]]s, et des prises de vue orbitales d’une flotte de choses colossales si vaste qu’elle s’étirait partout dans les étoiles.
  
 
*'''Hyper-Agressivité :''' Poussée par un appétit frénétique, la Flotte-Ruche Béhémoth libère le plein potentiel de ses essaims au cours d’un assaut frontal irrésistible.
 
*'''Hyper-Agressivité :''' Poussée par un appétit frénétique, la Flotte-Ruche Béhémoth libère le plein potentiel de ses essaims au cours d’un assaut frontal irrésistible.
  
 
===Le Destin de Thandros===
 
===Le Destin de Thandros===
Kryptman ordonna à son Astropathe d’envoyer un message d’alerte à l’Imperium, malheureusement le Psyker était incapable de passer outre les remous dans le Warp laissés par le passage de la flotte xenos. Même la matrice télépathique toute proche de Thandros paraissait brouillée. N’ayant d’autre recours, Kryptman fit cap vers cette planète dans l’espoir qu’une fois là-bas, il pourrait rétablir les communications. Ce fut lors de ce voyage que Kryptman perçut l’ampleur de la menace Tyranide. Il suivait le sillage de la Flotte-Ruche, et découvrit une succession de planètes stériles qui étaient auparavant des endroits verdoyants.
+
Kryptman ordonna à son [[Astropathe]] d’envoyer un message d’alerte à l’[[Imperium]], malheureusement le [[Psyker]] était incapable de passer outre les remous dans le [[Warp]] laissés par le passage de la flotte [[Xenos]]. Même la matrice télépathique toute proche de Thandros paraissait brouillée. N’ayant d’autre recours, Kryptman fit cap vers cette planète dans l’espoir qu’une fois là-bas, il pourrait rétablir les communications. Ce fut lors de ce voyage que Kryptman perçut l’ampleur de la menace [[Tyranide]]. Il suivait le sillage de la Flotte-Ruche, et découvrit une succession de planètes stériles qui étaient auparavant des endroits verdoyants.
  
L’Inquisiteur se plongea alors dans l’étude des données récoltées au cours de la dernière décennie, et commença à lever le voile sur le mystère. Il fut en mesure d’établir la trajectoire suivie par la Flotte-Ruche en se basant sur la chaîne de mondes morts laissés par les Tyranides. La Flotte-Ruche ne faisait preuve d’aucune subtilité, d’aucun sens stratégique. Elle se contentait de foncer à travers la galaxie en dévorant tout sur son passage, avec une férocité qui allait la faire entrer dans la légende. Conformément à la tradition, Kryptman baptisa cette menace xenos avec un nom tiré de l’antiquité : Béhémoth.
+
L’Inquisiteur se plongea alors dans l’étude des données récoltées au cours de la dernière décennie, et commença à lever le voile sur le mystère. Il fut en mesure d’établir la trajectoire suivie par la Flotte-Ruche en se basant sur la chaîne de mondes morts laissés par les Tyranides. La Flotte-Ruche ne faisait preuve d’aucune subtilité, d’aucun sens stratégique. Elle se contentait de foncer à travers la galaxie en dévorant tout sur son passage, avec une férocité qui allait la faire entrer dans la légende. Conformément à la tradition, Kryptman baptisa cette menace Xenos avec un nom tiré de l’antiquité : '''Béhémoth'''.
  
 
Même si le navire de Kryptman progressait rapidement, les Tyranides avaient déjà attaqué le système de Thandros depuis longtemps lorsqu’il arriva là-bas. Thandros n’était pas aussi bien protégé que Tyran, et tomba donc encore plus rapidement face aux nuées qui s’abattirent. La matrice télépathique avait vidé les réserves de munitions de ses tourelles et fait fondre les cristaux de ses lasers de défense avant d’être anéantie : Thandros s’était défendu avec l’énergie du désespoir, mais cela n’avait pas suffi.
 
Même si le navire de Kryptman progressait rapidement, les Tyranides avaient déjà attaqué le système de Thandros depuis longtemps lorsqu’il arriva là-bas. Thandros n’était pas aussi bien protégé que Tyran, et tomba donc encore plus rapidement face aux nuées qui s’abattirent. La matrice télépathique avait vidé les réserves de munitions de ses tourelles et fait fondre les cristaux de ses lasers de défense avant d’être anéantie : Thandros s’était défendu avec l’énergie du désespoir, mais cela n’avait pas suffi.
  
 
===Une Voix dans les Ténèbres===
 
===Une Voix dans les Ténèbres===
La perte de Thandros compliquait sérieusement la tâche de Kryptman. Le système suivant sur la route de Béhémoth était [[Ultramarines#Ultramar|Ultramar]], et à moins d’être prévenu, il n’aurait que peu de chances de résister à l’attaque subite des Tyranides. En toute hâte, Kryptman répara la matrice télépathique puis, rassemblant tous ses efforts, son Astropathe parvint enfin à percer l’ombre dans le Warp pour contacter l’Imperium avant de s’effondrer en saignant du nez et des oreilles. Une voix répondit depuis les ténèbres. Elle provenait de [[Macragge]], cœur d’[[Ultramar]] et [[Monde Chapitral]] des Ultramarines. Les Ultramarines avaient reçu le signal d’alarme de Kryptman, mais de façon incomplète. Les [[:Catégorie:Adeptus Astartes|Space Marines]] savaient donc qu’une menace approchait, mais ils ne connaissaient pas sa nature exacte.
+
La perte de Thandros compliquait sérieusement la tâche de Kryptman. Le système suivant sur la route de Béhémoth était [[Ultramar]], et à moins d’être prévenu, il n’aurait que peu de chances de résister à l’attaque subite des Tyranides. En toute hâte, Kryptman répara la matrice télépathique puis, rassemblant tous ses efforts, son Astropathe parvint enfin à percer l’[[Ombre dans le Warp]] pour contacter l’Imperium avant de s’effondrer en saignant du nez et des oreilles. Une voix répondit depuis les ténèbres. Elle provenait de [[Macragge]], cœur d’Ultramar et [[Monde Chapitral]] des [[Ultramarines]]. Les Ultramarines avaient reçu le signal d’alarme de Kryptman, mais de façon incomplète. Les [[Space Marine]]s savaient donc qu’une menace approchait, mais ils ne connaissaient pas sa nature exacte.
  
Par une chance extraordinaire, Kryptman arriva sur Macragge avant les Tyranides. L’Inquisiteur rencontra [[Marneus Augustus Calgar|Marneus Calgar]], le [[Commandants Space Marines#Maître de Chapitre|Maître de Chapitre]] des Ultramarines, sous le portique de marbre blanc de son palais. Sa stature était immense, encore plus impressionnante que celle d’un guerrier de l’Adeptus Astartes. Calgar écouta attentivement sans paraître intimidé par les dires terribles de Kryptman. Au lieu de cela, il réfléchissait à la façon de contrer au mieux cet adversaire en fonction de ce qu’il apprenait, en digne héritier de son [[Primarque]] Roboute Guilliman. Le Chapitre des Ultramarines se prépara alors à la plus grande bataille de son histoire.
+
Par une chance extraordinaire, Kryptman arriva sur Macragge avant les Tyranides. L’Inquisiteur rencontra [[Marneus Augustus Calgar|Marneus Calgar]], le [[Maître de Chapitre]] des Ultramarines, sous le portique de marbre blanc de son palais. Sa stature était immense, encore plus impressionnante que celle d’un guerrier de l’Adeptus Astartes. Calgar écouta attentivement sans paraître intimidé par les dires terribles de Kryptman. Au lieu de cela, il réfléchissait à la façon de contrer au mieux cet adversaire en fonction de ce qu’il apprenait, en digne héritier de son [[Primarque]] [[Roboute Guilliman]]. Le Chapitre des Ultramarines se prépara alors à la plus grande bataille de son histoire.
  
 
===Ultramar Assiégé===
 
===Ultramar Assiégé===
Béhémoth avait passé des éons à voyager dans le vide interstellaire avant d’atteindre la galaxie, si bien que la Flotte-Ruche ne parvenait plus à contenir sa faim. Poussée par son besoin de tout dévorer, elle se dirigea droit vers Macragge, selon un itinéraire facilement prévisible. Prandium, le paradis surnommé le Joyau d’Ultramar, fut la proie suivante sur la route de Béhémoth. Même les défenses orbitales prodigieuses de la planète et ses régiments disciplinés, motivés et bien équipés de l’Ultramar Auxilia ne purent retenir la marée de Xenos. Pris au dépourvu par la férocité de la race Tyranide, les soldats mortels furent engloutis par des vagues de Gaunts et par leur artillerie vivante. Ce fut ensuite au tour de Calth de tomber. La planète à l’histoire déjà terrible fut ravagée par une petite force de Tyranides répandue par les Bio-vaisseaux.
+
Béhémoth avait passé des éons à voyager dans le vide interstellaire avant d’atteindre la galaxie, si bien que la Flotte-Ruche ne parvenait plus à contenir sa faim. Poussée par son besoin de tout dévorer, elle se dirigea droit vers Macragge, selon un itinéraire facilement prévisible. [[Prandium]], le paradis surnommé le Joyau d’Ultramar, fut la proie suivante sur la route de Béhémoth. Même les défenses orbitales prodigieuses de la planète et ses régiments disciplinés, motivés et bien équipés de l’Ultramar Auxilia ne purent retenir la marée de Xenos. Pris au dépourvu par la férocité de la race Tyranide, les soldats mortels furent engloutis par des vagues de [[Gaunts]] et par leur artillerie vivante. Ce fut ensuite au tour de [[Calth]] de tomber. La planète à l’histoire déjà [[Bataille de Calth|terrible]] fut ravagée par une petite force de Tyranides répandue par les Bio-vaisseaux.
  
Toutefois, ce fut sur Macragge, le cœur de l’Empire stellaire des Ultramarines, qu’allait se jouer le destin des fils de Guilliman. Ce monde était entouré de plates-formes de défense orbitales, et il était protégé par l’imposante Flotte de Défense d’Ultramar. C’était donc la proie la plus coriace que Béhémoth eût jamais affrontée. Au sol, tout le Chapitre des Ultramarines se tenait résolument prêt à repousser l’assaut des Xenos. Néanmoins, alors que la Flotte-Ruche Béhémoth se rapprochait, l’immensité de la menace qui pesait sur Macragge devint claire aux yeux de tous, et le doute s’insinua dans les cœurs.
+
Toutefois, ce fut sur Macragge, le cœur de l’Empire stellaire des Ultramarines, qu’allait se jouer le destin des fils de Guilliman. Ce monde était entouré de plates-formes de défense orbitales, et il était protégé par l’imposante Flotte de Défense d’Ultramar. C’était donc la proie la plus coriace que Béhémoth eût jamais affrontée. Au sol, tout le Chapitre des Ultramarines se tenait résolument prêt à [[Bataille de Macragge|repousser l’assaut]] des Xenos. Néanmoins, alors que la Flotte-Ruche Béhémoth se rapprochait, l’immensité de la menace qui pesait sur Macragge devint claire aux yeux de tous, et le doute s’insinua dans les cœurs.
  
 
*'''''Pour plus de détails sur la dévastation perpétuée par Béhémoth, voir : la [[Première Guerre Tyranique]]'''''
 
*'''''Pour plus de détails sur la dévastation perpétuée par Béhémoth, voir : la [[Première Guerre Tyranique]]'''''
  
 
==Sources==
 
==Sources==
*Codex Tyranides
+
*Codex Tyranids, V8
 +
*Codex Tyranides, V4
  
 
[[Catégorie:Tyranides]]
 
[[Catégorie:Tyranides]]

Version actuelle datée du 14 août 2019 à 21:29

« Une menace extraterrestre a émergé de l’abysse, une nuée si vaste qu’elle éclipse les étoiles. Cette horreur ne combat ni pour l’hégémonie territoriale, ni pour subjuguer les autres races, mais pour se nourrir de tous les être vivants de cette galaxie. »
- Inquisiteur Kryptman.
La Bête Affamée
TyranideBehemoth.jpg
La Flotte-Ruche Béhémoth fut la première vrille de l’invasion Tyranide qui s’éveilla après son long voyage à travers le néant. Sa charge brutale et directe à travers les frontières orientales de l’Imperium était motivée par une faim insatiable qui la tenaillait depuis des éons, et qui la rendait presque incontrôlable. Depuis son apparition, cette Flotte-Ruche particulièrement dévastatrice est devenue célèbre pour sa férocité. Même la puissance de tout le Chapitre des Ultramarines ne put en venir totalement à bout. Depuis sa défaite à la Bataille de Macragge, Béhémoth s’est divisée en de nombreuses vrilles qui ont dévoré des centaines de planètes.

Béhémoth frappe avec la force d’une enclume, et libère la toute-puissance de ses essaims sans faire preuve de subtilité ou de stratégie. Des nuées de Gaunts parcourent les terres à la recherche de concentrations de biomasse, et sur les mondes habités, ils sont inévitablement attirés vers les cités et les complexes fortifiés. Quand ils se heurtent à une résistance, l’Esprit-Ruche déploie des organismes plus redoutables. Alors que les Flottes-Ruches plus adaptables et expérimentées envoient des organismes très spécialisés pour identifier et exploiter les faiblesses de leurs proies, Béhémoth se contente généralement d’aligner les organismes les plus gros et les plus forts.

Malgré tout, cette tactique se révèle généralement suffisante pour écraser toute opposition. Des meutes de Carnifex chargent les fortifications et les concentrations de troupes, se frayant un chemin à travers le rocbéton et les blindés, tout en réduisant l’adversaire en pulpe sanglante. Les Tyrans des Ruches de Béhémoth sont également le plus souvent au cœur des combats, commettant un massacre avec leurs immenses lames organiques.

TyranideBehemoth1.jpg
Les organismes des vrilles de cette Flotte-Ruche développent souvent des marquages spécifiques qui les différencient.
TyranideBehemoth2.jpg
Les organismes de la Souche Kordex, connus pour les cris terrifiants qu’ils poussent ont une carapace mouchetée.
TyranideBehemoth3.jpg
Des crêtes aux franges colorés permettent d’identifier les Guerriers Tyranides de la vrille appelée la Gueule Pourpre.

Après avoir dérobé toute la biomasse de Tyran Primus, la Flotte-Ruche partit à la recherche d’autres planètes à dévorer, et envoya ses vrilles de plus en plus loin dans la galaxie, alors que la mort de Tyran Primus était encore inconnue de tous.

Kryptman atteignit Tyran une année après que la planète fut dévorée. Au début, l’Inquisiteur ne parvenait pas à se convaincre que la coquille desséchée qu’il avait trouvée était autrefois une planète recouverte d’océans nommée Tyran Primus. Il ne restait par la moindre bribe de végétation, pas la moindre goutte d’eau. Seul un immense cratère occupait l’ancien emplacement de l’avant-poste de l’Adeptus Mechanicus, et tout ce qu’il restait de la flotte de croiseurs se résumait à des épaves rongées par l’acide qui dérivaient en orbite. Après de longues recherches, Kryptman finit par mettre la main sur le codex de données du Magos Varnak, et prit connaissance de la fin tragique de Tyran Primus. Les images qu’il contempla ressemblaient à une prophétie apocalyptique : des extraterrestres griffus, le ciel de la planète noirci par les nuées de Tyrannocytes, et des prises de vue orbitales d’une flotte de choses colossales si vaste qu’elle s’étirait partout dans les étoiles.

  • Hyper-Agressivité : Poussée par un appétit frénétique, la Flotte-Ruche Béhémoth libère le plein potentiel de ses essaims au cours d’un assaut frontal irrésistible.

Le Destin de Thandros

Kryptman ordonna à son Astropathe d’envoyer un message d’alerte à l’Imperium, malheureusement le Psyker était incapable de passer outre les remous dans le Warp laissés par le passage de la flotte Xenos. Même la matrice télépathique toute proche de Thandros paraissait brouillée. N’ayant d’autre recours, Kryptman fit cap vers cette planète dans l’espoir qu’une fois là-bas, il pourrait rétablir les communications. Ce fut lors de ce voyage que Kryptman perçut l’ampleur de la menace Tyranide. Il suivait le sillage de la Flotte-Ruche, et découvrit une succession de planètes stériles qui étaient auparavant des endroits verdoyants.

L’Inquisiteur se plongea alors dans l’étude des données récoltées au cours de la dernière décennie, et commença à lever le voile sur le mystère. Il fut en mesure d’établir la trajectoire suivie par la Flotte-Ruche en se basant sur la chaîne de mondes morts laissés par les Tyranides. La Flotte-Ruche ne faisait preuve d’aucune subtilité, d’aucun sens stratégique. Elle se contentait de foncer à travers la galaxie en dévorant tout sur son passage, avec une férocité qui allait la faire entrer dans la légende. Conformément à la tradition, Kryptman baptisa cette menace Xenos avec un nom tiré de l’antiquité : Béhémoth.

Même si le navire de Kryptman progressait rapidement, les Tyranides avaient déjà attaqué le système de Thandros depuis longtemps lorsqu’il arriva là-bas. Thandros n’était pas aussi bien protégé que Tyran, et tomba donc encore plus rapidement face aux nuées qui s’abattirent. La matrice télépathique avait vidé les réserves de munitions de ses tourelles et fait fondre les cristaux de ses lasers de défense avant d’être anéantie : Thandros s’était défendu avec l’énergie du désespoir, mais cela n’avait pas suffi.

Une Voix dans les Ténèbres

La perte de Thandros compliquait sérieusement la tâche de Kryptman. Le système suivant sur la route de Béhémoth était Ultramar, et à moins d’être prévenu, il n’aurait que peu de chances de résister à l’attaque subite des Tyranides. En toute hâte, Kryptman répara la matrice télépathique puis, rassemblant tous ses efforts, son Astropathe parvint enfin à percer l’Ombre dans le Warp pour contacter l’Imperium avant de s’effondrer en saignant du nez et des oreilles. Une voix répondit depuis les ténèbres. Elle provenait de Macragge, cœur d’Ultramar et Monde Chapitral des Ultramarines. Les Ultramarines avaient reçu le signal d’alarme de Kryptman, mais de façon incomplète. Les Space Marines savaient donc qu’une menace approchait, mais ils ne connaissaient pas sa nature exacte.

Par une chance extraordinaire, Kryptman arriva sur Macragge avant les Tyranides. L’Inquisiteur rencontra Marneus Calgar, le Maître de Chapitre des Ultramarines, sous le portique de marbre blanc de son palais. Sa stature était immense, encore plus impressionnante que celle d’un guerrier de l’Adeptus Astartes. Calgar écouta attentivement sans paraître intimidé par les dires terribles de Kryptman. Au lieu de cela, il réfléchissait à la façon de contrer au mieux cet adversaire en fonction de ce qu’il apprenait, en digne héritier de son Primarque Roboute Guilliman. Le Chapitre des Ultramarines se prépara alors à la plus grande bataille de son histoire.

Ultramar Assiégé

Béhémoth avait passé des éons à voyager dans le vide interstellaire avant d’atteindre la galaxie, si bien que la Flotte-Ruche ne parvenait plus à contenir sa faim. Poussée par son besoin de tout dévorer, elle se dirigea droit vers Macragge, selon un itinéraire facilement prévisible. Prandium, le paradis surnommé le Joyau d’Ultramar, fut la proie suivante sur la route de Béhémoth. Même les défenses orbitales prodigieuses de la planète et ses régiments disciplinés, motivés et bien équipés de l’Ultramar Auxilia ne purent retenir la marée de Xenos. Pris au dépourvu par la férocité de la race Tyranide, les soldats mortels furent engloutis par des vagues de Gaunts et par leur artillerie vivante. Ce fut ensuite au tour de Calth de tomber. La planète à l’histoire déjà terrible fut ravagée par une petite force de Tyranides répandue par les Bio-vaisseaux.

Toutefois, ce fut sur Macragge, le cœur de l’Empire stellaire des Ultramarines, qu’allait se jouer le destin des fils de Guilliman. Ce monde était entouré de plates-formes de défense orbitales, et il était protégé par l’imposante Flotte de Défense d’Ultramar. C’était donc la proie la plus coriace que Béhémoth eût jamais affrontée. Au sol, tout le Chapitre des Ultramarines se tenait résolument prêt à repousser l’assaut des Xenos. Néanmoins, alors que la Flotte-Ruche Béhémoth se rapprochait, l’immensité de la menace qui pesait sur Macragge devint claire aux yeux de tous, et le doute s’insinua dans les cœurs.

Sources

  • Codex Tyranids, V8
  • Codex Tyranides, V4