Big Boss

De Omnis Bibliotheca
(Redirigé depuis Seigneur de Guerre Ork)
« Eul’ plan est simple, lé gars. On fonce dans l’tas en envoyant du dakka, pis on leur botte lé fesses dès kon atteint lé tranchée. Si ça voue plé pas, j’vous kasse lé dents. Pigé ? »
- Big Boss Nurgok, stratège ork.
Un Big Boss Ork.
Le Big Boss est l’Ork le plus énorme et le plus fort d’une tribu ork. C’est un vétéran assoiffé de sang, équipé des meilleures armes disponibles, qui surplombe ses gardes du corps de plusieurs têtes. Un Big Boss est décisionnaire dans tous les problèmes de la tribu seulement parce qu’il est l’Ork le plus gros, le plus sauvage et le plus méchant.

Certains Big Boss sont assez malins pour établir une stratégie avant le début des hostilités, c’est cependant sur le champ de bataille qu’ils révèlent leur véritable talent. Lorsque les combats font rage, ces Orks monstrueusement puissants laissent libre cours à leur sauvagerie et chargent au cœur des lignes ennemies pour commettre un carnage indicible. Le Big Boss devient alors un véritable avatar de l’orkitude et inspire respect et peur à ses ennemis comme à ses alliés.

Les Big Boss qui réussissent deviennent des Seigneurs de Guerre. Des armées entières convergent incessamment sous leur bannière jusqu’à ce qu’ils aient sous leurs ordres une horde d’une ampleur terrifiante. Un Ork ne peut parvenir à cela qu’en étant impitoyable à l’extrême, aussi bien envers ses ennemis que ses subalternes. Les Orks se hissent dans la hiérarchie germe à la ruse, la violence et une voix tonitruante. L’intelligence n’est pas une qualité requise, en fait la plupart des Big Boss sont aussi demeurés qu’un Grox-taureau. De toute façon, ils n’ont aucun mal à trouver des sous fifres auxquels déléguer les tâches ennuyeuses comme l’intendance, l’envoi d’éclaireurs pour localiser l’ennemi ou encore penser à amener suffisamment de munitions pour ne pas tomber à court au beau milieu de la bataille.

L’attirail guerrier d’un Big Boss est impressionnant, car une apparence intimidante est essentielle pour se faire respecter. Le Big Boss se sert en premier dans le butin de guerre, même si cela implique d’abord de tordre le cou quelques Deathskulls resquilleurs.

De plus, il se rend souvent au combat à la tête de son armée, à bord d’un Chariot de Guerre décoré de ses glyphes et de ses bannières personnelles.

Les rares fois où il n’est pas occupé à asseoir sa position en cognant quelque têtes, le Big Boss tient sa cour dans une grande salle puante, juché sur un trône et entouré de ses Nobz et de ses camarades de beuverie. Des bannières capturées pendent aux murs, et à ses pieds s’entassent des trophées et des prises de guerre. C’est là que le Big Boss rumine dans la pénombre et observe ses laquais d’un œil méchant tandis qu’il songe à ses prochaines conquêtes.

Trophées Orks

Les Orks jugent un Big Boss à la quantité et à la qualité des ennemis qu’il a vaincus. Les trophées impressionnent ceux qui les volent, et font de bons instruments contondants à utiliser contre ceux qui s’attirent colère du Big Boss. Les chefs des temps anciens décoraient leurs trônes et leurs râteliers des armes de leurs rivaux, et même sues Orks contemporains ont beaucoup d’autres adversaires à affronter, ils ont gardé la tradition de conserver les têtes de leurs ennemis les plus coriaces afin de les exhiber.

Les casques des Space Marines arrivent en tête des trophées les plus convoité, car posséder une pièce d’armure des guerriers les plus puissants de l’Humanité témoigne des prouesses phénoménales du Big Boss et de son droit à commander. De plus, les casques Space Marines sont généralement proposés dans des coloris très variés, ce qui est un plus non négligeable pour les Big Boss les plus prétentieux.

Source

  • Codex Orks, V8