Ogryn

De Omnis Bibliotheca
Une force terrible et une endurance incroyable sont des caractéristiques qui font des Ogryns des guerriers voués au corps à corps. Leur stupidité limite cependant beaucoup l’influence de l’entrainement.
Les Ogryns sont une race d’Abhumains lourdauds et d’une grande robustesse provenant de mondes primitifs à forte gravité. Les Ogryns compensent ce qu’il leur fait défaut en intellect par un physique hors normes : ces créatures grossières mesurent près de trois mètres de haut et peuvent encaisser des dégâts qui auraient raison de plusieurs humains. Grâce à ces caractéristiques, les Ogryns excellent dans le rôle de troupes de choc.

On ne peut pas dire que les Ogryns ne sont pas limités. Leur équipement doit être simple d’utilisation et très solide, car tout ce qu’ils ont à portée de main risque de servir brièvement et violemment de massue improvisée. On a également dû adapter des limiteurs de rafale sur leurs fusils Ripper, afin d’éviter que trente secondes d’euphorie pétaradante laissent les Ogryns à court de munitions avant même que la bataille commence. Il en faut peu pour qu’ils s’embrouillent, mieux vaut donc leur donner des instructions concises ; quant à leur manque d’hygiène, il est presque criminel. Néanmoins, une fois endoctrinés, ils sont d’une loyauté absolue - l’autre élément constitutif de leur efficacité, avec la force et l’endurance.

Ils sont naturellement doués en combat rapproché et leur stupidité notoire les empêche de tirer bénéfice d’un quelconque entraînement. Ils sont donc le plus souvent directement incorporés à la Garde Impériale en tant qu’unités de redoutables auxiliaires. Rien n’est plus naturel pour un Ogryn que d’abattre un objet contondant sur la tête de l’ennemi, c’est pourquoi les Ripper Guns sont des armes robustes afin d’éviter qu’ils ne les brisent lorsqu’ils s’en servent de massue.

Une fois que l’on a gagné leur amitié, les Ogryns sont incroyablement loyaux, à tel point en fait qu’ils sont prêts à faire n’importe quoi pour plaire à leur maître. Parvenir à leur faire se souvenir de ce qu’ils doivent accomplir reste cependant une autre paire de manches. De fait, les Ogryns partagent les mêmes valeurs de loyauté, de prouesses physiques et de détermination que de nombreuses cultures barbares de l’Imperium, si bien que les régiments provenant de tels modes s’entendent toujours très bien avec ces Abhumains.

Quelques rares Ogryns sont sélectionnés pour la lueur d'intelligence qui les différencie de leurs semblables, car ils font des sujets idéaux pour des opérations chirurgicales augmétiques améliorant leurs capacités cognitives. Cela leur permet de comprendre des ordres basiques et de jouir d’une intelligence à peu près égales à celle d’un enfant de huit ans. Les Ogryns qui survivent à ces opérations reçoivent souvent le surnom de "Gros Malin", car ils commandent leurs congénères avec une fierté puérile.

  • « Fé noir ici » : Les Ogryns sont affligés d’une claustrophobie atavique et doivent être bernés ou persuadés pour embarquer dans un transport de troupes tels que la Chimère. Les officiers les plus rusés ont recours à l’aide d’un garde au visage amical brandissant quelques rations de combat, afin d’attirer les Ogryns à l’intérieur du véhicule. La rampe arrière est alors fermée précipitamment. Le pauvre Garde Impérial qui se retrouve coincé avec les Ogryns doit alors supporter leurs puissantes odeurs corporelles suscitée par une hygiène plus que douteuse, quand les cahots de la route ne les rendent pas malades et sujets à des haut-le-cœur aussi violents que salissants.
  • Massif : Les Ogryns sont de grosses créatures, chaque Ogryn occupe deux places dans un véhicule de transport.

Garde du Corps Ogryn

Les Ogryns les moins stupides sont parfois recrutés en tant que gardes du corps. Leur seule mission est alors de protéger l’officier auquel ils sont assignés. Qu’ils remplissent ce rôle en se jetant sur les trajectoires des tirs ou en massacrant tout ennemi qui s’approche un peu trop près est à leur entière discrétion, mais dans tous les cas, ils se révèlent très efficaces au combat.

Bullgryn

Les Bullgryns sont des Ogryns particulièrement têtus. Ils sont vêtus d’armures Carapace sur-mesure, et dotés d’armes d’assaut rudimentaires afin de tirer profit de la stature et de la résistance des Abhumains. Certains sont équipés de masses énergétiques et de boucliers semblables à des rondaches comparés à leur gabarit ; toutefois, leurs marques de fabrique restent les mantelets portatifs, qu’ils peuvent verrouiller ensemble pour former une ligne de défense mouvante. Ces unités fournissent un couvert mobile à leurs camarades, qui progresse avec eux sur le champ de bataille en absorbant un grand volume de tirs en chemin.

Les Ogryns prennent leur rôle protecteur très au sérieux et formeront la ligne au moindre coup de feu, ce qui peut se révéler gênant dans les tranchées bondées. Toutefois, les gardes qui avancent à l’abri d’une escouade de Bullgryns oublient rapidement ces menus incidents. Il va sans dire que le taux de pertes est élevé parmi les Abhumains eux-mêmes, mais les véritables bombardements à courte portée que déchargent les gantelets Grenadier des Ogryns exercent une vengeance brutale et immédiate. L’ennemi chancelle et se remet du choc uniquement pour voir les porteurs de masses énergétiques le charger et le réduire en pulpe.

Les Bullgryns du 81e d’Anark Zeta, "les Inamovibles", ont la réputation de tenir leur position quelle que soit l’opposition. Cette force est également leur plus grande faiblesse, car au lieu de suivre les ordres, ils restent cloués sur place, même si l’ennemi les contourne. "Les Inamovibles" sont donc secondés par des snipers Ratlings, qui restent cachés non loin de leurs grands cousins, afin d’abattre les adversaires qui s’en approchent.

Sources

Pensée du Jour : L’esclave loyal apprend à aimer le fouet.
  • Codex Astra Militarum, V8
  • Codex Garde Impériale, V5