Navigator

De Omnis Bibliotheca
« Observer le Warp revient à plonger dans les abysses. Pour comprendre la folie, il faut devenir fou soi-même. Le pire, c'est la conscience que tandis que vous êtes en train de l'observer, le Warp vous renvoie ce regard et vous rit au nez. »
Un Navigator guidant un vaisseau Impérial à travers le Warp.
Pendant des siècles innombrables, les Navigators ont guidé l’Humanité entre les astres. Ils détiennent le pouvoir unique de pouvoir scruter le Warp et mener les vaisseaux humains à travers l’immensité de la galaxie. Ce don leur octroie une place à part au sein de l’Imperium de l’Humanité et ils ont acquis avec le temps un grand prestige et une opulence certaine. Les Maisons de Navigators de la Navis Nobilite contemporaine ont une puissance et une influence tout simplement renversantes, puisqu’elles s’étendent des mondes les plus reculés jusqu’aux voûtes des palais des Hauts Seigneurs de Terra. C’est dans ce cadre privilégié que naissent les Navigators, doués de pouvoirs aussi uniques qu’étranges transmis par le sang. Même s’ils peuvent passer inaperçus parmi leurs contemporains, les Navigators savent qu’ils dominent de la tête et des épaules les citoyens moyens du domaine de l’Empereur. Ils savent aussi qu’avec de l’entraînement, du dévouement et de l’influence, ils pourront gravir les échelons de leur Maison et peut-être endosser le rôle de Novator, seigneur et maître de la famille.

Le rôle principal des Navigators est de guider les navires dans et à travers le Warp. Ce sont le reste de l’équipage et le capitaine du navire qui se chargent de la logistique, entretiennent les réacteurs à plasmas du vaisseau et les Réacteurs Warp, sans oublier de préserver la force du Champ de Geller, mais le Navigator étudie scrupuleusement les courants et fluctuations du Warp, ainsi que la distance et la force de l’Astronomican. Grâce à ces informations, il peut dire au capitaine comment corriger l’itinéraire et quand il parait sage de quitter le Warp ou d’y pénétrer. La translation à proprement parler (le fait de rentrer dans le Warp ou d’en sortir) entre l’espace réel et le Warp est une opération relativement simple qui peut se passer des talents d’un Navigator, même si sa participation est souvent précieuse pour éviter que le vaisseau ne se retrouve aussitôt assailli par une tempête empyreanne, une faille Warp, voire pire. Une fois le vaisseau dans le Warp, l’absence d’un Navigator désarme souvent le capitaine : il n’a aucune idée de la position du vaisseau par rapport à l’espace réel, de la distance parcourue ou de l’endroit où ils déboucheront en quittant le Warp, si ce n’est en basant ses approximations sur les cartes Warp existantes.

Chaque Navigator perçoit le Warp d’une manière totalement subjective, comme un reflet de sa propre nature, car même eux ne peuvent espérer observer les abysses sous leur véritable forme sans voir leur esprit et leur âme anéantis. Certains voient la dimension comme un parcours à travers une forêt dévastée par l’orage et savent que s’écarter du sentier revient à se livrer aux horreurs qui s’y tapissent. Pour d’autres, le Warp apparaît comme une mer démontée, un désert englouti par une tempête de sable ou une cité nocturne toujours changeante, entre autres possibilités qui se comptent par millions. Quand un Navigator gagne en expérience et en puissance, l’abstraction s’efface progressivement et il devient capable d’observer le véritable Warp au travers d’un état polarisé : son troisième œil filtre alors l’horreur, mais même pour ceux que la génétique a conçus pour endurer les terreurs du Warp, il reste un prix à payer.

Les Navigators qui ont servi le plus longtemps sont souvent marqués par des incapacités physiques, une folie naissante, voire des mutations, et ils deviennent les prisonniers virtuels de la technologie lourde qui les fait subsister dans leur sanctuaire. À l’inverse, ceux qui viennent de répondre à l’appel profitent de leur statut et de leur opulence, et se conduisent comme des canailles qui se fichent bien des soucis et réalités triviales de l’existence en l’Imperium, tout en restant bien conscients que ce mode de vie ne durera pas éternellement. Ceux qui adoptent cette attitude désinvolte et presque nihiliste sont facilement attirés par les vaisseaux de Libres-Marchands et partent pour les ténèbres comme s’ils fuyaient le sort inévitable qui sera un jour le leur. D’autres doivent leur service périlleux à quelque crime secret ou écart de conduite commis parmi les leurs ou par leur lien avec une lignée mal famée (certains diront corrompue).

Quelles que soient ses particularités, le Navigator est un élément essentiel d’un vaisseau et il jouit d’une grande liberté d’action, car tout vaisseau, sans exception, qui perd son Navigator au-delà des limites est assurément perdu de même que l’ensemble de son équipage.

Le Gène Navigator

Les Vénérables Maisons de la Navis Nobilite font partie des bastions sur le lesquels repose l’Imperium. Cette institution prétend même que son histoire remonte bien avant la naissance de notre Grand Empire.

Les Familles de la Navis Nobilite sont constituées uniquement d’humains particuliers appelés Navigators. Les Techno-adeptes ont beaucoup spéculé sur le développement et la nature des talents inhabituels des Navigators, et nombreux sont ceux qui font référence à d’obscur manipulations génétiques ou à la consanguinité remontant a la fondation de Navis Nobilite. Quoi qu’il en soit, les Navigators appartiennent aujourd’hui à une organisation glorieuse et respectée, loyale à l’Imperium et dévouée a sa mission. Les pouvoirs particuliers des Navigators ne peuvent être préservé que par la unions consanguines. Ceci a contribué a réunir au sein d’une même entité les familles très fermées des Navigators et de la Navis Nobilite.

Préface - Historia Et Structura.
Res Navis Nobilite

L’origine des Navigators s’est perdue dans les limbes du temps, comme l’essentiel de l’histoire de l’Imperium, oubliée et enfouie sous le poids de millénaires de lutte et de déclin. Certains érudits avancent néanmoins l’hypothèse que cette sous-espèce unique d’humains fut le résultat de manipulations génétiques longtemps interdites. Quelques-uns suggèrent même que la main de l’Empereur était derrière leur création dès le début de la Grande Croisade, tandis que d’autres imaginent qu’ils ne sont qu’une évolution spontanée déclenchée par les premiers pas de l’Humanité à travers le vide. Quoi qu’il en soit, le "Gène Navigator", comme on l’appelle désormais, s’est perpétué au fil de milliers d’années et sans lui (comme c’est le cas avec le don des Astropathes), l’Imperium n’existerait plus. Cette mutation ne s’est pas transmise par hasard ; elle a été soigneusement cultivée. Le Navigator est le résultat d’un eugénisme poussé et d’un dépistage rigoureux par chaque Maison dès les premières étapes du développement. Même en devenant Navigator à part entière et en renonçant à la protection de leur famille pour entreprendre la mission appelée par leur nature, ils ne s’affranchissent jamais des liens avec la famille, qui leur rappellent où est le véritable devoir. Bien que les Navigators aient pour seule fonction de guider les navires à travers le Warp, tâche qu’ils accomplissent admirablement, ils sont aussi capables d’un contrôle bien supérieur de leur étrange pouvoir, auquel ils peuvent recourir pour d’autres utilisations. Ces pouvoirs bien mystérieux semblent résulter de l’affinité unique du Navigator avec le Warp, autre talent conféré par leur constitution génétique. On ne sait pas grand-chose de la manière dont ce don agit, ni des raisons qui expliqueraient pourquoi tant de Navigators sont non seulement capables de scruter le Warp, mais aussi d’avoir dessus une certaine emprise qui se traduit par de subtiles variations des courants et marées.

Le Pouvoir des Navigators

Les Navigators ont accès à tout un éventail de pouvoirs, dont beaucoup sont très peu compris en dehors des sphères des Grandes Maisons. Ces pouvoirs leur permettent de faire bien des choses, allant d’entrevoir l’avenir à percevoir le flux du Warp même. Contrairement aux Psykers, les Navigators ont un contrôle plus inné et instinctif du Warp, si bien que leurs pouvoirs ne se manifestent pas de la même manière. C’est ainsi que les Navigators ont une palette de pouvoirs bien plus limitée que celle des Psykers, mais que leurs pouvoirs sont plus fiables et dans certains cas plus puissants. En revanche, tout comme le Psyker, le Navigator doit choisir les facultés dans lesquelles se spécialiser. Il est rare qu’un Navigator finisse par maîtriser tous ses pouvoirs et exploite tout son potentiel, mais devenir expert dans une seule capacité est à la portée de beaucoup. Les Navigators souffrent plus souvent de mutations que les autres personnages, à l’exception de ceux qui succombent à l’attrait des Dieux Sombres. Généralement au fur et à mesure que croissent leurs pouvoirs, ils deviennent progressivement de plus en plus corrompus de corps et d’esprit. C’est à la fois le résultat de la nature débilitante du Warp et du codage génétique qui leur est propre, ce qui est leur plus grand atout et leur malédiction.

L'Œil du Warp

Commun à tous les Navigators, l’Œil du Warp ou le "troisième œil" se manifeste presque toujours littéralement par une mutation sur le front, même s’il arrive qu’une trépanation ou un implant cybernétique pratiqués durant l’adolescence soient nécessaires pour déclencher et libérer le pouvoir. Cet œil permet au Navigator de scruter le Warp et de guider les navires au travers de ses courants turbulents et de ses tempêtes. Ce n’est donc pas qu’un appendice sensoriel, mais la source de tout son pouvoir et de son lien avec l’Immaterium. Par cet œil, il peut observer directement le Warp et même, quand le pouvoir est perfectionné, percer les barrières mentales, révéler les faux-semblants, voire sonder l’âme des hommes. Le Navigator peut également s’en servir pour lire les courants du Warp, ses flux et ses reflux. Cela lui permet de l’altérer discrètement en provoquant des vaguelettes perceptibles au sein du Materium du véritable espace. Outre ces pouvoirs modestes, l’Œil du Warp peut également tuer lorsqu’il est complètement ouvert : sa lueur funeste brûle l’âme de ceux qu’il fixe et les annihile à tout jamais dans un instant de folie embrasée et d’agonie. L’Œil du Warp est la mutation la plus évidente des Navigators, mais elle n’est souvent pas la seule. Il en fait des Mutants aux yeux des masses constituant l’Humanité et bien que leur statut, leur opulence et leur rang les mettent à l’abri de la persécution (la plupart du temps, du moins), ils restent craints par l’essentiel de la population, qui se méfie d’eux et de leurs dons, et à juste titre. Cela explique pourquoi les Navigators ont tendance à ne pas se mêler aux gens, à compter sur une protection rapprochée et à s’encapuchonner quand ils évoluent en public.

Source

  • Warhammer 40 000 JdR - Rogue Trader : Livre de règles