Maugan Ra

De Omnis Bibliotheca
Mauran Ra, Le Moissonneur d’Âmes.
Maugan Ra, que les Aeldaris nomment le Moissonneur d’Âmes, fait partie des légendaires Seigneurs Phénix. Le dieu aeldari Khaine maîtrisait à la perfection les différents aspects de l’art de la guerre, et les Aeldaris suivant la Voie du Guerrier s’efforcent d’exceller dans un de ces aspects dont les Seigneurs Phénix sont l’incarnation même.

Les Guerriers Aspects Aeldaris parcourent religieusement la Voie qu’ils ont choisie, consacrant leur existence à étudier et perpétuer leur art au sein de leurs temples, lieux saints fondés par les Seigneurs Phénix. À la base des doctrines des Faucheurs Noirs, une des branches les plus répandues et les plus respectées de la Voie du Guerrier, les enseignements de Maugan Ra sont observés sur pratiquement tous les Vaisseaux-Mondes de la galaxie. Les Faucheurs Noirs incarnent le Dieu de la Guerre sous son aspect de Destructeur, et leur armure est parée des sinistres atours de la Mort. Si leur temple originel, situé sur Altansar, fut détruit lorsque le Vaisseau-Monde se trouva inexorablement englouti par l’Œil de la Terreur, des centaines d’autres lui ont succédé depuis. Tout comme le fondateur de leur caste, les Faucheurs Noirs sont des spécialistes du combat à distance. Ils sont équipés de Lance-Missiles Faucheurs, de redoutables armes tirant des projectiles capables d’annihiler les troupes les mieux protégées. À la différence des autres Guerriers Aspects, leur équipement ainsi que toutes leurs tactiques et doctrines de combat sont orientés vers le tir à longue portée, leur permettant de surclasser n’importe quelle troupe de soutien, toutes races confondues.

Altansar fut un des Vaisseaux-Mondes qui survécut à la Chute. Il passa au travers des ondes de choc psychiques initiales qui détruisirent les domaines aeldaris, mais pas au puits gravitique de l’Œil la Terreur. Même si les Asuryanis d’Altansar luttèrent vaillamment contre l’empiétement du Chaos, ils ne pouvaient échapper au sort qui les attendait. Cinq siècles après la Chute, leur Vaisseau-Monde fut englouti par le Warp. Le seul qui échappa à l’immense tempête Warp était le Seigneur Phénix Maugan Ra, le Moissonneur d’Âmes - le plus accompli des Exarques d’Altansar et fondateur de l’Aspect des Faucheurs Noirs.

Quand Asurmen enseigna l’art de la guerre, ce fut Maugan Ra qui s’écarta le plus des sentiers battus. Il façonna des armes baroques de nature occulte, apprenant à abattre ses proies sans qu’elles puissent riposter. Les discours enflammés de ses confrères n’étaient pas pour lui. Il leur préférait des artefacts obscurs qui défiaient toute catégorisation. Entre les mains de Maugan Ra, même les armes les plus exotiques acquéraient la précision de la flèche de Kurnous. Cette découverte conduisit à la création du Maugetar. Ce Canon Shuriken Hurleur en forme de faux tire des disques psychoguidés assez larges pour décapiter un groupe d’ennemis avant de s’effacer dans le néant, et la lame courbe à son bout est digne de sa sinistre réputation.

La Naissance des Faucheurs

Quand Asurmen, le premier Seigneur Phénix, inculqua à ses compagnons l’art de la guerre, le Moissonneur d’Âmes fut celui qui s’éloigna le plus de son enseignement. Lui, ainsi qu’un de ses frères dont le nom s’est à jamais perdu dans les limbes, estimait en effet que la Chute ayant décimé les siens, leur nombre ne pourrait jamais plus dépasser les sommets atteints dans le passé et leurs compétences guerrières ne leur permettraient pas de retenir bien longtemps les hordes innombrables d’humains et d’Orks qui menaçaient de les submerger. Il mit donc à profit les enseignements d’Asurmen pour façonner de redoutables Armes à l’Aspect baroque à partir de Moelle Spectrale. Celles-ci ne ressemblaient en rien aux cimeterres et aux sabres de ses frères et sœurs, car il s’agissait de grands canons capables de faire pleuvoir la mort sur les rangs de l’ennemi à des lieues de distance. Affûtant ses compétences, Maugan Ra découvrit que ces canons pouvaient être utilisés avec autant de subtilité qu’un scalpel, et il s’employa à améliorer la précision autant que la puissance de ses armes. Tout ceci le mena à créer le Maugetar, et plus tard à édicter les préceptes des Faucheurs Noirs dans leur ensemble.

Altansar

Le Vaisseau-Monde d’origine du Moissonneur d’Âmes était Altansar, surnommé l’Égaré dans nombre de mythes aeldaris. Altansar faisait partie des nombreux Vaisseaux-Mondes qui survécurent à l’apocalypse psychique qui condamna leur race. L’hédonisme insatiable des Aeldaris les conduisit en effet à la création involontaire de la puissance du Chaos dénommée Slaanesh, dont le cri de naissance ouvrit une brèche dans l’univers, consumant la majorité des planètes de l’Empire Aeldari. Cette gigantesque déchirure de la réalité est connue de nos jours sous le nom d’Œil de la Terreur.

Tout comme le Vaisseau-Monde Ulthwé, Altansar resta aux abords de l’Œil de la Terreur afin de protéger la galaxie des horreurs qui pourraient s’en échapper. Une série de tempêtes Warp survenues un demi-millénaire après la Chute aspira le Vaisseau-Monde dans l’Immaterium, et en dépit de la lutte féroce qu’ils menèrent pour échapper à ce piège, les Aeldaris d’Altansar étaient condamnés et furent inexorablement absorbés par le Warp en l’espace de cinq siècles. On pense que le seul survivant de cette catastrophe fut Maugan Ra, le premier des Faucheurs Noirs, mais comme souvent avec les Aeldaris, la réalité n’est pas aussi simple que cela.

Dix mille ans après que l’Œil de la Terreur a avalé la patrie de Maugan Ra, ce royaume de cauchemar vomit les légions du Chaos dans l’univers matériel, laissant une lésion où espace réel et Warp coexistaient. Tandis que la faille était encore ouverte et que le plan infernal déversait ses armées, Maugan Ra saisit sa chance. Il plongea dans l’Immaterium et fouilla ses marches maléfiques en quête des survivants de son peuple. Au bout de maintes péripéties, narrées dans la macabre geste du Bás-Finscéali, Maugan Ra retrouva enfin les restes de son Vaisseau-Monde.

Les Aeldaris d’Altansar vivaient encore, d’une certaine manière. Maugan Ra guida le Vaisseau-Monde hors de l’Œil de la Terreur, et dirigea ses frères contre les forces du Chaos pour priver celles-ci de leur victoire. Toutefois, lors des conseils de guerre qui suivirent le retour d’Altansar, les Autarques des autres Vaisseaux-Mondes ne lui réservèrent pas un accueil chaleureux. Même si les Aeldaris perdus s’étaient âprement battus, ils étaient antipathiques et parlaient uniquement en murmurant. La même question revient toujours à propos des Asuryanis d’Altansar, mais jamais en présence de Maugan Ra - comment ont-ils pu être immunisés aux déprédations de l’Œil de la Terreur pendant ces millénaires ?

En raison des souffrances endurées par son peuple, nul ne nourrit une plus grande aversion pour le Chaos que Maugan Ra - mais là où la rage de Fuegan est chauffée à blanc, la colère du Moissonneur d’Âmes est aussi froide que la tombe. L’ouverture de la Grande Faille lui a accordé beaucoup d’opportunités de se venger de son ennemi honni, et il n’en a laissé passer aucune.

La Défense de Iyanden

Un des épisodes les plus méconnus concernant Maugan Ra est le rôle qu’il tint dans la défense de Iyanden contre la menace tyranide. Peu de temps avant que les premiers vaisseaux organiques de la Flotte-Ruche Kraken ne fussent repérés alors qu’ils dérivaient en direction de Iyanden, Maugan Ra émergea de la Toile par le portail se trouvant à l’arrière du Vaisseau-Monde, escorté par une imposante garde composée de Faucheurs Noirs. Il était présent au grand conclave réuni au Dôme des Réponses pour décider de ce qu’il convenait de faire contre les Tyranides mais s’abstint de participer aux débats, préférant se taire et observer. Sa seule contribution fut un hochement de tête de satisfaction lorsque les Aeldaris décidèrent finalement de combattre plutôt que tenter de s’enfuir.

Quelques jours plus tard, la première vague tyranide atteignit le Vaisseau-Monde, et la guerre contre les abominations extraterrestres débuta, sauvage et désespérée. Le Moissonneur d’Âmes et la centaine de gardes du corps qui l’accompagnaient établirent un périmètre de défense autour de chacun des temples de Iyanden, car s’ils venaient à tomber, le moral des défenseurs en serait brisé, et leur extermination certaine. Chaque Faucheur savait qu’il ne pouvait fuir en aucun cas, ni céder le moindre pouce de terrain face à l’horreur qui menaçait de les engloutir.

Les centaines de milliers de créatures caquetantes et hurlantes qui vinrent s’abattre sur les lignes Aeldaris auraient pu glacer un cœur à la résolution moins affermie, mais Maugan Ra se contenta de transmettre un seul ordre mental à chacun de ses disciples. Comme un seul homme, les Faucheurs Noirs ouvrirent le feu, et les missiles traversèrent le champ de bataille en une vague scintillante pour aller percuter les lignes tyranides. Avant que la première salve n’atteigne sa cible, une autre fut tirée, puis encore une autre. L’enfer se déchaîna au cœur des rangs ennemis tandis que les tirs Aeldaris y creusaient de profonds sillons. Chaque détonation emportait davantage de Gaunts dans une gerbe de chitine, mais ils déferlaient toujours, malgré le mur de feu des explosions s’élevait chaque fois plus proche, car rien ne semblait pouvoir les arrêter. Rechargeant leurs lance-missiles et ajustant leurs cibles aussi facilement qu’ils respiraient, les Exarques abattaient d’énormes bio-constructions à une cadence infernale. Maugan Ra lui-même se tenait en première ligne, le gémissement de son Maugetar accompagnant son œuvre de destruction alors qu’il éliminait des essaims entiers de Genestealers et de Rôdeurs.

Alors que les forces ennemies s’approchaient inexorablement, Maugan Ra ordonna mentalement à ses guerriers de tirer une nouvelle salve de missiles. Mais cette fois-ci les projectiles décrivirent un arc gracieux au-dessus de l’espace séparant les Aeldaris de leurs adversaires avant de frapper le sol sans prendre aucune vie, creusant à la place une vaste tranchée à travers tout le champ de bataille. Les plus petits organismes tyranides la traversèrent sans effort, certains en volant, d’autres en bondissant, mais les mastodontes chitineux qui les suivaient furent ralentis, devenant ainsi des cibles faciles pour les missiles antichars des Exarques. Les Faucheurs Noirs concentrèrent ensuite à nouveau leur feu sur les essaims, car le Seigneur Phénix savait que sans la présence des créatures synapses pour les diriger, les bio-formes plus petites seraient désorganisées, mais cela ne fut pas le cas.

La situation était désespérée mais Maugan Ra, véritable incarnation de la Mort, refusait de céder et continuait à tirer, chaque shuriken emportant un Tyranide dans la tombe. C’est alors qu’il entendit un grondement sourd derrière le murmure insidieux de la horde ennemie, et un monstre si énorme qu’il masquait l’horizon jaillit du sol dans une explosion de terre. La chose se recroquevilla avant de vomir un flot de bile putride sur les Guerriers Aspects. Le Seigneur Phénix ressentit au plus profond de son être la mort de ses hommes, leur chair consumée par le liquide corrosif en l’espace de quelques secondes. Une rafale de shurikens bien ajustée rendit la créature aveugle, puis Maugan Ra chargea. Il ne lui fallut qu’une poignée de secondes pour contourner le mastodonte, et rengainant son arme, il se mit à grimper le long des plaques chitineuses de son dos. À ses pieds la masse grouillante des Tyranides avait atteint les rangs aeldaris et les Faucheurs Noirs tentaient de repousser les Gaunts au corps à corps. La créature serpentine s’éleva à nouveau, se contorsionnant tout en essayant de déloger le Seigneur Phénix à coups de griffes. S’agrippant d’une seule main Maugan Ra tentait de saisir le Maugetar lorsqu’une longue griffe transperça sa poitrine. Il lâcha prise alors que la serre déchirait son armure et retomba dans l’océan de crocs avides qui l’attendait au sol.

Une nouvelle fois la monstruosité ophidienne se redressa et abattit son immense gueule garnie de crocs sur lui, mais il roula sur le côté au dernier moment, puis se releva, la lame du Maugetar pointée vers le ciel. Le Moissonneur d’Âmes prononça une unique syllabe, et devint aussi immobile que la pierre. Lorsque l’horrible progéniture de la Flotte-Ruche Kraken plongea droit sur lui, sa peau rencontra le sinistre exécuteur et fut déchirée sur toute sa longueur. Le monstre eut un spasme d’agonie, poussa un ultime hurlement et mourut.

Les Faucheurs Noirs survivants acclamèrent le Seigneur Phénix car les créatures plus petites fuyaient, paniquées par l’onde de choc psychique causée par la mort du monstre. Les Exarques pointèrent une fois de plus leurs Lance-Missiles Faucheurs pour éliminer les envahisseurs restants par des tirs méthodiques et disciplinés. Lorsque les renforts furent enfin en mesure d’être acheminés sur le champ de bataille, les jardins jadis verdoyants du sanctuaire étaient recouverts d’une mer de cadavres tyranides qui s’étendait jusqu’à l’horizon. Iyanden fut finalement sauvé malgré les énormes pertes subies par les Aeldaris, le Vaisseau-Monde ne s’en est toutefois jamais vraiment remis et en dépit de la bravoure de ses habitants leur extinction paraît à terme inévitable.

Cette légende est peu connue car elle soulève plus de questions qu’elle n’apporte de réponses, et nul ne voudrait commettre un blasphème à l’égard des Seigneurs Phénix. Néanmoins, maints Prophètes Aeldaris pensent que la présence du Moissonneur d’Âmes annonce de grands désastres. Nombre de récits des plus grands deuils qu’ont connus les Aeldaris mentionnent la présence de Maugan Ra accompagné de gardes du corps Faucheurs Noirs, et certains craignent que ses liens avec la mort soient plus étroits qu’on ne le pense. Au plus noir de la nuit, les plus anciens parmi les Aeldaris se sont souvent demandés si le Seigneur Phénix ne récoltait vraiment que les âmes de l’ennemi.

Maugan Ra possède l’Équipement suivant :
  • Le Maugetar : Maugan Ra porte une arme antique appelée le Maugetar, ce qui signifie "moissonneur" en langue aeldari. Cette puissante relique est si grande que seuls les plus forts des Seigneurs Phénix peuvent la brandir. Il s’agit d’un Canon Shuriken fait de la Moelle Spectrale la plus noire qui soit et orné d’une redoutable lame énergétique en forme de faux. Cette lame, associée à la force physique surnaturelle du Moissonneur d’Âmes, est capable de déchiqueter la coque d’un char d’assaut. Maugan Ra a acquis une telle maîtrise qu’il est capable d’envoyer un shuriken ricocher à travers un bâtiment pour égorger un adversaire, ou d’abattre des hordes d’ennemis en faisant pleuvoir sur eux une tempête de disques tranchants. Il est impossible de savoir combien d’âmes ont été fauchées depuis des millénaires par ce sinistre instrument.

Sources

  • Codex Craftworlds, V8
  • White Dwarf N°112 (Août 2003)