Korsaire

De Omnis Bibliotheca
Zogg Kun-Œil est un Korsaire de l’ékipage du Boss Groggit. Sa bande est à la solde de la horde du Kaptain Badrukk.
Les Korsaires sont les parias de la société ork, des Peaux-Vertes qui par choix ou par nécessité ont quitté clan et tribu. Ils forment des bandes de mercenaires et de pirates qui ravagent et pillent la galaxie, quand ils ne se battent pas entre eux pour s’approprier la plus grosse part du butin.
  • La Kompet’ : Il y a quelque chose de singulier chez la plupart des Korsaires, et tous les autres Orks le savent. Ces mercenaires sont tout aussi malveillants et sournois que les autres Peaux-Vertes, mais avec un degré d’égocentrisme et de rivalité nettement supérieur. Il n’est donc pas surprenant que la majorité devienne des parias car ils éprouvent les pires difficultés à s’intégrer dans la hiérarchie rudimentaire de la société ork, et opèrent plus efficacement en écumant la galaxie en compagnie de leurs pairs les plus douteux. Au combat, le désir des Korsaires d’être "lé méyeurs" afin d’accaparer le plus beau butin les pousse à dépasser les autres Peaux-Vertes ; si une bande de Korsaires commence à tirer son épingle du jeu, leurs camarades rivaux redoubleront d’ardeur pour les humilier et engranger toute la gloire.


SymboleKorsaires.jpg
Les Korsaires sont des pirates sans foi ni loi, qui parcourent le néant à bord de navires fumants dans le seul but de provoquer autant de destructions que possible. Ils s’attaquent à tous ceux qui ont le malheur de pénétrer les parages où ils croisent, faisant feu à volonté pour désemparer le navire adverse aussi vite que possible. Lorsqu’ils y parviennent, ou que l’ennemi est assez stupide pour se rendre, les Korsaires l’abordent, tuent tout ce qui bouge et s’emparent du reste. Ils regagnent alors leur repaire afin de compter leurs biens mal acquis.

Les bandes de guerre de Korsaires se composent typiquement de Peaux-Vertes qui ont quitté leur clan, ou plutôt qui en ont été chassés. Certains de ces Orks ont survécu à l’annihilation de leur tribu, en raison d’une guerre particulièrement meurtrière ou de tout autre désastre apocalyptique. Ces dernières années, ces destructions ont été causées par les tempêtes Warp qui ont ravagé les territoires peaux-vertes, et si beaucoup ont échappé à la désintégration de leur planète ou de leur forteresse spatiale, la Grande Faille a eu une influence étrange sur certains Orks, qui sont devenus particulièrement cupides, quand ils n’ont pas sombré dans la folie.

Glyphes Korsaires 1.jpg
Glyphes Korsaires 2.jpg
Les bandes de guerre de Korsaires peuvent être identifiées par leur emploi du glyphe du Jolly Ork, dont chaque Big Boss emploie une variante.


GlyphesKorsaires2.jpg
Les bandes de Korsaires se servent de têtes de mort et d’os pour s’identifier, auxquels elles ajoutent souvent des dents pour souligner leurs talents de pirates.

Quelles que soient leurs origines, les Korsaires sont exclus du reste de leur peuple, et adoptent leur propre kultur’, que beaucoup d’Orks voient comme suspicieusement "pas ork". En effet, au lieu de chercher à rejoindre une nouvelle tribu, ou de maintenir les traditions de leur clan d’origine, ils désignent un Big Boss Korsaires, le plus gros et le plus agressif d’entre eux, avant de partir à l’aventure dans la galaxie. Aucun Ork ne perd jamais vraiment l’amour de la bagarre, mais les Korsaires sont connus pour leur cupidité, et seule l’accumulation de dents les intéresse. Ils cultivent l’individualisme, se parent d’atours aux couleurs criardes et de trophées ostentatoires, n’hésitent pas à orner leurs armes de métaux précieux et affichent le symbole du Jolly Ork sur leurs bannières dorsales, leurs véhicules et plus généralement partout où ils le peuvent. Les Korsaires lancent des raids éclair contre les mondes vulnérables, harcèlent les routes spatiales tels des vautours opportunistes, et combattent pour tout Big Boss désireux de louer leurs services, du moins tant qu’il tombe à court de dents.

De nombreuses bandes de guerre Korsaires se composent principalement de Frimeurs, car la carrière de mercenaire permet à un Ork de s’enrichir rapidement, du moment qu’il parvient à survivre. Cependant, en dehors de ces crâneurs obsédés par la compétition, les bandes de guerre Korsaires sont aussi variées que celles des tribus orks, quoique bien plus hétéroclites. Les Badmeks et les Doks Mabouls sont bien représentés, en compagnie de bandes de Boyz Korsaires bigarrés. Des Grots rebelles côtoient fréquemment des Bad Ork Biker Boy, des Dingboyz enragés et des pilotes de Gorkanauts et Morkanauts errants. Appuyées par des Kroizeurs Kituent en orbite basse, les bandes de guerre des Korsaires frappent fort, déclenchent des affrontements chaotiques puis s’emparent de tout ce qu’elles peuvent avant de disparaître dans l’espace aussi soudainement qu’elles étaient apparues.


Source

  • Codex Orks, V8