Frimeur

De Omnis Bibliotheca
Un Frimeur.
Les plus riches et les moins discrets de tous les Orks sont sans conteste les Frimeurs. Ces individus peu fréquentables mènent une vie de conquête et de pillage et écument les étoiles dans des Kroizeurs aux décorations grotesques. Les Frimeurs saisissent toute occasion de se battre aux côtés des autres Orks, dans le seul but de les rendre jaloux de la puissance révoltante de leurs armes.

Arrogants et capricieux, les Frimeurs considèrent qu’ils occupent le plus haut échelon de la société ork, donc la plupart sont des exilés, chassés de leur clan pour avoir été insolent envers leur Big Boss ou pour âtre comportés comme des frimeurs prétentieux. D’autres poursuivent volontairement une vie de Korsaire de façon à pouvoir amasser toujours plus de butin sans avoir à le partager.

Les Frimeurs aiment accumuler des trésors et cherchent toujours de nouvelles occasions de piller. L’amélioration de leur matériel les obsède et ils sont prêts à tout pour s’enrichir, qu’il s’agisse de voler, trahir, tuer, ou de louer leurs services à divers Big Boss, voire des membres d’autres races.

Les Frimeurs se reconnaissent aisément à leurs vêtements de mauvais goût et à leur expression d’intense autosatisfaction. Chacun d’eux porte quantité de boucles d’oreilles, de médailles, de trophées, de fourrures et de glyphes dorés qui proclament haut et fort la grandeur de leur propriétaire, le tout surmonté d’un chapeau extravagant. Beaucoup de Frimeurs viennent du Clan Bad Moons et les deux factions aiment à rouler des mécaniques autour du meilleur tonneau de rhum de fongus qu’ils peuvent s’offrir.

L’arrivée d’une bande de Frimeurs est annoncée par le tintement de leurs breloques, mais peu leur chaut. Ils aiment étaler leur richesse devant les autres Orks, et plus le public est nombreux, mieux c’est. Même les Grots qui les servent portent des bijoux, des vêtements de qualité, et vantent sans cesse les exploits de leur maître.

S’il est une chose que les Frimeurs aiment encore plus que parader, c’est utiliser leurs Fling' Kustom pour vaporiser l’ennemi. La conception de ces Fling' de Lux' varie d’un individu à l’autre, mais dans la mesure où un Mékano grassement payé en dents fera le boulot de son mieux, ils sont uniformément mortels. Malheur à celui qui donne à un Frimeur l’occasion de tester son dernier joujou.

Les Frimeurs présents dans la plupart des hordes orks sont des mercenaires. Cependant, ils constituent également la base de nombreuses bandes de guerre de Korsaires, car les Frimeurs n’hésiteront pas à suivre un Big Boss Korsaire particulièrement impressionnant s’il leur donne l’opportunité de sillonner la galaxie en faisant tout exploser et en amassant autant de butin que possible.

Au sein de ces équipages de Frimeurs, les rivalités ne tardent pas à prendre une tournure délétère. Avec de tels matamores, les inévitables querelles se soldent souvent par des sabotages, des tirs pas très accidentels, des courses insensées pour se remplir les poches avant tout le monde et, plus simplement de bonnes vieilles bagarres, ce qui peut causer la perte de la bande de guerre de Korsaires si personne n’y met pas bon ordre.

Mais sous la poigne de fer d’un Big Boss Korsaire suffisamment impitoyable, ces inimitiés peuvent être une arme puissante. Sachant que passer leur temps à se battre entre eux ne ferait que susciter le courroux de leur Big Boss, les Frimeurs redoublent d’efforts pour tirer leur épingle du jeu en commettant des actes de piraterie dévastateurs. Beuglant à tue-tête des chansons de pirates de l’espace, ils se ruent au combat tous Fling' de Lux' dehors et submergent l’adversaire sous une avalanche de sauvagerie enthousiaste. Et si quelques bandes rivales se prennent malencontreusement des tirs perdus, c’est juste qu’elles ne "fezaient pas l’afferre".

Source

  • Codex Orks, V8