Chronologie de l'Adeptus Mechanicus

De Omnis Bibliotheca

Au fil des millénaires, le Culte Mechanicus a été malmené, ressuscité, poussé au bord de l’extinction, et a lancé des conquêtes à travers la galaxie. Des Calculus Logi travaillent nuit et jour pour répertorier son histoire, même s’ils ne la divulguent à personne. Ainsi, seuls quelques événements filtrent et atteignent finalement les annales de l’Imperium.

La Quête du Savoir
M15-M25 l’Âge de la Technologie

Les archives de cette époque sont incomplètes et peu fiables, mais elle est considérée comme un âge d’or du développement et de la propagation de l’Humanité à travers la galaxie. Le moteur Warp, les Navigators et la technologie des Schémas de Construction Standards (SCS) sont autant d’héritages de cette nouvelle ère. Le premier de ce qui sera plus tard appelé monde Chevalier date de cette période. Les naissances d’humains Psykers se font de plus en plus nombreuses.

M25-M30 l’Ère des Luttes

L’effondrement de l’Humanité arrive avec une effroyable vivacité. S’il est difficile de démêler le vrai du faux, les récits regorgent d’histoires d’anarchie, de possessions démoniaques, de la venue des Esclavagistes et de la trahison de machines pensantes. Les tempêtes Warp isolent des pans entiers de la galaxie et les civilisations qui ne s’éteignent pas sont coupées les unes des autres. Beaucoup nommeront cette ère "Antique Nuit", et elle tombe tel un linceul sur la galaxie. Chassant les Psykers et régressant volontairement technologiquement, les mondes Chevaliers parviennent à prospérer. De plus en plus superstitieux et enfermés dans leurs traditions, ils résistent, isolés, aux horreurs de cette galaxie.

  • Mars se développe

Mars surmonte luttes et désastres en s’unifiant sous la houlette du Culte Mechanicus. Autant que le permettent les accalmies entre deux tempêtes Warp, les flottes martiennes partent en exploration, pillant les technologies et bâtissant de nouvelles colonies de Techno-adeptes. À de rares exceptions, la portée de ces voyages est limitée et reste dans les confins de ce qui sera plus tard nommé Segmentum Solar.

  • Le Traité de Mars

Après avoir unifié les tribus de Terra, l’Empereur se rend sur Mars. De nombreux Technoprêtres le considèrent comme l’Omnimessie, et l’Empereur forge une alliance avec Mars. Les adeptes du Culte Mechanicus conçoivent l’équipement des Légions Space Marines de l’Empereur. Conscient que pour accomplir ses plans, l’Empereur aura besoin de l’assistance technologique et scientifique du Mechanicum, Mars devient un allié de Terra plutôt qu’un vassal. Parmi les innombrables mondes bientôt revendiqués par l’Imperium, seuls les Mondes-Forges dédiés au Culte Mechanicus jouiront d’un statut identique.

  • Cupidité Vorace

Premier d’une longue série, le monde Chevalier de Chrysis est redécouvert et accueillit au sein de l’Imperium naissant. Avec un zèle inconvenant, le Mechanicum utilise son influence pour revendiquer l’exclusivité des échanges avec de nombreux de ces mondes Chevaliers. Des Mondes-Forges sont établis à proximité de planètes riches en minerais. Tous sont exploités à plein régime afin d’être préparés aux événements à venir…

M30-M31 Aube de l’Imperium
  • La Grande Croisade

L’Empereur mène une croisade massive au départ de Terra, dans le but d’unifier les centaines de milliers de mondes perdus à travers la galaxie. En première ligne, les Légions Space Marines sont soutenues par l’Armée Impériale grandissante. Tous sont équipés par les manufactures de Mars. À leurs côtés, les Légions Skitarii, la Legio Cybernetica, la Legio Titanicus et les Chevaliers Impériaux se joignent à l’expédition. Une fois conquise, chaque planète se voit offrir les mêmes choix : s’incliner face à l’Empereur de Terra ou subir l’annihilation. Sans relâche, les flottes expéditionnaires progressent. Des mondes Chevaliers sont redécouverts par centaines à cette période, au point que les Technoprêtres rappellent la Grande Expansion.

  • L’Hérésie d’Horus

Comme les autres branches de l’Imperium, le Mechanicum est infesté par la corruption lors de la guerre civile connue sous le nom d’Hérésie d’Horus. De nombreux Mondes-Forges et mondes Chevaliers se retournent contre l’Empereur. Le Fabricator Général de Mars lui-même prête allégeance à Horus, et entraîne le Schisme de Mars, une guerre amère à l’image de celle qui éclate partout dans la galaxie. Les légions Skitarii s’équarrissent entre elles tandis que les Titans affrontent d’autres Titans. Les membres du Culte Mechanicus qui se tournent vers les Dieux du Chaos rejoignent ce qu’on appelle depuis le Mechanicum Noir. N’hésitant pas à fusionner les esprits de leurs machines de guerre à des Démons, ils sont honnis et craints pour oser créer des engins difformes bafouant Dieu-Machine et ses lois intransigeantes d’ordre et de raison.

  • La Purge

Des guerres de représailles suivent l’Hérésie d’Horus. Bataille après bataille, les forces impériales menées par Roboute Guilliman et les Ultramarines repoussent les armées renégates survivantes jusque dans leur refuge de l’Œil la Terreur. Les maisons de Chevaliers à l’honneur bafoué par les exactions des Chevaliers déchus sont spécialement véhémentes dans leurs vendettas. Conscient de la nécessité d’un changement du système, Guilliman crée le Codex Astartes et charge l’Archmagos Dominus Belisarius Cawl d’une mission secrète qui liera les destins de l’Adeptus Mechanicus et des Space Marines pour les siècles à venir.

M31-M32 Une Ère de Renaissance

Le Mechanicum est reforgé en tant qu’Adeptus Mechanicus et le nouveau Fabricator Général de Mars reçoit un siège permanent de Haut Seigneur de Terra. Mutilé par les ultimes combats de l’Hérésie, l’Empereur est incarcéré dans le Trône d’Or, un dispositif si complexe que seul l’Adeptus Mechanicus est capable de l’entretenir.

  • La Guerre des Ombres

La paranoïa pousse le Culte Mechanicus à cacher méthodiquement ses secrets. Lorsque les Inquisiteurs de Terra prélèvent leur dîme de données, ils déclenchent aussi les contre-mesures censées les protéger. Conscients de leur erreur mais refusant de l’avouer, les Inquisiteurs mettent en place des protocoles pour annuler les programmes de réplication et d’annulation du Culte Mechanicus. Ce conflit a des conséquences désastreuses pour plusieurs planètes avant de retomber dans l’ombre, mais il perdure aujourd’hui encore.

  • De Nouveaux Superviseurs

La maison Taranis inaugure la pratique d’envoyer à l’Adeptus Mechanicus les nobles qui enregistrent de piètres performances avec leur Chevalier. Bien qu’indigne de servir au sein des armées de Taranis, chacun de ces cyborgs, appelés Psychosis-neuracanium, est de lignée de premier ordre, et s’avère une matière première excellente pour la transformation en superviseurs Skitarii. Des échanges similaires entre Mondes-Forges et mondes Chevaliers se répandent à travers la galaxie.

M31-M32 La Forge

Alors que l’Imperium raffermit ses mesures de contrôle sur des systèmes clés, avec l’adoption du Culte Impérial comme religion officielle, l’Adeptus Mechanicus se fait de plus en plus secret.

  • Le Cri

Une flotte d’exploration de l’Adeptus Mechanicus fait face au Cacodominus, un cyborg alien au potentiel psychique terrifiant. L’horrible créature apprend beaucoup sur l’Humanité, et en un an, elle parvient à contrôler la population de treize cents systèmes planétaires. L’hérésie qui en résulte est stoppée par une attaque concertée de la Legio Cybernetica et de ses alliés Black Templars. Malheureusement, le cri d’agonie psychique du Cacodominus grille les cerveaux d’un milliard d’Astropathes et éteint l’Astronomican. Ainsi coupés de l’Imperium, des sous-secteurs entiers sombrent dans la barbarie.

  • Le Prophète de Rouages

La rivalité qui oppose les Technoprêtres du nord de Mars et ceux du sud dégénère en guerre ouverte. Les deux camps finissent par être assaillis par des meutes sauvages de Serviteurs hors de contrôle et par des machines de guerre qui hantent les désolations. La guerre se conclut dans le sang lorsque le Prophète de Rouages transmet à grande échelle un chœur de contrôle qui rallie à sa cause les machines errantes. Terrifiés par les engins renégats qui se jettent contre eux, le nord et le sud s’unissent contre le Prophète de Rouages afin de le chasser de la Planète Rouge. La rumeur veut que cette créature démente continue de hanter les profondeurs insondables d’Alpha du Centaure au 41e Millénaire.

M35-M36 Nova Terra Interregnum

L’Âge des Empires Jumeaux oppose de nombreuses forces de l’Imperium, et tous les Mondes-Forges sont forcés de déclarer leur allégeance.

  • Le Schisme de Moirae

Pendant les jours sombres du Nova Terra Interregnum, un terrible secret déchire l’Adeptus Mechanicus. Le Monde-Forge de Moirae est réduit en poussière, non sans que le schisme se répande à travers le Culte de Mars, les Légions Titaniques, et plusieurs Chapitres Space Marines en lien étroit avec l’Adeptus Mechanicus. Il s’écoule plus de deux mille ans de conflit avant que l’on considère le secret maléfique éradiqué.

  • La Guerre des Flottes

De toutes les batailles du Schisme de Moirae, nulle n’est plus coûteuse et plus longue que l’engagement naval dans les nébuleuses du Golfe de Black Shadows. La guerre des mines menée entre des Mondes-Forges rivaux dégénère en gigantesques batailles spatiales. Les épaves, se comptant par dizaines de milliers - du vaisseau de minage au navire de guerre - dérivent entre les nuages de gaz. La guerre n’en est pas pour autant terminée, car de nombreuses équipes de récupérations fouillent les cimetières flottants pendant des siècles, luttant lors d’abordages désespérés pour récolter des technologies de valeur. Des manipules de robots entiers sont retrouvés, reprogrammés et lancés contre leurs anciens maîtres.

M36 l’Âge de l’Apostasie

Une nouvelle ère de dissidence se répand sur l’Imperium. Une méfiance grandissante s’insinue entre l’Adeptus Mechanicus et l’Adeptus Ministorum, et chaque camp conspire contre l’autre. L’Adeptus Administratum ne conserve que peu de traces de ces batailles fratricides, mais chaque protagoniste conserve secrètement la liste de ses griefs.

  • La Guerre de Récupération

Douze maisons de Chevaliers sont menées par l’Adeptus Mechanicus dans le système de la Chaîne Mortuam. La campagne dure plus d’une centaine d’années et de nombreux mondes sont libérés de plusieurs siècles de domination xenos. Les Aeldari sont défaits lorsque leurs propres armes se retournent contre eux. Cette grande quête permet de mettre la main sur de nombreuses technologies antiques. Le fait que l’un des mondes conquis est immédiatement transformé en monde sanctuaire par l’Ecclésiarchie est hâtivement dissimulé par les Technoprêtres, qui ne parlent que du retour sur Mars de plusieurs SCS de première génération.

  • Le Schisme Xenarite

Stygies VIII est attaquée par plusieurs dizaines d’Équipes d’Extermination de la Deathwatch lorsque l’Ordo Xenos apprend que les Xenarites s’essayent à la technologie alien. L’Adeptus Mechanicus est contraint d’employer des mesures radicales afin de survivre à la purge qui s’ensuit.

  • Absent des Archives Impériales

Craignant une accumulation des éléments à charge contre lui, le Monde-Forge de Stygies VIII utilise programmes viraux, cantiques et manœuvres d’infiltration pour supprimer ou modifier toute documentation en possession de l’Adeptus Administratum. Même l’Inquisition voit ses piles de données affectées. Des programmes lancés en boucles autonomes assurent un obscurcissement permanent.

  • L’Occlusiade

La bordure nord-ouest de la galaxie est ravagée par les Apôtres du Roi Aveugle, des Technoprêtres impénitents qui voient l’Humanité comme un affront au Dieu-Machine. La guerre fait rage pendant une décennie, jusqu’au moment où le vaisseau-palais du Roi Aveugle est déniché dans un repli de l’espace Warp. Le Roi Aveugle est abattu et les Apôtres sont vaincus, une victoire qui ne doit pas moins aux efforts de Mars elle-même qu’au chapitre héroïque des Dark Hunters récemment fondé.

M37-40 l’Âge de la Rédemption

Le Culte Impérial se dynamise, et d’innombrables croisades sont lancées. Alors que Space Marines et Gardes Impériaux sont lancés dans de plus en plus de campagnes, l’Adeptus Mechanicus ménage ses forces et se concentre sur ses propres flottes expéditionnaires, tout en honorant son devoir de production envers la machine de guerre impériale.

  • L’Expédition de Telok

Le Magos radical Vettius Telok mène une expédition dans le néant au-delà des Astres Fantômes pour retrouver l’artéfact qu’on nomme Le Souffle des Dieux. Il ne reparaît jamais.

  • L’Ombre de Silica Animus

Preuve est faite que des cultes dévoyés mènent de dangereuses expériences au sein du Mechanicus. La conception d’esprits artificiels complexes étant strictement prohibée, des enquêtes de recherche et destruction sondent le moindre Monde-Forge.

  • La Guerre du Rouage Doré

Le Fabricator Général de Mars revendique la propriété des richesses de la Forteresse des Sans-âmes, repaire du temple Culexus. Une guerre civile entre Mars et Terra est évitée par la balle d’un tireur d’élite, mais l’artéfact appelé le Rouage Doré est laissé aux mains des Skitarii.

  • Les Feux de la Conscience

Après avoir conduit ses Skitarii à la victoire lors de la Crémation d’Alcadia Secundus, le Technoprêtre insoumis Veriliad détruit sciemment le SCS de l’armement Phosphex.

  • Les Conquêtes Macharianes

Poussés par Mars, Graia et Gryphonne IV, de nombreux Mondes-Forges envoient leurs armées assister la croisade monumentale.

M40 l’Étiolement

Ses armées surexploitées sur d’innombrables fronts, l’Imperium est exposé. Le nombre d’attaques xenos et chaotiques se décuple à une vitesse alarmante dans toute la galaxie.

  • Écraser la Méca-Waaagh!

Menées par la maison Raven, cinq maisons et une dizaine de Freeblades s’opposent à la Waaagh! mécanisée de Gluttok. Sur plusieurs systèmes, les Chevaliers Impériaux contrent avec succès les colonnes de Battlewagons et les tanks volés employés par les guerriers de Gluttok. C’est sur la planète-manufacture de Blastoom que la Stompa Mob du Big Boss est enfin acculée. Menant sa Cour Exaltée au cœur de la bataille, Grevan, le Duc de Fer, détruit des nuées de marcheurs orks et déchiquette le Stompa de Gluttok avec sa tronçonneuse Reaper. On raconte que la tête de la machine de guerre ork est ensuite ramenée au Fort Inviolé en guise de trophée.

  • L’Agression de Graia

Lors d’une tentative de voyage Warp, le Monde-Forge de Graia est attaqué par les Nécrons et échappe de peu à la destruction.

  • Les Runes Interdites

Après la désastreuse Bataille d’Elixia, les Skitarri survivants sont envoyés pour extraire les inscriptions runiques des antiques mégalithes de Grave’s End. Ce faisant, ils ouvrent une antique porte sur le Warp. Elixia est vite balayée par une invasion démoniaque, et sa population restante est sujette à l’Exterminatus dans la semaine.

M41 La Fin des Temps

Alors que l’époque s’assombrit, de nouvelles menaces apparaissent à travers la galaxie.

  • La Mort de Tyran

Un nouvel ennemi émerge de l’espace. À l’extrémité de la Bordure Orientale, la station de recherche Tyran Primus du Mechanicus est attaquée. En dépit d’une défense héroïque des cohortes de Skitarii du Magos Varnak et d’un régiment entier de l’Astra Militarum, la planète est conquise et sa biomasse dévorée sans tarder. Varnak parvient à compiler un data-codex qui révèle l’effroyable vérité sur les dernières heures de la planète, et l’expédie dans l’espace avant de presser la rune d’autodestruction de l’avant-poste. Les Tyranides envahissent la galaxie.

  • La Guerre Néotechnologique

Les colons T’au de Vesh’yo se retrouvent à lutter pour leurs vies contre trois légions Skitarii. Les armes antiques de l’Adeptus Mechanicus se mesurent alors à la technologie de pointe de l’Empire T’au. Les cohortes de nombreuses autres Légions Skitarii sont déployées avant que la victoire soit assurée. Suite à l’opération de nettoyage, six frégates remplies de matériel militaire T’au sont rapatriées sur le Monde-Forge Tigrus.

  • La Pluie de Feu

Après la Bataille de Macragge, une vrille de la Flotte-ruche Behemoth parvient jusqu’au Daugel Helix, tenu par les Skitarii. Usant du savoir découvert dans le data-codex de Tyran, les Skitarii ripostent. Le commandant de cohorte Alpha 9-Thyrrc fait basculer le cours de l’affrontement en saturant une strate de l’atmosphère avec du gaz issu des raffineries de prométhium de la planète. Après que les lasers à neutron de ses Onager embrasent le ciel, chaque nouvelle pluie de spores tyranides incinère les Xenos à la surface au lieu de les soutenir. Un précieux data-codex est compilé et envoyé au proche Monde-Forge d’Accatran, où il est aussitôt classé dans les Archives Anomalis et oublié.

  • La Waaagh! Grax

La Waaagh! Grax répand sa brutalité à travers les systèmes de Ryza. Des légions de Skitarii contre-attaquent aux côtés de Catachans et libèrent les humains asservis. La rumeur de combats intenses attire la Waaagh! Rarguts, qui traverse le cordon de la Marine Impériale et envahit Ryza pour la troisième fois depuis le début du conflit. Le sort d’une ligne de systèmes repose sur celui du Monde-Forge en son milieu.

  • Les Guerres Tyranniques

L’invasion tyranide sème la désolation parmi de nombreux Mondes-Forges dont certains, comme le puissant monde de Gryphonne IV, seront entièrement détruits.

  • Punir l’Usurpateur

Sur le monde monolithique de Knuthor, une nation d’humains primitifs vénère ses esclavagistes orks en tant que prophètes de la divinité païenne Thug. Lorsque le Monde-Forge Graia apprend qu’un des roks des Orks est construit autour d’une légendaire Ark Mechanicus, il envoie ses légions pour la récupérer. En moins d’une année, humains et Peaux-Vertes sont exterminés, et l’Ark Mechanicus est amenée en pièces détachées sur Graia.

  • L’Inexplicable

Des Skitarii de Stygies VIII sont envoyés sur le monde de classe diluvienne Magogue lorsque l’industrie de la planète assèche ses océans pour révéler une architecture necrontyr. Les Skitarii affrontent les Nécrons émergeant des complexes qui s’éveillent, afin de permettre aux peuples d’évacuer les îles, mais ils sont surclassés. Seuls leurs Technoprêtres, en quête de données derrière les lignes, échappent au carnage. Cependant, ils font alors face à Trazyn l’Infini. L’un après l’autre, les Technoprêtres sont recueillis dans des champs de stase, puis exposés au sein d’un monument à la chute de Magogue.

  • Le Pouvoir Ultime

Sur Hell’s Teeth, un Monde Démon en bordure du Maelström, on découvre des indices sur l’emplacement de l’Omnicopaeia. Cet appareil occulte recelant tous les SCS dans une matrice psychique a une valeur inestimable. Des milliards de Skitarii sont dépêchés vers Hell’s Teeth. L’Adeptus Mechanicus est en effervescence ; si le légendaire Omnicopaeia est retrouvé, les Magi auront enfin un moyen de contrôler, de précipiter, voire d’instrumentaliser l’aube psychique de l’Humanité.

  • La Chute de Cadia

La Treizième Croisade Noire ravage le Secteur Cadian et répand la dévastation à travers le Segmentum Obscurus. En dépit d’une résistance héroïque, Cadia tombe. Les réfugiés d’innombrables campagnes trouvent temporairement asile sur les Mondes-Forges d’Agripinaa et Stygies VIII. Ils sont alors sollicités pour repousser l’assaut du Chaos qui ne manque pas de suivre. La perte de dizaines de Titans, flottes, robots et d’armées entières est un coup dévastateur. À la suite de ce désastre, les Hauts Seigneurs de Terra ordonnent aux Mondes-Forges d’augmenter par n’importe quel moyen leurs volumes de production.

  • L’Éveil d’un Primarque

Alors que la galaxie est ravagée par la guerre et déchiquetée par les catastrophes Warp, la nouvelle du réveil du Primarque des Ultramarines, Roboute Guillnan, se propage. Bien que les rumeurs évoquent l’implication de Xenos, l’Adeptus Mechanicus certifie être seul responsable du retour du Fils Vengeur.

  • La Grande Faille

Des tempêtes Warp d’une magnitude digne de l’Ère des Luttes ravagent la galaxie. Tous les Mondes-Forges perdent contact avec leurs flottes d’exploration et temporairement les uns avec les autres. Tous sont victimes d’invasions et d’attaque alors que des forces xenos et chaotiques, galvanisées, testent leurs défenses afin de détruire les bastions de l’Humanité. Pas moins de sept Mondes-Forges tombent et plusieurs autres manquent à l’appel, engloutis par d’impénétrables tempêtes.

  • Les Secrets de Cawl

Suivant les ordres de Roboute Guilliman, l’Archmagos Dominus Belisarius Cawl déverrouille ses cryptes secrètes et sort de stase les nombreuses armées du projet Primaris, donnant lieu à une toute nouvelle fondation de Space Marines.

  • Déluge de Métal

Dans l’Imperium, des exploitations majeures, de la colonie minière au Monde-Forge en passant par le monde Chevalier, subissent l’assaut des Nécrons. La vague anergies chaotiques a déclenché les protocoles anti-Warp des mondes nécropoles Nécrons, éveillant des choses restées en sommeil des éons durant. Les infâmes Technomandrites, abattus par le Roi Silencieux, se relèvent. Déjà assiégés, les Technoprêtres doivent désormais faire face à la menace intérieure des Nécrons et cèdent à la panique.

  • Duels sans Honneur

Les Chevaliers déchus de la Maison Black refont surface après avoir disparu dans de l’Œil de la Terreur pendant la Grande Croisade. Les terribles Chevaliers sont aperçus sur des centaines de fronts, apparaissant de nulle part pour prendre en embuscade les forces des Chevaliers Impériaux.

  • La Croisade Indomitus

La noirceur occultant la galaxie après l’ouverture de la Grande Faille se dissipe. A la suite de la Noctis Aeterna, de nombreuses croisades sont lancées. Bien que certaines rencontrent le succès, nulle ne peut prétendre au triomphe que remporte la Croisade Indomitus. Depuis Terra, Roboute Guilliman réunit ses troupes. En plus de l’Archmagos Belisarius Cawl, Mars envoie nombre de Légions Skitarii et manipules de la Legio Cybemetica, et plusieurs lances de Chevaliers de la Maison Taranis. Plus d’une dizaine d’autres Mondes-Forges envoient des flottes de soutien à mesure que l’expédition progresse, et de nombreux mondes Chevaliers y envoient les leurs, en particulier la vengeresse Maison Krast. Les multiples victoires de la Croisade apportent une lueur d’espoir à un Imperium assombri. Hélas, après le départ de Guilliman pour soutenir Ultramar, le reste de la croisade se disperse et perd son élan tandis que ses membres s’en retournent protéger leur foyer.

  • Une Guerre de Bave et de Métal

Metalica est assiégé par les osts de Démons de Nurgle, les 3e et 7e Compagnies de la Peste de la Death Guard, des Space Marines du Chaos, les Titans corrompus de la Legio Morbus et pas moins de sept maisonnées de Chevaliers déchus. Seule l’intervention de la totalité de la Maison Raven épargne la défaite, et ce n’est que grâce à la flotte de guerre de Deimos que l’assaut est brisé et les Démons bannis.

  • L’Adeptus Mechanicus se Déchaîne

Alors que l’Imperium est encore sous le choc des effets de la Grande Faille, Mars ordonne à tous les Mondes-Forges d’augmenter les volumes de production à un niveau inouï. Tous les fronts sont activés, de la matière première aux Serviteurs, et de vastes armadas sont envoyées pour dévaliser les ressources de systèmes entiers. Les forges doivent être alimentées à un rythme insoutenable afin de répondre au besoin infini de matériel.

  • Zone de Guerre Ultramar

Sur requête urgente de Roboute Guilliman, plus d’une dizaine de Mondes-Forges, dont Mars, Ryza, Metalica et Triplex Phall, envoient des renforts à Ultramar. Sur place, elles assistent la défense et la contre-attaque des armées du Fils Vengeur contre les renégats du Chaos et de la Death Guard.

  • La Guerre des Champs de Rouille

Animée par la soif de ressources naturelles pour alimenter ses usines, une coalition de Mondes-Forges menée par Mars et Graia envoie des flottes pour miner la vaste ceinture d’astéroïdes appelée les Champs de Rouille. Même si l’intérieur de cet horizon d’astéroïdes étendu sur trois secteurs reste inexploré, son extérieur est incroyablement riche en toute sorte de métaux, minéraux et mers de prométhium. C’est sans compter avec la découverte d’un clan peau-verte régnant sur les Champs. Une immense guerre vorace en forces impériales débute afin que l’Adeptus Mechanicus garde sa mainmise sur ces ressources.

  • Fléau des Mondes-Forges

Malgré de nombreuses théories, nul ne sait vraiment ce qui pousse les Nécrons à s’attaquer aux Mondes-Forges et à l’Archmagos Belisarius Cawl. Les deux camps sont à la recherche de l’étrange matériau dont étaient faits les pylônes de Cadia, et de nombreux bastions de l’Aeptus Mechanicus sont érigés sur des filons de cette précieuse ressource. Cawl envoie les armées de Mars et la Maison Taranis à travers l’espace avec l’intention de combattre ce danger grandissant. Des centaines de batailles sont menées tandis que les Mondes-Forges portant assistance à leurs frères sont entraînés, toujours plus nombreux, dans les conflits. Les Technoprêtres qui commencent à comprendre la gravité de la situation restent réticents à faire appel à leurs alliés impériaux de peur d’être déclarés hereteks.

Source

  • Codex Adeptus Mechanicus, V8